Guide ultime pour installer un poêle à bois dans votre camping-car

lesmanalas-boutons-camping-car-poele-a-bois

Que vous ayez un camping-car, un van ou un fourgon, l’idée de chauffer au poêle à bois vous a forcément déjà traversé l’esprit. Le problème, c’est lequel choisir ? Comment l’installer ? Et que dit la loi à ce sujet ? Il y a quelques mois, nous avons décidé de nous lancer. Nous avons acheté et installé un mini poêle à bois dans notre camping-car et nous ne regrettons absolument pas ce choix ! Avec le recul nécessaire, nous pouvons désormais vous conseiller sur l’achat, l’installation et l’utilisation !

Choisissez un mini poêle à bois dans votre véhicule de loisirs comme chauffage supplémentaire et alternatif ! Vous ferez des économies d’énergie et vous profiterez plus longuement d’un chauffage naturel.

Les liens de cet article sont affiliés.

1/ Que dit la loi sur le poêle à bois dans un véhicule de loisirs ?

Le poêle à bois est une solution très intéressante pour chauffer un véhicule de loisirs. Comparé aux chauffages standards au gaz, à l’électricité, au fuel ou à l’éthanol, c’est une solution économique et écologique. On trouve du bois partout et en toutes saisons ! Et cette ressource est gratuite ! Cette alternative attire donc de nombreux voyageurs, notamment ceux qui prévoient de partir longtemps, loin et notamment dans les pays nordiques.

Cependant, il convient de noter que le poêle à bois est aujourd’hui très controversé dans le monde du voyage. Il n’est aujourd’hui pas possible d’homologuer un véhicule de loisirs ayant un poêle à bois en raison de possibles problèmes de sécurité et d’assurance liés à son installation. Et même si la loi ne stipule absolument rien à ce sujet, les organismes privés ne peuvent être certains que l’installation ait été faite de manière sécurisée. Ce qui tend aussi à ce flou juridique actuel

L’avantage d’un vieux camping-car, c’est qu’il n’a pas besoin d’homologation. Celle-ci est acquise à vie ! Ce qui permet d’avoir une plus grande liberté quant à son aménagement.

Mais du coup, peut-on pour autant installer un poêle à bois dans un camping-car ?

Si côté VASP, il n’y a rien qui empêche les voyageurs d’installer un poêle à bois, regardons de plus prêt ce qui se dit ailleurs.

Ce que disent les assureurs

Pour les assurances, le camping-car est considéré comme un véhicule de vacances. Du coup, l’assurance ne couvre pas les mêmes aménagements qu’une maison (attention aux nomades qui pensent le contraire !). Donc on ne peut pas assurer un véhicule qui a un poêle à bois, sur le papier.

Pour nous, qui sommes chez Crédit Mutuel, nous sommes pris en charge sur ces différents points :

  • Véhicule de remplacement en cas de panne et d’accident,
  • Prise en charge des dommages corporels du conducteur,
  • Équipement et contenu du véhicule pris en charge,
  • Des prestations d’assistance en France et à l’étranger.

On a souhaité en savoir plus sur l’équipement et contenu du véhicule pris en charge et il s’avère que pour “l’incendie” par exemple, c’est sur toutes les installations faites par des professionnels (notamment l’électricité dont on a des factures) ou les installations d’origine. Donc pour un poêle à bois, on n’est de toute façon pas pris en charge car il n’existe aucun professionnel qui installe des poêles à bois dans un camping-car en France

Il faut également noter que ce n’est pas parce que vous avez un poêle à bois que vous ne serez plus pris en charge pour d’autres sinistres. Votre assureur se doit de vous couvrir selon votre contrat et d’autant plus si votre panne ou autre problème n’a aucun lien avec cette installation.

Ce qui se passe du côté du Contrôle Technique

D’un point de vu contrôle technique, le camping-car n’est pas soumis au contrôle dans la cellule. C’est vraiment un gros avantage comparé aux autres vans et fourgons qui doivent à chaque CT être aux normes européennes. Réaménager un camping-car offre donc une plus grande liberté quant aux choix des matériaux et des éléments qui le composent. Mais du coup, il faut se responsabiliser soi-même en faisant les bons choix et en installant un chauffage au bois d’une manière la plus sécurisée possible. Il en va de votre sécurité et de la durabilité de votre maison sur roues.

Résultat final après la pose de notre poêle à bois dans notre cellule
Résultat final après la pose de notre poêle à bois dans notre cellule

2/ Choix du poêle à bois adapté pour votre camping-car

Puissance et efficacité de chauffage

L’importance d’avoir un poêle adapté à la superficie intérieure du camping-car ne peut être sous-estimée. En effet, choisir un poêle qui convient est essentiel pour garantir un chauffage efficace et une consommation de bois raisonnable. Dans le cas où il serait trop grand, la chaleur produite serait excessive et inutile. Votre poêle va notamment avoir besoin de grosses buches pour fonctionner. Du bois difficile à trouver gratuitement ou dans la nature. À l’inverse, s’il est trop petit, il ne pourra pas fournir suffisamment de chaleur pour réchauffer l’intérieur de manière satisfaisante.

Nous vous recommandons de bien calculer la puissance nécessaire pour chauffer convenable votre intérieur avant de choisir votre poêle.

Comment calculer la puissance de mon futur poêle par rapport à la surface à chauffer ? 

Les chauffagistes utilisent un calcul pour déterminer la puissance idéale d’un chauffage au bois.

P (puissance) = V (volume à chauffer en m3) x G (performance thermique du bâtiment, notez 1,5 pour un vieux camping-car) x (Ti (température de consigne à atteindre) – Te (température extérieure de référence))

Prenons l’exemple de notre camping-car : 5,70 m de long pour 2,20 m de large et 2,5 m de haut / Soit 31,35 m3 / On souhaite atteindre 25°C à l’intérieur pour faire durer la chaleur un maximum pendant la nuit. / On aimerait pouvoir profiter d’un hiver froid avec des températures extérieures de maximum -5°C

31,35 m3 x 1,5 x(25 – (-5)) = 1 411 soit un poêle d’environ 1,411 kW

Matériaux de fabrication du poêle à bois

Il existe plusieurs matériaux de fabrication des poêles à bois. Les plus connus sont l’acier inoxydable et la fonte. La fonte est très lourde, c’est pourquoi les poêles de véhicule de loisirs sont pour la plupart en acier. On vous recommande d’en choisir un de qualité dont la fabrication est en un tenant et les soudures de qualités. Cela évitera la perte de fumée à l’intérieur de votre cellule.

Avec les secousses en roulant, choisissez en un qu’il est possible de fixer au sol. Certains fabricants proposent des kits tout prêts avec une notice très explicite. C’est, nous le pensons, le meilleur choix pour garantir un produit adapté à son utilisation avec une sécurité et une durabilité non négligeable. Enfin, certains poêles possèdent des briques réfractaires. Pour nous, un élément indispensable pour faire chauffer son intérieur durablement et économiser du bois.

Notre choix de poêles à bois sécurisés

  • Sheperd sur mon-fourgon.shop fabriqué en Angleterre (hors UE) :
    • acier
    • 37 (H) x 28 (L) x 28 (P) cm
    • 13 kgs
    • 1.7kW jusqu’à 20 m3
    • prix du poêle et du kit (hors taxes et livraison) : 849€ (poêle) + 649€ (kit) = 1 498€
    • Avantages : Il est très petit et il est livrable en France. Il doit être parfait pour les van et fourgon, des espaces plus petits que le camping-car.
    • Inconvénients : Il s’agit d’un produit fabriqué de manière artisanale. C’est qualitatif, mais il peut y avoir des défauts de fabrication également. Nous n’avons pas aimé le fait qu’on ne puisse pas le commander directement au fabriquant. Le prix est assez élevé du coup.
  • Cubic mini wood Stove – le Grizzly fabriqué au Canada (hors UE) :
    • acier + briques réfractaires
    • 38,10 (H) x 33,02 (L) x 30,48 (P) cm
    • 17 kgs
    • 2,3 – 5,2 KWh
    • prix du poêle et du kit (hors taxes, livraison et frais de douane) : 483,95 € (poêle) + 211,95€ (kit)+ 183,95€ (support) + 91,95€ (tuyaux) = 971,80€
    • Avantages : C’est le meilleur rapport qualité / prix et l’entreprise qui fabrique les poêles à bois, le fait à la chaîne dans un pays de vanlifers par grand froid. Les produits sont donc adaptés aux véhicules de loisirs et aux hivers rudes. C’est un produit sécurisé et standardisé dont ont est sûr de la qualité.
    • Inconvénients : Depuis quelques mois, ils ne livrent plus en France et ils n’ont pas des normes adaptées pour le faire. Il convient donc de le faire livrer dans un autre pays limitrophe, mais attention aux frais de douane !
Le poêle à bois Grizzly de Cubic Mini Wood Stove qu'on a installé
Le poêle à bois Grizzly de Cubic Mini Wood Stove qu'on a installé
Shepherd - Copyright mon-fourgon.shop©

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTERESSER

ÇA PEUT AUSSI VOUS INTERESSER

3/ Installation du poêle dans votre camping-car

Nous avons un vieux C25 Bürstner de 1988. Donc, nous pouvons largement modifier son intérieur pour le rendre plus confortable, plus moderne et plus adapté à nos besoins de nomades digitaux. Pour le chauffage, installer un poêle était bien entendu nécessaire. Car nous bougeons toute l’année et nous aimons être indépendants. Notre sensibilité à l’écologie et à la bonne gestion des ressources nous a naturellement menés vers un chauffage alternatif.

Etape 1 : Choisir l'emplacement idéal dans le camping-car

Nous n’allons pas vous parler de l’installation d’un poêle dans un camping-car récent. Ceux-là sont souvent mieux isolés et mieux équipés en matière de chauffage que les anciens. Avant d’installer un poêle il est important de comprendre comment sont isolés ces maisons roulantes.

Les vieux CC, sont fabriqués très sommairement. Ils n’étaient, à l’époque, pas destinés aux vacances d’hiver et encore moins à l’humidité. Ils sont faits en panneau sandwich avec 1 plaque d’aluminium + 1 plaque de contre plaqué de 0,5 cm + 5 cm de polystyrène + 1 plaque de contre plaqué de 0,5 cm. 

Avant de faire votre installation, nous vous recommandons de commencer par ajouter une isolation complémentaire à votre intérieur.

Isolation d'origine de notre C25 Bürstner de 1988
Isolation d'origine de notre C25 Bürstner de 1988

Préparation de l'emplacement du poêle à bois

Choisissez votre emplacement en fonction de l’espace disponible dans votre cellule. Vous devez certainement avoir un rangement peu utilisé ou mal agencé. Pour notre part, nous avons supprimé notre armoire et avons créé un tiroir à la place sur lequel est posé le chauffage. On a également créé deux rangements latéraux car le poêle est petit.

A noter :

  • Votre poêle ne doit pas être posé au contact du bois, du mur, ou du sol. Choisissez un revêtement isolant à la chaleur qui va recouvrir tout le tour de la surface où il sera posé tel que de l’aluminium, l’acier, le carrelage ou encore le fer. Attention au carrelage qui aura tendance à se décoller avec les vibrations et les changements de température.  
  • Si possible, achetez le kit fourni avec votre poêle qui vous garantira une protection optimale de vos surfaces ainsi qu’une plus grande sécurité.
  • Chaque modèle possède des instructions spécifiques concernant la place vide à laisser autour. Prenez bien cela en considération dans le choix de l’emplacement de votre chauffage.

Hauteur sous plafond minimum et autours

La hauteur sous plafond minimum et l’espace à laisser autour du chauffage sont différentes d’un poêle à un autre. Nous vous recommandons encore une fois de bien lire les instructions avant de choisir l’emplacement.

Avantages et inconvénients des différents emplacements

Il y a deux autres points à bien prendre en compte : 

  1. Si installation au sol (à déconseiller si vous voyagez avec un animal ou des enfants) : vous aurez une perte de place et cela pourrait être dangereux car on peut vite y glisser un objet contre le poêle par mégarde / mais le chauffage est assuré sur toute la superficie et au sol
  2. Si installation en hauteur : vous aurez des rangements en dessous et une sécurisation de l’espace / mais vous aurez toujours votre sol froid (pensez à isoler et à mettre des tapis)
Emplacement de notre poêle à bois dans notre camping-car avant l'installation
Emplacement de notre poêle à bois dans notre camping-car avant l'installation

Etape 2 : Installation du poêle à bois à l'emplacement prévu

  1. Préparez l’emplacement en protégeant les surfaces.
  2. Placez le poêle à bois sur l’emplacement prévu en tenant compte des distances recommandées par le fabriquant
  3. Fixez le poêle à bois au sol et au mur (selon le modèle) en suivant les notices du constructeur (vous trouverez toute la documentation pour les poêles de Cubic Wood Stove sur leur site internet)

Etape 3 : Sortie des fumées vers l'extérieur du camping-car

Installation d'une cheminée pour évacuer les fumées

Il est nécessaire d’avoir deux conduits pour évacuer la fumée, le premier relie le poêle à bois à l’extérieur, tandis que le second recouvre le premier (il isole la chaleur) et sert de cheminée à l’extérieur. En ce qui concerne les dimensions, les deux conduits doivent avoir la même taille en longueur. Si le conduit d’extérieur mesure 12 cm de diamètre, il faut faire un trou de 17 cm de diamètre dans le plafond. Cubic Mini Wood Stove propose un kit complet adapté à leur mini poêle à bois pour garantir une cheminée sécurisée, comprenant un chapeau en acier inoxydable.

Il est recommandé de fixer le tout avec des vis résistantes à la corrosion et d’utiliser un joint qui exerce une pression pour éviter les infiltrations d’eau. De plus, il est nécessaire d’utiliser un solin de toit étanche et isolant qui recouvre le conduit, ce qui est inclus dans le kit chez Cubic Wood Stove. Enfin, il faut également utiliser du silicone haute température tout autour et de la peinture-goudron pour toiture.

Pour l’installation, nous nous sommes fait aidé d’un ami couvreur Emes Toitures en Alsace. Même avec les instructions du fabriquant, nous étions rassurés d’être accompagnés d’un professionnel.

Posez-nous vos questions en commentaire.

Aperçu du trou fait au plafond pour faire passer le conduit d'évacuation des fumées
Aperçu du trou fait au plafond pour faire passer le conduit d'évacuation des fumées
On vient d'appliquer du goudron sur notre toit de camping-car pour isoler
On vient d'appliquer du goudron sur notre toit de camping-car pour isoler

Conseils concernant la sécurisation de la sortie des fumées

  1. Faites fonctionner votre poêle à bois à l’extérieur les premières fois pour retirer les solvants sur les matériaux.
  2. Testez plusieurs fois en présence l’installation pour vérifier d’éventuelles fuites de fumées ou de mauvaises fixations.
  3. Ne brûlez que du bois ou du carton et papier non traités pour éviter de boucher votre tuyau d’évacuation.
La cheminée du poêle à bois de notre camping-car
La cheminée du poêle à bois de notre camping-car

4/ Recommandations lorsque vous utilisez un poêle à bois dans un camping-car

Après avoir accompli l’installation, il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement. Cependant, il est essentiel de prendre en considération quelques aspects supplémentaires et de mettre en place une routine régulière pour l’entretien.

Utilisation d'un détecteur de monoxyde de carbone

Avant tout et si ce n’est pas encore fait, installez un détecteur de monoxyde de carbone. Il vous aidera à détecter d’éventuelles fuites.

Conseils pour un chauffage efficace et sécurisé

Voici quelques conseils complémentaires :

  1. Ne laissez pas votre poêle allumé si vous n’êtes pas présents dans le camping-car.
  2. Ne laissez pas ouvert votre poêle s’il y a de grosses flammes.
  3. Ne roulez pas s’il y a encore du feu ou des braises dans votre poêle.
  4. N’installez ce mode de chauffage que si vous savez comment l’utiliser.
  5. Ne jetez jamais vos cendres chaudes à l’extérieur et surtout pas s’il y a du vent.
  6. Nous vous recommandons de ne pas allumer votre poêle à bois si vous êtes dans des endroits publics avec du monde pour éviter de déranger vos voisins et les locaux.

Optimisation de la diffusion de la chaleur dans le camping-car

Pour maintenir une température idéale tout au long de l’hiver dans votre camping-car équipé d’un poêle à bois, il est essentiel de procéder à l’isolation adéquate. Prenez également en compte l’utilisation de ventilateurs pour faciliter la circulation de l’air chaud  dans votre cellule. Il est important de noter que plus il y a de flammes, plus le poêle à bois génère de la chaleur. De plus, l’utilisation de briques réfractaires d’origine peut aider à diffuser une chaleur constante et sur une longue période. Il est recommandé d’utiliser du bois sec et mort, qui brûlera rapidement et produira une chaleur quasi instantanée. Cependant, il est également conseillé d’alterner avec du bois de plus longue durée de combustion, tel que le bois contenant des nœuds ou ayant un gros diamètre.

Nettoyage régulier du poêle à bois pour une meilleure performance

Il est important de vider régulièrement les cendres et de retirer les braises des conduits du poêle à bois. Il est recommandé d’utiliser des ustensiles en métal pour cette tâche et de dépoussiérer de temps en temps avec un chiffon en microfibre lorsque celui-ci est éteint. Et il est vivement conseillé de vérifier périodiquement que les vis soient bien serrées, car les vibrations lors des road trips peuvent les dévisser.

5/ Choix des accessoires pratiques pour votre poêle à bois

Pour vous aider à profiter pleinement de votre nouveau chauffage, voici une sélection de produits faites sur Amazon :

  • une élagueuse 12V (Version 1 batterie 20V-2Ah) : indispensable pour avoir du bois de bonne dimension et n’importe où ! Nous avons ce modèle et nous en sommes pleinement satisfaits – à partir de 150€
  • un thermomètre pour cheminée si vous aimez connaître la température du poêle (et notamment si vous l’utilisez pour cuire) – 14€
  • un mini seau en métal pour stocker les cendres – 14€
  • une cuillère en métal pour vider les cendres – 0€ (prenez une cuillère à soupe de chez vous)
  • un panier en toile de jute pour stocker votre bois sec (il permet d’aérer le bois et de le garder sec) – 12€
  • un petit sac en tissu pour stocker tous vos emballages en cartons (les boîtes d’oeufs sont vraiment idéales pour allumer un feu !) – 0€ (vous devez surement avoir un tot-bag quelque part ou un sac de courses)
  • un briquet avec embout long – 1,70€
  • une micro-fibre pour dépoussiérer votre poêle – 0€ (prenez un linge en coton ou un vieux t-shirt pour ne pas acheter quelque chose juste pour cela)
  • accessoires ++ : une casserole de petite taille pour faire chauffer votre eau, faire de la soupe, cuire vos oeufs, etc. / un plat en terre cuite pour cuire vos repas comme dans un four / un bidon d’eau à chauffer sur votre poêle conçu par Cubic Wood Stove pour avoir de l’eau chaude à la demande / le four emboitable sur le Grizzly de Cubic Wood Stove

Commandez votre poêle à bois sur Cubix Mini Wood Stove et changez votre façon de voyager en camping-car !

Cuisiner et chauffer ses plats avec un poêle à bois dans son camping-car
Cuisiner et chauffer ses plats avec un poêle à bois dans son camping-car

On espère que cet article vous aura été utile et qu’il répond aux nombreuses questions que vous avez concernant le poêle à bois dans un camping-car. Si vous avez des questions, faites le en commentaire ! Et partagez cet article auprès des voyageurs qui rêvent d’avoir un mini poêle à bois pour rendre leurs road trips plus confortables !

Pinterest-enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *