Rénover un vieux camping-car, quel budget ?

🛠 Rénover un vieux camping-car, combien ça coûte ?

Vous avez prévu d’acheter un camping-car, mais vous n’avez pas le budget d’en acheter un neuf. Du coup, l’idée de rénover un camping-car vous trotte dans la tête. On vous partage dans ce nouvel article le budget de nos rénovations sur un C25 essence Bürtsner de 1988. Car oui cette solution peut sembler économique, mais détrompez-vous. Rénover un vieux camping-car nécessite d’y accorder beaucoup de temps et pas mal de budget.

1/ Le prix d'achat du camping-car

Avant d’acheter un camping-car il vous faut déjà définir votre budget de départ. Vous trouverez des camping-cars d’occasion à tous les prix. Cela varie entre 3 000€ et 30 000€. Du coup vous devriez trouver un camping-car dans votre budget même si avec la COVID les prix ont énormément flambé.

Cela a du sens puisque beaucoup de personnes comptent sur les camping-cars pour voyager n’importe où et n’importe quand sans contrainte.

Pour 3 000€ n’espérez pas avoir un camping-car confortable, cosy et en bon état. Si vous souhaitez néanmoins acheter un camping-car dans ces prix-là prévoyez du budget pour le double voire le triple en travaux. Il y a forcément quelque chose qui clochera (un problème d’infiltration, quelque chose qui ne fonctionne pas, un contrôle technique pas aux normes, ou bien une mécanique défaillante, etc.).

Et plus vous montrez en budget et moins vous aurez de problèmes sur le camping-car. Mais ne perdez pas de vue qu’il s’agira toujours d’un véhicule d’occasion qui a vécu, qui a voyagé et qui a peut-être ou non été entretenu par les anciens propriétaires. Il en sera donc jamais parfaitement à votre goût et en bon état. Maintenant, à vous de définir vos priorités. C’est à dire, ce que vous êtes capable de réparer vous-même ou de payer une personne pour le faire.

Votre budget d’achat du camping-car dépendra donc du budget complet que vous êtes prêt à dépenser (achats + travaux + mécanique).

On reviendra tout à l’heure sur nos différents pôles de dépenses dans la rénovation de notre camping-car. Notez que nous souhaitions avoir un camping-car au départ pour 10 000€ tout compris et que finalement nous en dépenserons davantage.

Il est donc important d’ajouter un peu de marge pour le « au cas où ».

Prix d’achat de Bubble : 6 800€

2/ Les réparations mécaniques du camping-car

Du côté de la mécanique du camping-car, tout le monde est différent. Certains préféreront avoir une bonne cellule et une mécanique à refaire alors que d’autres ne seront pas vraiment bricoleurs et préféreront avoir une bonne cellule et confier leur mécanique à un garage. Là encore tout dépendra de vous, de vos capacités et de votre budget.

Pour notre part nous souhaitions que Bubble soit au meilleur de sa forme pendant tout notre voyage pour lui garantir une meilleure tenue de route, une meilleure sécurité, mais surtout éviter les pannes à l’autre bout du monde. On a donc privilégié une bonne mécanique sur nos critères d’achat.

Sur les vieux véhicules, les pièces sont difficiles à trouver. Un garage saura mieux vous les dénicher. Bien sûr cela a un coût on ne va pas vous le cacher. Et il faut attendre parfois plusieurs semaines avant de trouver la pièce. Mais pour nous, c’était important de confier cette tâche à des professionnels.

Quand on achète un camping-car on pense toujours au long terme et à nos projets voyages. On ne pense pas qu’au budget, mais vraiment à la capacité à l’entretenir n’importe où et à le mener le plus loin possible. Notre Bubble n’est pas une flèche et il est sommaire en termes de mécanique, mais nous sommes certains de pouvoir trouver quelqu’un de bricoleur n’importe où pour le faire réparer.

Nous l’avions acheté avec le carnet d’entretien à jour (et toutes les factures) et le contrôle technique à jour. Cependant, il y avait une petite liste de défaillances mineures sur le CT. On a donc voulu rendre le CT vierge pour nous garantir la longue durée du véhicule. Bien évidemment toutes ces mécaniques ont un coût à ne pas négliger avant l’achat. Mais si on regarde sur le long terme on aurait de toute façon dû payer tout ça à un moment donné du voyage. Alors pourquoi attendre si nous avions le budget le temps et le mécanicien en qui nous avions confiance à portée de main ?

Réparations mécaniques de Bubble : 870€

  • remplacement de la ligne d’échappement complète (552€)
  • révision véhicule (128€)
  • remplacement des bougies d’allumage (190€)

3/ La cellule du camping-car

Comme dit précédemment, vous aurez de toute façon du rafraîchissement à faire dans votre cellule. Ensuite, à vous de voir si vous souhaitez faire davantage (ou si votre camping-car nécessite des travaux).

Pour nous, la cellule nous semblait saine, mais elle ne convenait pas à nos besoins. Nous souhaitions donc changer son isolation pour la rendre vivable en toute saison, et la rendre autonome en électricité.

1 - Refaire l'isolation et réparer les infiltrations d'eau

Bien que nous pensions que la cellule de notre Bubble était en bon état, en entamant les travaux d’isolation des murs et du sol, nous avons découvert quelques infiltrations d’eau.

Il faut savoir que les vieux camping-cars sont construits entièrement en bois avec une isolation en polystyrène. À l’époque, les personnes allaient en vacances en été avec leur camping-car, mais ne voyageaient certainement pas en plein hiver avec. Les véhicules n’étaient donc pas adaptés au grand froid. Mais ils n’étaient non plus pas adaptés à une pluie conséquente. Le bois était un matériel classique et bon marché adapté en voyage saisonnier.

Donc qui dit bois, dit aussi entretien. Si vous partez sur ce genre de véhicule il vous faudra l’entretenir. Cela passe par refaire les joints, mais aussi vérifier rigoureusement qu’il n’y a pas d’infiltration par toutes les ouvertures possibles. Une cellule humide est une cellule qui pourrit où les champignons s’imprègnent dans les murs et dans le sol pour ensuite pourrir l’habitacle.

Ainsi, pour en revenir à Bubble, on a voulu adapter la cellule à toutes les saisons. Notamment parce que nous voyageons avec notre chat. On a gardé la cellule de base sur laquelle on a ajouté une isolation intérieure en Armaflex avec une seconde armature en tasseaux de bois et en contreplaqué de 5mm. C’est en faisant ces travaux que nous nous sommes aperçus de deux infiltrations majeures dans la cellule :

  • Dans la porte d’entrée,
  • Au sol de la salle de bain sous les WC.

Pour réparer ces infiltrations, il a fallu gratter le bois jusqu’à la partie saine puis, appliquer un traitement pour le bois pourri en époxy. Et enfin, remplacer le bois manquant. On pouvait ensuite finaliser notre seconde isolation en Armaflex, en tasseaux et en bois. Bien entendu, avant de réparer nous avons dû chercher d’où provenait ces infiltrations et y remédier.

Isolation et colmatage des infiltrations d’eau : 783€

  • Isolation du sol en bois et Armaflex (236€)
  • L’isolation des murs en boix et Armaflex (288€)
  • Rénovation de la porte d’entrée (29€)
  • Colmatage des infiltrations d’eau (80€)
  • Joint trappe WC à changer (75€)
  • Retrait de l’antenne TV (75€)

2 - Être autonome en électricité

Nous souhaitions être un maximum autonome en électricité. Nous vous l’avons déjà dit, nous avons des micro-entreprises et nous utilisons très souvent l’électricité toute une journée pour travailler. Par ailleurs, nous aimons nous isoler et profiter de la nature. Il était donc important d’être autonome en électricité avec notre camping-car Bubble.

Pour ce faire, Steve a utilisé les connaissances acquises lors de notre voyage en Australie. Nous avions alors aménagé un van qui était autonome en électricité. Il nous suffisait de calculer nos besoins énergétiques avec ce nouveau projet en France et d’adapter ce que nous avions déjà fait.

On ne va pas vous cacher que c’est compliqué à mettre en place et qu’il vaut mieux se faire aider d’un professionnel lorsqu’on décide de faire son électricité soi-même. Il y a énormément de risques pour vous, mais aussi pour la sécurité de votre camping-car si vous faites mal les choses.

Si vous avez des questions sur votre projet électrique nous nous ferons une joie de vous aider.

👉 Commentez cet article ou envoyez-nous un message afin d’en discuter. Vous pouvez également lire notre article au sujet de notre installation électrique sur notre camping-car en détail.

Budget d’une autonomie électrique faite soi même : 1 371€ (avec TVA)

  • Une batterie 250Ah 12V GEL (317€)
  • Convertisseur 800VA 12V pure sinus Phoenix VE.Victron Energy (286€)
  • Un SmartShunt 500A/50mV Victon Energy (136€)
  • Des connecteurs MC4 mâle et femelle (3€)
  • Un Régulateur de charge 30A MPPT 100/30 SmartSolar Victor Energy (235€)
  • Une jonction batterie 20cm 25mm2 M8 noir (6€)
  • Un câble batterie 16mm2 M8 en noir et rouge (19€)
  • Du câble solaire 10mm2 noir (3€)
  • Câble électrique 3G 2,5mm2 souple (3€)
  • Du câble solaire 6mm2 MC4 noir et rouge (22€)
  • Un coupe circuit compact 100A (11€)
  • Un porte fusible 30 à 125A Lame et MIDI (4€)
  • MTA Fusible lame 40A (1€)
  • MTA Fusible lame 80A (1€)
  • Du ruban isolant rouge et noir (2€)
  • Un lot de colliers (6€)
  • Une boîte à fusibles (22€)
  • Interrupteur à bascule (9€)
  • Lot de cosses et une pince à sertir (30€)
  • Passe câble panneau solaire (75€)

3 - Revoir tout le circuit des eaux

On a peut-être fait une erreur en commençant par faire l’isolation et tout le reste des rénovations du camping-car avant même de vérifier notre circuit d’eau. On s’est véritablement rendu compte qu’il y avait des problèmes avec ces installations lorsque nous avions quasiment tout terminé. Si nous avions un conseil à vous donner, c’est de tout de même prendre le temps pour remplir votre réservoir d’eau (même s’il est immense !!) et de tester tout son circuit pour contrôler tout risque de fuite d’eau, mais aussi de panne dans le circuit.

On s’est vite rendu compte d’un petit problème au niveau de notre pompe à eau qui fuyait, mais aussi d’une petite fuite au niveau des sondes du réservoir. Mais ce n’est pas tout, nous n’avions pas testé l’écoulement des eaux et il s’avérait que nous avions le conduit un peu bouché dans la douche, mais aussi sous l’évier (avec une micro-fuite causée par un joint poreux). Heureusement aucune fuite dans les murs ou dans le sol. Tous nos problèmes était réparables facilement et à moindre frais.

Budget du circuit des eaux : 173€

  • Remise en route du chauffe-eau (75€)
  • Changement de la pompe à eau (98€)

4 - Mettre au norme son gaz

Le gaz fut la première chose que nous voulions changer. Notre véhicule n’était vraiment plus aux normes. Tout le circuit de gaz était d’époque (1988 !!). Il nous fallait donc tout refaire. Mais pour ce genre de chose nous voulions faire appel à des professionnels.  C’est à ce moment-là que nous avons fait appel l’accessoiriste le plus proche de chez nous l’Atelier du loisir à Cernay (68).

Nous sommes ensuite retournés les voir pour plusieurs choses au niveau du gaz. Au départ nous voulions installer un frigo trimixte pour éviter de pomper notre batterie sur notre autonomie solaire. Mais finalement ce ne fut pas la meilleure solution. En faisant ainsi, nous utilisions beaucoup de gaz, nous devions sans cesse nous garer à plat, éviter le vent à l’arrière du véhicule et garder une ouverture pour faire circuler le gaz à l’extérieur. Ce qui n’est vraiment pas une bonne solution en hiver. En plus, le destin fait bien les choses. Le frigo trimixte que nous avions trouvé d’occasion avait un problème électrique. Le piezzo (ce qui permet d’allumer le frigo), ne fonctionnait plus. C’est ainsi qu’on a payé pour rien une première fois l’installation du frigo au gaz, puis sa désinstallation.

Petit conseil, si vous n’êtes plus à quelques centaines d’euros près, privilégiez l’achat d’un frigo 12v plutôt qu’un frigo trimixte. Le frigo trimixte consommera à la fois beaucoup de gaz et beaucoup d’électricité à la différence d’un frigo 12v qui ne consommera quasiment rien en électricité.

 Budget du gaz : 297€

  • Mise au norme (147€)
  • Raccordement frigo au gaz (75€) – alors qu’on l’a finalement retiré (soit 75€ à nouveau)

5 - Rafraîchir la décoration

En termes de déco ça a été assez simple. Nous voulions mettre de la peinture sur les meubles en bois d’origine pour éclaircir et de la tapisserie aux murs. Nous avons également réaménagé toute la partie espace de vie que nous voulions beaucoup plus grand. La banquette et la table de quatre places étaient beaucoup trop grandes pour nous et prenaient surtout beaucoup d’espace. On la diminué pour avoir une petite table et banquettes de deux places avec des rangements sous les sièges. On a gardé le canapé et tous les espaces qui étaient définis au départ. Il faut noter qu’il y a des choses à ne pas modifier sur une cellule de camping-car. Notamment la définition des espaces qui a été pensé et imaginé par des ingénieurs. La répartition des charges est très importante pour la bonne tenue de conduite du camping-car. Pour notre part, et pour en revenir à Bubble, nous voulions surtout garder de l’espace et éclaircir car cela allait devenir notre nouveau lieu de vie. Ainsi pas de gros travaux. Mais tout de même de nouveaux aménagements et de nouvelles créations (des toilettes sèches).

Budget décoration du camping-car : 1 322€

  • Peintures adaptées aux températures basses et hautes et lessivables + accessoires pour peindre (153€)
  • Création et rénovation des meubles (264€)
  • Rénovation des fenêtres et mise en place de rideaux occultants et de films brise vue (128€)
  • Achats objets divers (777€ – dont frigo Engel à 600€)

6 - Autres petits trucs qu'on ne pense jamais

Petites choses à ne pas oublier lorsque l’on rénove un camping-car, ce sont celles que personne ne nous dit au départ. Il y a déjà toute la partie sécurisation de la cellule sous le plancher. Auparavant, les camping-cars étaient protégés des éclaboussures et de l’humidité par du Blaxon qui se posait en dessous par des professionnels. Ceci ne se fait plus, mais c’est tout de même indispensable pour les vieux camping-cars en bois. Nous avons été aidés de notre garagiste pour le poser. Attention, le produit est très toxique !

Deuxième chose que nous avons dû prendre en considération dans notre budget, c’est l’achat de nos outils pour rénover notre cellule. Nous n’avions quasiment aucun outil pour travailler correctement. Nous avons donc dû investir dans du matériel que nous gardons toujours dans nos coffres extérieurs. Dans toutes rénovations il y a des investissements qu’on ne budgétise pas au départ. Mais sur le long terme, ils deviennent indispensables. Notamment que vous en aurez à nouveau besoin dans les années à venir. Ne les négligez pas dans le calcul de votre budget de rénovation de votre vieux camping-car.

Dépenses extras : 179€

  • Achat des outils nécessaires pour les travaux (155€)
  • Pose du Blaxon (24€)

4/ Les paperasses

Quand on achète un camping-car, il faut payer certaines charges administratives.

 

1 - La carte grise

Je ne vais pas vous rédiger des lignes sur la carte grise d’un camping-car. Car cela dépendra tellement de votre véhicule. Mais n’oubliez pas d’inclure cette dépense dans votre budget d’achat.

Carte grise de Bubble : 245€

2 - L'assurance

Puisqu’il s’agit d’un vieux camping-car et si vous êtes au taquet niveau bonus de votre assurance auto, vous ne paierez que très peu votre assurance pour votre camping-car. Pour nous, c’était indispensable de prendre le tout risque puisque nous sommes assez imposants sur les routes et même si nous nous sommes habitués à conduire Bubble, nous n’avons pas assez confiance aux autres conducteurs. Nous ne sommes jamais à l’abris d’un accident, d’une erreur de conduite, d’une panne ou encore d’un conducteur grincheux qui ne supporte pas la vitesse de notre bon vieux Bubble. Ce genre de conducteur qui rend la conduite dangereuse pour tout le monde. Alors si vous aussi vous envisagez l’achat d’un brave véhicule, pensez à souscrire à une bonne assurance automobile sur laquelle vous pourrez compter dans n’importe quelle situation.

Assurance de Bubble : 35€ / mois

5/ Conclusion

Pour conclure cet article, notez qu’un budget d’achat d’un camping-car dépend complètement de vos besoins. Certains voudront partir dans une destination rapidement et ils devront donc investir dans des gros camping-cars récents. Mais si vous êtes plutôt comme nous et que vous aimez prendre le temps de visiter et d’admirer chaque ville que vous traverserez, un vieux camping-car de trente ans qui avance doucement mais qui vous emmènera partout devrait vous suffire. Vous le paierez à un prix raisonnable, mais avant de partir sur les routes, il vous faudra le rénover et le rendre vaillant.

Notez également qu’un camping-car n’est jamais tout à fait terminé. Vous l’améliorerez tout au long de votre voyage. Et tout comme une maison, vous voudrez constamment acheter des nouvelles décorations découvertes sur votre route ou bien améliorer son confort. D’ailleurs, si vous décidez de voyager avec votre chat, vous devrez certainement adapter votre cellule au fur et à mesure et en fonction de son acclimatation. 

Donc à la question du « Combien coûte la rénovation d’un camping-car ? », seul vous pourrez y répondre en fonction de vos besoins, mais aussi du camping-car dont lequel vous serez tombé amoureux.

Total budget d’achat de Bubble : 12 040€

Total reventes du matériel et des choses non utilisées : 235€

Budget final Bubble : 11 805€ (1 805€ en trop !)

J’espère que cet article vous a plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager autour de vous. Il y a certainement une personne de votre entourage qui rêve d’avoir un camping-car et qui hésite encore sur lequel acheter. Nous répondrons également à toutes vos questions au sujet de la rénovation de vos camping-cars.  Dans ce cas-là, commentez cet article ou épinglez-le dans Pinterest !

lesmanalas-pinterest-miss-manala
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *