lesmanalas-pp-23_orig
Faire un City trip,  Réaliser et préparer un Tour du Monde,  Voyager au Cambodge,  Voyager en Asie,  Voyager en Sac à dos

Visiter Phnom Penh

Après avoir passé presque une semaine à Kampot, nous nous sommes dirigés vers Phnom Penh pour préparer notre séjour au Vietnam. Nous en avons profité pour visiter un peu et revoir des amis croisés la semaine précédente et résidents de la capitale. On vous raconte notre expérience de quelques jours dans cette capitale asiatique en plein essor qui est complètement différente des autres capitales que nous avions déjà visité.

Une arrivée sereine dans la ville

Nous sommes arrivés dans la ville en bus qui nous a déposés devant le marché central. Autant vous dire qu’il faut être prêts à l’accueil. Le bus n’a même pas eu le temps de se garer que déjà des dizaines de conducteurs de tuk-tuks toquaient aux fenêtres pour qu’on les choisisse… C’est assez choquant lorsqu’on n’est pas préparé. Cela dit, on est heureux d’avoir un transport pour parcourir la ville à peine arrivés. Nous n’avons, comme à notre habitude, pas réservé de logement. On s’est donc laissé guider par notre conducteur.

lesmanalas-pp-37_orig
10/03/2017 - Marché central
lesmanalas-tc-1_orig
10/03/2017 - Marché central - Une marchande de fruits dort au dessus de son stand

Il nous a emmenés dans une première Guesthouse (pas du tout notre style : bar, concert sympas, mais pas top quand tu veux te reposer), puis dans une seconde selon notre demande. Cette dernière était juste géniale : frigo dans la chambre, eau chaude, FAN (et prix  négocié car on ne voulait pas de climatisation). On était bien placé et on a pu tout visiter à pieds : marché central, palais, temple, restaurants, etc. 

Visiter Phnom Penh

La localisation de notre hôtel à 200m du marché central nous a permis de tout visiter à pieds. Nous avons simplement pris un tuk-tuk pour aller au Musée du génocide “S21”. Bon comment dire. C’était une visite nécessaire pendant notre passage à la capitale. Ce ne fut pas plaisant et c’était très difficile de regarder ces milliers de visages placarder sur les murs. Cependant, il fut révélateur sur ce que nous avons pu vivre ici. On arrive à imaginer l’Histoire du pays et à comprendre les cambodgiens, leur façon d’être, de penser, de vivre. Ce génocide nous a énormément touchés et j’ai souvent dû sortir d’une pièce pour retenir mes larmes. Je suis émotive, je le sais, mais l’ambiance y est lourde, les images choquantes et le silence étouffant. D’ailleurs, si vous vous posez des questions au sujet de ce massacre, je vous recommande de regarder le film d’Angelina Jolie et de son fils “D’abord il ont tué mon père” sorti en 2017.

lesmanalas-pp-35_orig
11/03/2017 - Dans le marché central
lesmanalas-pp-34_1_orig
11/03/2017 - Animation au Night Market
lesmanalas-pp-32_orig (1)
12/03/2017 - Le Mékong
lesmanalas-pp-30_orig
12/03/2017 - Au pied du Wat Phnom
lesmanalas-pp-29_orig
12/03/2017 - Dans le parc du Wat Phnom
lesmanalas-pp-26_orig
12/03/2017 - Peinture dans le Wat Phnom
lesmanalas-pp-22_orig
12/03/2017 - Musée du Génocide - Sans commentaire
lesmanalas-pp-21_orig
12/03/2017 - Musée du Génocide - Bâtiment B
lesmanalas-pp-20_orig
12/03/2017 - Musée du Génocide - Cellules
lesmanalas-pp-18_orig
12/03/2017 - Musée du Génocide - Plaques comprenant les noms des victimes

Le patron de notre hôtel parlait parfaitement français et il nous a donnés de bonnes adresses, nous demandant chaque fois si ça nous avait plu, etc. Une belle rencontre ! Et ce ne fut pas la seule faite ici ! Nous retrouvâmes pour notre dernier jour au Cambodge, Ramadame et Sanomae (expatriés américains) pour une journée de folie : la traversée de la ville en scooter (à trois dessus sinon ce n’est pas drôle), visite du marché russe, rencontre de plusieurs expatriés français et discussion avec eux pour savoir leurs motivations à ouvrir leur business ici (dont un jeune alsacien de notre âge !), baignade dans leur piscine sur le toit, courses au marché pour le barbecue, barbecue au bord de la piscine. Que demander de plus pour finir en beauté notre séjour ici ? Rien ! Merci encore à eux qui nous ont presque convaincus à lancer une affaire à Phnom Penh !

lesmanalas-pp-17_orig
12/03/2017 - Musée du Génocide - Couché de soleil sur le Palais
lesmanalas-pp-14_1_orig
12/03/2017 - Envolée devant le Palais
lesmanalas-pp-15_orig
12/03/2017 - Devant le Palais
lesmanalas-pp-12_orig
13/03/2017 - Au marché russe - Alcool avec cobra
lesmanalas-pp-11_orig
13/03/2017 - Marché russe - des milliers de tissus
lesmanalas-pp-9_orig
13/03/2017 - Sur le toit chez Ramadame et Sanoema
lesmanalas-pp-6_orig
13/03/2017 - Sanoema et Steve
lesmanalas-pp-3_1_orig
13/03/2017 - Beaucoup de vent sur le toit ! Pour notre plus grand plaisir vu la chaleur de la journée !

Cuisine et saveurs

lesmanalas-cuisine-2_1_orig
Un hamburger à Phnom Penh... oui on a craqué !
lesmanalas-cuisine-3_1_orig
Une soupe de riz délicieuse dans un restaurant populaire de Phnom Penh
lesmanalas-cuisine-8_1_orig
Les fruits d'Asie - Il nous reste certains encore à goûter !
lesmanalas-cuisine-1_1_orig
Un délicieux barbecue sur le toit de nos amis à Phnom Penh (crevettes, calamars, etc.) !

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
20€
43€
32€
9€
7€

SOIT UN TOTAL DE 111€ / SOIT 37€ PAR JOUR

Nous terminons le Cambodge un peu perdus. Le pays nous a surpris au début par ses manigances, sa sournoiserie et son flot de touristes. Nous avons ensuite été séduits par les sites d’Ankor et Battambang. Nous avons à nouveau eu une mésaventure pendant notre treck dans les Cardamomes mais qui a conduit à de belles rencontres et finalement à une multitude de bonnes choses. Bon ben voilà, nous ne savons du coup plus trop quoi penser du Cambodge. Nous le quittons soulagés par contre car nous sommes fatigués de négocier, fouiller et nous dépatouiller. Nous gardons également dans un coin de notre tête les possibilités invraisemblables dans le pays pour développer ses idées, créer, innover. Car il est en plein essor et c’est ça qui à la fois surprend et fascine. Comme un grand plateau de Monopoly, tous le monde y apporte ça touche personnel et ça va dans tous les sens, tous le temps, pour le plus grand plaisir des locaux qui voient leurs villes s’épanouir, et aussi pour le meilleur des investisseurs pleins d’idées !

Et vous, qu’avez-vous pensé du Cambodge et de Phnom Penh ?

Cet article m'a été utile
5/5
Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !
Vous avez aimez l'article ? Partagez-le !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *