Organiser son road trip en Espagne

Comment préparer son road trip en Espagne ?

Depuis trois semaines déjà nous faisons un road trip en Espagne ! L’adaptation fut longue étant donné les différences qu’il y a entre la France et l’Espagne ! Et cela parait fou puisqu’il s’agit d’un pays frontalier ! Il est temps de vous donner nos conseils afin que vous puissiez organiser sereinement votre road trip en Espagne !

1/ Passer la frontière FRANCE / ESPAGNE

Il y a plusieurs frontières que vous pourrez prendre pour venir en Espagne. En temps normal, il est facile de se rendre dans le pays depuis la France et par la voie terrestre. Cependant, depuis l’arrivée de la COVID, les conditions d’entrée changent souvent. Il vous faudra vous renseigner sur le site du gouvernement pour connaître les modalités pour entrer dans le pays. 

Lorsque nous sommes venus en décembre 2021 pour un road trip en Espagne, il fallait avoir un test antigénique ou PCR négatif ou pass vaccinal. Nous ne sommes pas vaccinés et les tests étaient devenus payant. Nous avons donc opté pour le test le moins cher (antigénique) à une pharmacie de la frontière (Le Boulou). Nous avions les résultats dans l’heure et nous n’avions pas besoin de prendre un rendez-vous. Ce qui nouus facilitait grandement notre organisation. 

Ainsi, munis du précieux sésame, nous nous sommes rendus au Perthus pour passer la frontière. Notre chat était à jour et prête à quitter le pays et j’avais également dans mes mains tous les papiers stipulants que nous étions en règle pour passer (j’ai l’impression d’écrire une histoire d’avant l’an 2000…). Mais finalement, je pense que c’est surtout du côté français que c’est compliqué car les espagnols ne nous ont absolument pas contrôlés ! Ils arrêtaient les camions, mais pas les particuliers. 

Soyez simplement en règle dans le cas où vous n’auriez pas de chance et passez la frontière comme vous changeriez de région en France !

2/ Des autoroutes gratuites en Espagne

Les routes en Espagne sont pour la plupart gratuites ! Il n’est donc pas nécessaire de s’enquiquiner avec des routes de campagne sinueuses et cabossées. Il est parfois même plus facile de prendre des autoroutes (bien que vous rouliez aussi lentement que nous) plutôt que de passer par les villages. Ces derniers sont très anciens et étroits et au niveau signalisations, c’est pas leur fort. Ainsi on a souvent dû rebrousser chemin face à des ponts un peu trop bas et dont il n’y avait pas d’indication concernant la hauteur. 

Attention également aux dénivelés ! L’Espagne, il n’y parait pas, mais ça grimpe souvent même en autoroute ! Il est conseillé de mettre les warnings quand on roule lentement. Ce qu’on fait à présent pour profiter pleinement de notre road trip en Espagne, c’est de regarder à l’avance l’itinéraire de notre GPS pour savoir si nous allons prendre des cols ou non ainsi que le dénivelé (merci Garmin !). Ainsi, on peut anticiper la route, voire changer d’itinéraire si on ne le sent pas vraiment.
Organiser son road trip en Espagne, routes
Une petite route cabossée pour rejoindre un freecamp

3/ Des horaires décalés en Espagne

Voilà une chose qu’on a dû mal, les horaires espagnols ! Ici, il va falloir repenser toutes ses habitudes de voyage car entre 13H et 17H il n’y a pas grand chose d’ouvert hormis les restaurants ! D’ailleurs, oubliez les déjeuners à 12H. Ici, on mange à 14h en général et avant on sert les tapas avec un apéro. Le soir, les horaires du repas sont aussi décalées à 21H

Mais finalement, il suffit juste de décaler ses journées et de programmer des activités qui ne sont pas fermées les après-midis (lessives, déjeuners, chill, sport, ménage, route) et de surtout visiter les matins entre 9h et 14h

Ça donne l’impression de se prendre un sacré jetlag, mais au bout de quelques semaines, on s’y fait.

4/ Faire ses courses en Espagne

Il y a plusieurs magasins alimentaires identiques à la France : Lidl, Aldi, Auchan (dit Alcampo), Carrefour, Spar et Dia. On a été tenté au début d’aller dans un Lidl car il nous semblait naturel que les meilleurs prix seraient dans cet enseigne. Et bien en effet, les prix sont beaucoup plus bas qu’en France. Cependant, nous avons vite découvert qu’il ne s’agit pas non plus des prix les plus initéressants en Espagne pour faire ses courses.

On a découvert que les petits marchands de fruits et de légumes en ville étaient bien moins chers en plus de ne pas avoir à récupérer des emballages inutiles car on peut utiliser nos sacs en toile. On a, par exemple, fait le plein de fruits et de légumes pour 4€. A ce prix-là, on a eu un concombre, une très grosse courgette, un potimaron, des champignons, des oranges sanguines, 1kg de pommes de terre, deux fruits locaux qui ressemblent à une poire/pomme et deux poivrons.

Pour le reste de nos courses, on ne jure que par Vidal, bien qu’il y ait d’autres enseignes que nous n’avons pas encore testés : Mercadona, Consum et Masymas. En tout cas, si vous souhaitez une immersion dans le pays pendant votre road trip en Espagne, il faut absolument faire ses courses dans ses enseignes espagnoles. Vous y trouverez pleins de produits locaux à goûter et des prix incroyables. Pour vous donner un exemple, à Lidl, on achetait une petite boîte d’olives pour 1,50€. A Vidal on avait 1kg d’olives préparées localement pour le même prix.

Côté paiement, il y a quelques distributeurs en ville, mais tous les supermarchés prennent de toute façon la CB. Par contre, si vous allez sur les marchés, il vaut mieux prévoir du liquide.

Organiser son road trip en Espagne, faire ses courses
Nos trouvailles au marché de Valencia. Des produits exotiques pour même pas trois euros le lot

5/ Acheter du gaz en Espagne

Voilà un sujet qui nous a pris la tête plus d’une fois au point de ne cuisiner que très peu ces derniers jours : l’adaptateur de gaz. Car oui, en Espagne, le raccordement de leurs bouteilles est différent et il vous faudra l’adaptateur. Vous pourrez anticiper en l’achetant sur internet avant votre road trip en Espagne ou bien l’acheter sur place (comme nous). Et là… il faut savoir où chercher. Après plusieurs recherches et questionements auprès de revendeurs de bouteilles de gaz, on a enfin pu acheter cet adaptateur ! 

Il faut acheter l’adaptateur de bouteille de gaz en Espagne dans les Repsol Office. Il coûte un peu moins de 13€ et est garanti 5 ans dans tous les Repsol Office en Espagne !

Enfin, sachez que si vous avez une bouteille propane, vous allez avoir dû mal à en trouver en Espagne. Mais ce n’est pas impossible ! Après avoir questionné des dizaines de stations services, on a eu notre réponse. Il faut  acheter les propano directement aux “Agencia Distribuidora de gas“. Il n’y en a pas partout, alors veillez bien à en avoir une en réserve au cas où ! Pour notre part, on a acheté la nôtre avec la consigne 19€ à l’agence Repsol de Bénissa (en Valencia).

Organiser son road trip en Espagne, avoir son adaptateur de gaz
Notre adaptateur de gaz espagnol !

6/ Se garer pour dormir en Espagne

En Espagne, vous pouvez utiliser l’application Park4Night pour trouver un endroit où dormir pendant votre road trip. C’est assez simple. Cependant, sachez que les véhicules aménagés ne sont pas forcément les bienvenues partout. Vous pourrez vous garrer, mais pas sortir vos chaises et tables. Autre point à prendre en compte, les barbecues et feux de camp. Il sont interdits dans tout le pays. Mais nous avons tenté quelques flambées lorsque nous étions isolées, dans des zones non arides et sans vent. Il faut préciser que nous avons un bucket hors sol.

Pour faciliter votre road trip, il vaut mieux choisir son freecamp le matin comme un point de chute à la journée. Cela vous facilitera grandement votre voyage et évitera de tourner en rond à la tombée de la nuit.

Enfin, il est possible de dormir sur les parkings des ermitages sans problème. Par contre, il est interdit d’y camper (tout sortir et y rester plus d’une nuit). C’est une super solution de dernière minute étant donné qu’il y en a dans tout le pays et c’est également de bons parkings de départ de visites et de randonnées.

Organiser son road trip en Espagne, dormir sur des freecamps
Notre freecamp au sud de Xativa. On pouvait faire un feu avec le barbecue et sortir nos chaises.

7/ Faire sa lessive en Espagne

Faire sa lessive n’a jamais été aussi compliqué que lors d’un road trip en Espagne. Toutes les laundry ne sont pas répertoriées sur Google Map et elles sont majoritairement dans les centre-villes là où il est impossible de se garer lorsqu’on a un véhicule aménagé. Alors, prévoyez un sac spécifique pour vos lessives et programmez à l’avance votre expédition pour ne pas tourner en rond à chercher une place où vous garer !

Autre point sur les laundry, le paiement. Jusqu’à maintenant il n’y en a pas une où nous pouvions payer autrement qu’avec des pièces de 1€… C’est assez contraignant quand on n’a jamais de monaie et quand on retire et qu’on a des billets. Mais on a trouvé la solution. A présent, on retire 20€ tous les quinze jours pour acheter du pain ou quelques légumes et fruits au marché ou dans les marchands spécialisés et on garde cette monaie pour la lessive.

Enfin, pas besoin de produit lessive. Tout est inclu dans le prix d’environ 5€ pour 14kg le lavage et 3€ les 20mn de séchage ! Ouf !

Organiser son road trip en Espagne, faire sa lessive
Les lessives en Espagne, dans des petits lave automatiques de quartier

8/ Se restaurer en Espagne

Comme dit précédemment les horaires des restaurants sont différents en Espagne. Le déjeuner se prend en général à partir de 14H et le dîner après 21H. On voit souvent des espagnols prendre le café à 11H et boire un verre à 13H. Tout est décalé. 

Si vous souhaitez manger les midis dans des restaurants en Espagne à des prix intéressants, je vous recommande le menu del dia (menu du jour). Vous aurez dans le prix indiqué : une boisson au choix, l’entrée, le plat, le dessert, du pain et de l’eau et parfois même un café. Le prix défi toute concurrence à environ 10€ ! Et pour ce prix-là, vous allez souvent manger des produits locaux et de saison. Pour bien choisir son restaurant, je vous recommande de regarder qui est assi en terrasse. Si ce sont des locaux, foncez ! 

Concernant la COVID, notez qu’en Espagne, ce sont chaque région qui gèrent la crise sanitaire. Ainsi, quand nous y étions, la Catalogne exigeait un pass sanitaire dans les restaurants. La région de Valencia exigeait le pass uniquement dans les restaurants de plus de 50 places assises etc. Il faut se renseigner en fonction de la région où vous passerez. Dans tous les cas, si cela est nécessaire, vous verrez un petit panneau à l’entrée avec un stop où il y a marqué « sanitary pass ». Et à, la question ne se posera plus vraiment.

NB : Le pass n’est pas applicable dans les lieux touristiques !

Organiser son road trip en Espagne, restaurant
Le menu del dia à Torrenostra pour 9€ par personne avec entrée + plat + dessert + pain + café + boisson au choix

9/ Trouver de la sciure pour ses toilettes sèches

Nous n’avons pas encore fait le plein de sciure pour nos toilettes sèches en Espagne. Mais cela devrait vite arriver étant donné que nous avons presque terminé notre sac. Nous prévoyons de faire du volontariat prochainement et nous en profiterons pour poser la question de la sciure à nos futurs hôtes. On mettra ici nos informations à ce sujet. Alors surtout, pense à enregistrer l’article pour avoir les infos !

10/ Avoir internet en Espagne

En fonction de votre opérateur français et de votre abonnement il y a de fortes chances que vous ayez également internet lors de votre road trip en Espagne. Cependant, il va falloir vous renseigner sur les conditions, la durée et la quantité de Go que vous aurez une fois dans le pays. 

Pour notre part, nous sommes chez Free et Sosh avec des forfaits à 19,90€ et 15,90€. On a le droit à 25Go et 15Go par mois en Espagne. Etant donné que nous travaillons également, ce forfait plus que généreux est limite. Nous avons décidé d’organiser deux jours par semaine en bibliothèque munipale sur notre route pour soulager nos forfaits tout en rechargeant nos appareils (notre batterie dans le camping-car nous remercie également !). Les bibliothèques (dit aussi salles de lecture) sont gratuites et ouvertes pour tous. Il faut simplement noter les horaires un peu contraignantes de 9h-13h / 17h-21h en général. 

Il y a aussi la solution de prendre des cartes prépayées espagnoles. Un voyageur nous a parlés d’une carte de 150Go pour 35€. On sait que si on en a vraiment besoin, on pourra toujours prendre ça !
Autre point, le wifi gratuit. Il y en a partout : dans les magasins, les restaurants, les musées et parfois même en centre-ville. Donc il est tout à fait possible de profiter d’une visite ou d’un repas pour se connecter et télécharger ce qu’on peut pour du hors-ligne !
Organiser son road trip en Espagne, avoir internet
Notre journée bibliothèque à Dénia. On y recharge des appareils et on profite de la wifi illimitée

J’espère que cet article sur l’organisation d’un road trip en Espagne t’aura été utile ! Je ne suis pas certaine d’avoir abordé tous les points et il se peut que j’en ai oublié… Si c’est le cas, poses-moi tes questions en commentaire !

lesmanalas-pinterest-miss-manala
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *