lesmanalas-baleines3_orig
Voyager avec un Van ou un fourgon aménagé,  Voyager en 4 roues,  Voyager en Australie,  Voyager en Océanie

Notre roadtrip de Margaret River à Nullarbor

Nous avions enfin assez économisé pour réparer Knacky le van et envisager de reprendre notre route pour un roadtrip vers la côte Est ! Nous avons donc rejoint le garage à Bunburry où nous avions pris rendez-vous pour changer la pompe à injection. Mais là, surprise ! Knacky n’avait plus le moindre problème… Bon temps mieux, cela permet un budget plus confortable pour notre dernier voyage en van en Australie ! On vous raconte cette première étape et dernière traversée du Western Australia. On a longé toute la côte de Margaret River à la longue route éponyme de Nullarbor… Mais ça, c’est une autre histoire…

Première étape : La région de Pemberton

Connu pour ces immenses arbres et ses forêts florissantes, la région de Pemberton propose de nombreuses ballades entre des arbres géants. Oui… géants ! Il y a en tout trois arbres dans trois parties différentes que nous pouvons grimper à l’échelle et sans protection… oui rien que ça ! Et je vous assure que quand nous avons grimpé l’un d’entre eux, nous n’avons pas fait les malins ! En plus d’être hauts, ils sont très fins. Ce qui fait que pendant la montée, on à l’impression qu’ils tanguent au grée du vent… C’est aussi grisant qu’un grand huit !! Il y a également le Tree Top Walk à découvrir qui est en fait un chemin dans les airs entre les arbres pour observer la nature. L’entrée est payante et nous ne l’avons pas fait car il pleuvait beaucoup. Mais beaucoup disent que si vous avez osé grimper sur l’un des arbres géants, le Tree Top Walk est du coup un peu décevant.

Le soir de ce premier jour de roadtrip, nous avons rencontré des français en voyage en Australie depuis plusieurs semaines déjà. Nous avons beaucoup échangé. Ils habitaient quelques années à la Réunion et ils ont décidé de visiter l’Australie, la Nouvelle Zélande avant de revenir en France pour d’autres projets. Ce fut très intéressant de découvrir de nouveaux profils de voyageurs. D’autant plus que nous nous étions un peu encroûtés dans notre petit village pendant des mois et que nous n’avions plus rencontrés d’aventuriers ! On a donc partagé du thé, notre repas, nos aventures, pendant que la pluie battait son plein à l’extérieur… bien évidemment ! Ah ah !

Prix du Tree Top Walk : 21$ pour un adulte de plus de 16ans et 10.50$ pour un enfant de moins de 16ans / Tarif familiale (2 adultes et 2 enfants) 52.50$

lesmanalas-pemberton4_orig
Steve qui grimpe le Gloucester Tree
lesmanalas-pemberton5_orig
La route est étroite à certains moments
lesmanalas-pemberton3_orig
Steve qui grimpe malgré la peur, la pluie et le vent
lesmanalas-pemberton2_orig
Au Gloucester Tree
lesmanalas-pemberton1_orig
Au sommet du Gloucester Tree !

Deuxième étape : Entrecasteaux National Park

Le lendemain nous reprenions le roadtrip chacun de notre côté. Ils remontaient au Nord et nous continuons vers l’Est. On a beaucoup roulé ce premier jour. Il pleuvait beaucoup et nous voulions tellement découvrir de nouveaux paysages pour avoir l’impression d’avoir enfin quitté Margaret River. Cependant, cela ne nous a pas empêché de faire un parc national sur notre route. : l’Entrecasteaux National Park. Le ciel était gris, on est sorti entre deux averses. Et pourtant, cela rendait les paysages encore plus époustouflant ! Le ciel gris contrastait avec l’eau clair et les nuages teintaient d’ombres l’océan. Bref, magnifique malgré tout !

Que dire sur le National Parc d’Entrecasteaux ? Il est beau, bien si vous aimez les plages et l’eau turquoise. On a notamment apprécié les reliefs au bord de l’eau. Ils étaient en train de refaire une route pour accéder au parc au sommet d’une dune de sable, avec d’un côté, une plage magnifique et de l’autre, les reliefs entourant un lac salé. Bref, quand ils auront terminé cette nouvelle route, rien que l’entrée annoncera la couleur de cet endroit sauvage et paisible à la fois !

lesmanalas-entrecasteaux2_orig
A Entrecasteaux National Park
lesmanalas-entrecasteaux1_orig
Au parc national d'Entrecasteaux
lesmanalas-entrecasteaux3_orig
L'orage nous suit dans le parc national d'Entrecasteaux

Troisième étape : William Bay National Park

Bon on va sûrement en décevoir plus d’uns, mais nous n’avons pas spécifiquement adoré ces deux destinations. Peut être que la météo a joué sur notre jugement (il faisait gris et frais). Mais rouler pour voir deux rochers au bord d’une plage au milieu de pleins d’autres personnes venues pour prendre la photo, ben ça nous plait moins. Surtout qu’il faut faire un détour pour y aller. On n’a pas trouvé que ça en valait vraiment la peine pour le coup. C’était joli mais pas magnifique comparé à la réputation du lieu. Mais soit, on a vu ce qu’il y avait à voir et on était content de ne pas regretter de l’avoir loupé. Mais si vous comptez y aller, préparez-vous… C’est une plage, comme toutes les autres où un rocher ressemble apparemment à un éléphant

Concernant Denmark, on l’a vite traversé en voiture et c’est un peu comme Margaret River. Si on ne souhaite pas y boire un verre, manger au restaurant ou flâner à la plage, on fait vite le tour. Je dois être un peu difficile car le village a tout de même beaucoup de charmes… Mais restons réalistes, on n’a pas non plus été ébahis devant les monuments.

lesmanalas-williambay1_orig
Informations pour les droners
lesmanalas-williambay2_orig
Jolie plage de William Bay

Quatrième étape : La région d'Albany

Bon, tout d’abord, avant de vous raconter ce que nous avons découvert à Albany, je dois vous parler de notre mésaventure de la veille… Nous avions dormi sur un freecamp à quelques minutes à l’Est de la ville, au bord de l’eau. Le lieu était sympathique et nous étions entourés d’autres voyageurs. Et heureusement… Nous n’avions pas de signal téléphonique et le matin Knacky a encore fait des siennes…. Nous n’arrivions plus à le démarrer ! Si si… Donc bon, premier réflexe, on regarde tout : les niveaux, les voyants, sous le van, etc. Puis, ben on toque aux campings cars d’australiens car on sait qu’ils sont toujours équipés et qu’ils connaissent bien la mécanique. Le premier nous annonce que c’est le démarreur. Zut… c’est un peu important en fait pour repartir… 

Il nous dit qu’il peut le faire démarrer avec un bâton et un marteau. Bon ben on trouve ça et on a un semblant de démarrage ! Bref… Un deuxième australien nous rejoint et nous annonce qu’il a un bâton en métal plus long. Il tente de faire démarrer le van, et là, surprise ! Ça fonctionne ! Bon on les remercie mille fois et on prend du coup la route vers Albany pour trouver un garagiste qui pourrait nous changer le démarreur rapidement et pas cher. Tout ça, sans arrêter le moteur une seule fois ! Autant dire qu’on a stressé tout le long. Il ne fallait pas caler !

lesmanalas-albany14_orig
Nos voisins nous aident à faire démarrer Knacky
lesmanalas-albany13_orig
Chez Elisabeth pendant que Knacky est au garage
lesmanalas-albany12_orig
Albany de nuit
lesmanalas-albany11_orig
A l'ANZAC mémorial le lendemain matin

Bon à présent, je peux vous raconter notre séjour à Alabany. Nous avons été bloqués dans la ville une fois le van déposé au garage. Heureusement, nous connaissions Elisabeth, la maman de Kristy que nous avions rencontrés à Perth (nous avions gardé sa maison en janvier – lire l’article “comment faire une garde de maison à Perth“). Nous avions même fêté les 31ans de Steve avec elles ! Et bien, Elisabeth habite Albany ! Elle nous a invités chez elle pendant deux nuits, le temps que Knacky soit à nouveau d’attaque et elle nous a même fait la visite de la ville de nuit ! Je précise qu’elle a travaillé plusieurs années au visitor center de la ville ah ah !

lesmanalas-albany10_orig
Vu de l'ANZAC mémorial
lesmanalas-albany5_orig
Au princess royal fortress
lesmanalas-albany6_orig
Quelques armes au Princess Royal Fortress
lesmanalas-albany7_orig
Steve qui s'amuse

Bon, du coup, qu’avons nous visité à Albany ? Un peu de tout ! On a eu le temps de tout faire puisque Knacky était un peu capricieux. Le dernier jour, on l’a emmené se détendre au parc national Torndirrup. Il est très impressionnant ! On vous le recommande. Avec le van, on n’a pas été partout. En 4×4, je pense que les visites doivent être incroyables ! Il est également possible de visiter le musée consacré aux baleines à l’office de tourisme du parc. Il est gratuit ! Ou d’embarquer sur un bateau pour les voir en vrai (pas gratuit!). Le temps étant mitigé, nous avons profité d’être en compagnie d’Elisabeth pour passer du temps une dernière fois ensemble plutôt que de nous attarder au parc.

Sinon, dans toute la ville, il y a des points d’intérêt ! C’est juste incroyable ! Il y a des parcs, des plages, des lacs, la mer, des musées, des points de vu (si si la ville est sur des collines surplombant l’océan et prises entre deux lacs ! Fabuleux !

lesmanalas-albany8_orig
La taille des armes est juste impressionnante !
lesmanalas-albany1_orig
Au Whale World (musée gratuit sur les baleines)
lesmanalas-albany2_orig
Torndirrup National Park
lesmanalas-albany3_orig
Là où la force des vagues frappe les rochers... Torndirrup National Park
lesmanalas-albany4_orig
Le pont naturel à Torndirrup National Park

Cinquième étape : Parongurup National Park

Après avoir repris le roadtrip et sur les conseils d’Elisabeth, nous nous sommes arrêtés à Castle Rock. On était un peu rouillés donc la montée a été plus que compliquée (pour moi!). Mais la vue y était splendide ! Pour arriver au sommet, il faut marcher une heure et demi environ, escalader sans sécurité des rochers, des échelles au dessus du vide… et marcher sur un « skywalk » qui contourne un rocher. La vue est à tomber ! On aperçoit l’océan au loin. Autant vous dire qu’on ne s’attendait pas à ça ! C’est bien plus qu’une randonnée. C’est vraiment magnifique et atypique. On a surtout aimé l’escalade pas vraiment commune ici. C’est totalement gratuit d’y aller. Cependant, le parking est payant pour la journée, mais pas trop cher non plus. Ce qui permet de prendre le temps.

lesmanalas-castlerock5_orig
Un rocher qui tient debout à Castle Rock !
lesmanalas-castlerock4_orig
L'accès au skywalk demande un petit peu d'efforts et d'escalade
lesmanalas-castlerock3_orig
On y est presque !
lesmanalas-castlerock1_orig
Enfin ! La vue panoramique est magnifique !
lesmanalas-castlerock2_orig
Au dessus de tout !

Sixième étape : Wave Rock

On y est allé car on voulait absolument voir à quoi ressemblait Wave Rock, ce fameux rocher en forme de vague. Bon, c’était un sacré détour ! Mais on a été super content de le faire… Notamment parce qu’en quittant la côte, on s’est éloigné du mauvais temps. Et du coup, on a pu faire des feux de camps tous les soirs ! Top ! On a retrouvé notre petit désert avec le ciel étoilé pour seul compagnie après un long roadtrip… On adore !

lesmanalas-waverock2_orig
Notre premier feu de camp depuis notre départ de Margaret River !
lesmanalas-waverock10_orig
Steve qui prépare le feu de camp
lesmanalas-waverock9_orig
Un gâteau cuit à la vapeur
lesmanalas-waverock8_orig
Petit déjeuner prêt du feu !

Par contre, l’attraction est un peu décevante… On doit d’abord payer le parking… mmmmh… Ensuite ben on se rend compte qu’elle n’est pas si grande, qu’elle est au milieu des arbres et que surtout, elle est bondée de touristes aussi fou que nous pour avoir fait cette route ! Bon au moins, on n’aura aucun regret, notamment parce que comme on le dit souvent, ce n’est pas la destination qui nous émerveille, mais plutôt le chemin qu’on prend pour y aller. Et ça, c’était vraiment génial !

lesmanalas-waverock7_orig
Steve qui surfe sur la vague...
lesmanalas-waverock1_orig
A wave rock, tel que tout le monde est rêve
lesmanalas-waverock4_orig
L'envers du décors
lesmanalas-waverock6_orig
En haut de la vague
lesmanalas-waverock5_orig
Sorry !
lesmanalas-waverock3_orig
Rocher qui ressemble à un hippopotame

Septième étape : Fitzgerald River National Park

Après Wave Rock, nous avons repris la direction de la côte sud. Bon ben, sans surprise je vous annonce qu’il y faisait froid et pluvieux… Mais on a quand même aimé ! Comme quoi ! On a d’ailleurs eu le parc de Fitzgerald pour nous tout seuls ah ah ! On est monté sur un sommet pour admirer la vue et je dois dire qu’il n’était pas moche ! Mais bon, ce qu’on retient c’est encore une fois, les paysages infinis avec pour seul ami, l’océan qui en plus de toucher le sable des plages du parc, touchent à son extrémité, la glace de l’Antarctique…

lesmanalas-fitzgeraldriver4_orig
Au East Mount Barren
lesmanalas-fitzgeraldriver3_orig
Mylies Beach
lesmanalas-fitzgeraldriver2_orig
Sur la route du Fitzgerald National Park
lesmanalas-fitzgeraldriver1_orig
Dans la montée du East Mount Barren

Huitième étape : Cap Legrand National Park (Lucky Bay)

Nous avons tellement de chance à Cap Legrand National Park ! Tout d’abord, nous avons eu un soleil incroyable toute la journée. De plus, nous avons pu enfin caresser des kangourous trop mignons qui prenaient la pose sur la plage de Lucky Bay ! Ce fut un moment incroyable. On a même vu des bébés ! Ils étaient un peu fuyants, mais on a pu les approcher lorsque la mère s’approchait de nous ! Incroyable ! On avait entendu que du bien de ce parc national alors on attendait beaucoup de cette visite. Et en fait… le lieu est juste idyllique ! C’est merveilleux ! L’eau est magnifique, les paysages incroyables et c’est simple… il y a des animaux partout ! Que ce soit des kangourous, des oiseaux multicolores, des wallabis, des baleines ! Oui !!!! On en a vu ! Steve a même immortalisé l’instant en vidéo et photos drones !

lesmanalas-luckybay7_orig
Thistle Cove
lesmanalas-luckybay6_orig
Enfin arrivés à Lucky bay !
lesmanalas-luckybay4_orig
Lucky Bay, vous pouvez voir des baleines au loin !
lesmanalas-baleines4_orig
Lucky Bay - baleines
lesmanalas-baleines1_orig
Lucky Bay - baleines
lesmanalas-luckybay1_orig
Un kangourou lèche la main de Steve... comme un chat ! ah ah !
lesmanalas-luckybay2_orig
Devant un kangourou qui se dore la pilule !

Comme je vous disais, nous avons aperçu non loin de la plage des baleines ! On est au moins resté une heure ici à observer leurs pirouettes ! Ce fut le plus bel instant de notre voyage… On rêvait tellement de voir des baleines de prêt et en vrai ! C’est juste un moment inoubliable…

Pendant que nous observions les baleines, un couple d’australien qui roulait en 4×4 sur la plage, revenait d’une journée pêche. Je les ai arrêtés pour leurs demander s’ils avaient vu les baleines. Ils nous ont dit que oui. On a un peu papoté et à la fin, ils nous proposent un saumon fraîchement pêché ! On hésite puisque nous ne savons pas trop si on a bien compris ! Mais finalement, ils nous expliquent qu’ils ont trop de poisson et qu’ils ne pourront pas tout manger. Que ça leur fait plaisir de nous en donner un ! Ah ben je peux vous dire qu’on n’a pas refusé ! En échange (et parce qu’on n’aime pas recevoir sans donner en retour), Steve leurs a envoyés les photos aériennes des baleines !

Du coup, pour le midi, nous avions sushis frais de saumon au bord de l’eau… Le paradis ! Lucky bay porte bien son nom…

lesmanalas-luckybay9_orig
Le gros saumon frais qu'on a cuisiné en deux jours : sushis, grillade et papiotes sur le barbecue !
lesmanalas-luckybay8_orig
Sushis frais sur la plage

Après ce festin, nous avons grimpé (ou du moins j’ai grimpé pendant que Steve faisait du drone), le frenchman peak. La vue y était spectaculaire ! La montée n’est pas très longue. J’ai mis aller/retour une heure. Mais par contre, attention car il faut véritablement de bonnes chaussures et des lunettes de soleil. Il n’y a pas d’ombre et on grimpe sur un rocher. Du coup, c’est très facile de se perdre, de glisser et de ne pas bien voir le chemin à cause de la luminosité !

lesmanalas-grimper4_1_orig
Frenchman Peak
lesmanalas-grimper3_orig
En grimpant le Frenchman Peak
lesmanalas-grimper1_orig
En haut du Frenchman Peak
lesmanalas-grimper5_orig
Lucky Bay au loin
lesmanalas-grimper2_orig
En grimpant le Frenchman Peak

Visualiser ce roadtrip en vidéo

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
706€ (dont 491€ de réparations et d'assurance)
91€
18€
28€
59€

SOIT UN TOTAL DE 902€ / SOIT 90€ PAR JOUR SUR 10 JOURS DE ROADTRIP

SOIT UN TOTAL DE 401€ (sans les réparations) / SOIT 40€ PAR JOUR

Cela a fait énormément de bien de refaire un roadtrip ! On n’a pas été très chanceux au début avec la météo. Mais malgré tout, on ne s’est jamais privé d’une visite. On a savouré avec énormément de joie et de nostalgies ce dernier voyage avec Knacky. On a eu de la chance d’ailleurs de voyager avec lui. On a toujours été au sec et on n’a jamais eu froid la nuit ! Concernant notre budget… ben comme d’habitude, le pôle transport est constamment notre point noir pendant nos deux ans d’Australie ! Cette fois-ci, nous avons changé le starter du van, payé notre assurance voiture et remorquage (sait on jamais !) et l’essence ! L’essence coûte cher dans le pays… particulièrement dans les lieux reculés. Les moments forts de cette partie du voyage sont sans nul doute notre journée à Lucky Bay qui ne pouvait pas être plus parfaite, nos retrouvailles avec Elisabeth à Albany et notre rencontre avec les français à Pemberton qui nous a fait passé un excellant moment malgré le mauvais temps !

D’autres lieux incroyables à découvrir dans cette partie d’Australie lors d’un roadtrip ? Partagez votre expérience en commentaire !

Cet article m'a été utile
5/5
Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !
Vous avez aimez l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *