impossible-d-aller-en-thailande-2021-l-annee-du-changement-paris-lesmanalas2

Impossible d’aller en Thaïlande ? 2021, l’année du changement !

Comme vous le savez, nous aurions dû passer 2020 en Thaïlande (lire l’article concernant notre projet initial). Nos projets (et certainement les vôtres) ont radicalement changé face au Covid. Et qui sait finalement où nous serions en ce début d’année 2021 si la situation avait été tout autre ? Nous avons connu des hauts et des bas cette année et moralement, revenir en France pendant une telle pandémie n’est pas évident. Avoir l’impression que notre place est nulle part, n’a pas aidé à consolider notre optimisme accumulée ces dernières années. Où en sommes-nous à présent ? On fait le point dans cet article introspectif de 2020 pour parler de 2021, qui sera l’année du changement… Parce que oui, nous avons décidé que tout allait changer et que nous serions à nouveau maître de nos destins.

Bilan de 2020, une année difficile

Rappelez-vous, il y a un an on vous parlait de notre projet d’expatriation en Thaïlande. A cette période, nous étions en train de faire nos papiers et à un mois du confinement, nous ne savions pas encore que nos plans allaient radicalement changer. 

Les projets qui s'annulent et pas de plan B

Après deux ans d’Australie, nous avions baroudé en Asie du Sud-Est. Nous voulions encore un peu voyager avant de revenir en France pour une période indéterminée. Cependant, nous avions fait la rencontre de Boris et sa famille au ranch de la Thaï Horse Farm. Et Boris nous a proposés de revenir en 2020 pour travailler à son ranch. Nos plans venaient de prendre une toute autre direction. Cependant, avec l’arrivée de la Covid, ce projet ne s’est pas concrétisé. Nous avons obtenu nos visa quelques jours seulement avant le confinement mondial. Et depuis, la Thaïlande a gardé ses frontières fermées. Malheureusement, en fin d’année, nous apprenions la faillite du ranch. Boris ne pouvait plus subvenir aux besoins vitaux des chevaux et faire vivre sa famille. Une situation donc compliquée pour eux aussi. Notre projet de repartir était quoiqu’il pouvait arriver totalement compromis.

Outre ce projet d’expatriation, nous avions aussi créé nos micros-entreprises pour nous aider à obtenir nos visas business pus rapidement. Le but n’était pas de travailler en France dans l’immédiat. Et avec la Covid, il était simplement impensable de démarrer nos activités. Là encore, nous ne pouvions pas compter sur ce projet pour avancer.

Pour couronner le tout, nous avons eu une énorme panne de voiture en début d’année. Notre Golf, que nous avions laissé en France ne démarrait plus et nous avons dû nous en séparer pour quasiment rien à un garage. Nous n’avions donc plus de moyen de locomotion pour revoir tout le monde et profiter des derniers instants d’avant confinement.

Mais un soutien incroyable

Heureusement, nous avons pu compter sur nos proches dans beaucoup de ces mauvaises situations. Déjà, on a été hébergé toute l’année par mes parents (Mille mercis !!). On a pu compter sur les parents de Steve aussi dans de nombreuses situations. Et on a pu compter sur le prêt de la voiture d’une amie (Merci Marie !). Grâce à ma belle sœur et à sa mère, j’ai également pu travailler pendant huit mois. J’oublie certainement d’autres petites attentions reçues par d’autres personnes. Je m’en excuse d’avance !

Alors oui, cette année n’était pas celle que nous espérions, mais il faut quand même dire que tout n’était pas non plus mauvais.

impossible-d-aller-en-thailande-2021-l-annee-du-changement-paris-lesmanalas-projets-qui-s-annulent

Être en attente continuellement

La Covid nous a isolé de tout le monde comme les millions de français que nous sommes. Notre confinement ne s’est pas mal passé pourtant. Au contraire, nous étions entourés de ma famille et nous avons eu l’impression d’être tous en vacances sous le même toit. Mais après ce premier confinement, on s’est rendu compte que nous étions encore confinés. Nous ne voyions plus grand monde, nous n’avions pas de projet et nous ne savions pas réellement quoi faire.

On a continué à travailler (intérim et CDD). Avoir un job provisoire nous a permis de nous donner une flexibilité au cas où un départ en Thaïlande serait possible. On espérait toujours de pouvoir concrétiser notre projet et nos rêves. On attendait, chaque semaine en se disant que peut-être le mois prochain, nous pourrions partir. 

Ce qui est gênant avec notre situation, c’est que nous sommes revenus au moment où il ne fallait pas revenir. Tout ce que nous croyions acquis pendant nos trois ans de voyage sur le monde et sur nous mêmes, ne l’est plus. Toutes nos certitudes et nos aspirations au bonheur ne s’appliquent plus. Finalement, on ne retrouve pas notre place au retour car ce que nous connaissions n’existe plus.  Dans cette nouvelle réalité, il n’y a rien à quoi s’attacher et on ne peut pas repartir pour trouver notre place ailleurs non plus. Lorsque nous sommes revenus, nous savions que nous avions changé et qu’il allait nous falloir du temps pour nous réadapter. 

Mais avec cette crise sanitaire, comment nous réadapter finalement ? Comment trouver notre place alors qu’on a ni de chez nous, ni de repaires, ni de boulots durables, ni de proches à voir ? Comment nous refaire une place si les personnes ne peuvent pas nous en donner une ?

impossible-d-aller-en-thailande-2021-l-annee-du-changement-paris-lesmanalas-nouveaux-projets-en-attente

2021, du positif et des projets à mettre en place !

Alors face à tout ce négatif que nous commencions un peu trop a emmagasiner et à cette situation “d’attente continuelle”, nous avons décidé de dire “stop” et de croire à nouveau en nous et en nos projets. De ne plus espérer que les choses changent, mais plutôt de tout faire pour que ça change ! Nous voulons que 2021 soit l’année du changement !

Du positif, du positif et du positif !

Le meilleur moyen de croire à nouveau en nous, commence par nous entourer de positifs ! Fini les “si”, les questionnements, les méninges qui se triturent tous les jours sur pleins de sujets qui ne changeront de toute façon pas nos vies… On se concentre uniquement sur le positif et sur ce qui nous fait du bien  !

Ce raisonnement a commencé par le sauvetage de la Thaï Horse Farm. On a voulu continué à croire en nos valeurs en apportant notre aide. En les aidant, c’est un peu nous que nous aidions aussi. On avait l’impression d’œuvrer pour une bonne cause et de nous sentir utiles. Notre moteur de vie est d’en donner du sens justement et notre routine en France n’en avait plus. Sauver la Thaï Horse Farm c’était un peu continuer à nous accrocher à nos valeurs et mettre nos compétences au service d’une cause juste. 

Nous avons voulu aussi profiter du temps en France en nous formant. Nous avions du budget sur notre compte formation (CPF) et nous pouvions donc nous expertiser dans nos domaines pour être encore plus prêts dans nos micros-entreprises.

On a décidé aussi en fin novembre d’arrêter de travailler pour nous concentrer uniquement sur le lancement de nos micros-entreprises. Tant qu’on y croit, cela fonctionnera mais si on ne se donne pas les moyens d’y arriver, cela ne pourra jamais fonctionner. 

D’ailleurs, nous avons beaucoup travaillé cette année pour vous faire voyager sur notre blog et sur Youtube. Nous avons donc terminé la rédaction de nos anciens voyages et nous pouvons démarrer 2021 sur de nouveaux récits. Parfois en écrivant, je vous avoue devenir beaucoup trop nostalgique. J’ai hâte de vous parler de nouveaux sujets français cette année !

impossible-d-aller-en-thailande-2021-l-annee-du-changement-paris-lesmanalas-du-positif

Le besoin de reprendre les rennes de nos vies en mettant en place de nouveaux projets

On a démarré pleinement nos activités il y a quelques semaines et on y croit ! Nous sommes également à la recherche d’un camping-car pour retrouver nos vies de nomades, notre vie de couple et notre indépendance. Il nous permettra aussi de revoir toutes les personnes qui sont loin de nous et qui nous manquent. Cette mobilité nous permettra notamment de concrétiser plusieurs autres projets que nous vous gardons encore un peu secret… Vous pouvez aussi nous soutenir financièrement en passant par nos codes promotionnels que vous trouverez sur notre page Bons plans. Ils vous permettront de payer moins cher un achat en ligne ou d’obtenir des offres exclusives ! 

Cette semaine, nous sommes allés à Paris récupérer nos passeports. Finalement, nous ne pouvions pas mieux boucler notre boucle de confinement qu’en les récupérant. Ils sont les témoins de nos grandes aventures et les avoir en mains et en parcourant leurs pages nous avons tout de suite été happés par une envie irrésistible d’aller de l’avant et de continuer à vagabonder.

impossible-d-aller-en-thailande-2021-l-annee-du-changement-paris-lesmanalas-nouveaux-projets
lesmanalas-pinterest-miss-manala

En bref, 2020 n’aura pas été l’année que nous espérions et elle est pleine de déceptions. Mais il ne tenait qu’à nous de choisir ce que nous souhaitions faire de 2021. L’année du changement ce sera cette année ! Il suffit simplement de positiver, de faire des projets réalisables et de croire en nous sans essayer pour une quelconque raison d’être différents pour s’adapter. Si notre vie ne nous convient pas, pourquoi nous acharner sans cesse à entrer dans le moule ? Continuer simplement à faire ce que nous faisons depuis plusieurs années, croire en nous et en nos rêves, pour simplement être heureux tel que nous sommes. Rien n’arrive pas hasard et si nous ne changeons pas maintenant notre situation, elle ne se changera certainement pas seule.

Vous aussi vous êtes bloqués en France à cause du Covid ?

Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

4 commentaires

  • Les Paresseux Curieux

    Hello les Manalas !

    Un très bel article qui traduit exactement ce que l’on ressent nous aussi. On espère ammorcer le changement dès le début de cette année, les jours qui arrivent seront décisifs.

    Cependant, comme vous, on ne veut pas se laisser abattatre et retourner dans une vie qui ne nous plaisait plus. On va donc tout faire pour rebondir, et avancer sur de nouveaux projets <3

    Bien à vous, et bon courage ! Au plaisir de se rencontrer si nous sommes à nouveau coincés.

    Elisa et Alexandre

    • Miss Manala

      Salut Elisa et Alexandre,

      Garder espoir ! Le plus dure est derrière nous tous. Je suis sûr que vous allez rebondir et que quoiqu’il puisse se passer ces prochains jours, vous allez trouver une solution. Dans cet article, on a voulu aussi exprimer notre mal être de retour de voyage. C’est un mal que beaucoup de monde vit et qu’en général il est facile d’aller mieux en repartant ou en s’entourant. Malheureusement, avec la Covid, on se retrouve tous coincés dans nos pays respectifs sans possibilité de vivre nos vies comme on le souhaiterait, et seuls. Et finalement, on doit être tellement nombreux dans nos situations… Mais il faut effectivement aller de l’avant et continuer à croire en nos valeurs sinon, 2021 ne changera pas. Dites vous que vous n’êtes pas seuls et que vous allez y arriver. Faites vous du bien, voyez le positif un maximum et entourez vous de bonheur. Avec plaisir de se voir si votre choix se porte sur la France 😉 ! Bon courage et tenez bon, nous, on croit déjà en vous 😉 !

  • 2 colibris en voyage

    voyageurs aguerris vous avez subi de plein fouet cette pandémie. Votre projet de reprise du ranch était a 2 doigts d’aboutir. Vous êtes pleins de ressources, vous allez rebondir et effectivement comme vous le dites si bien continuez à croire en vous.
    Nous aussi notre projet de 3 ans de voyages a avorter au bout de 6 mois. Nous avons fait le choix de rebondir en nous installant dans la Drôme pour recevoir des voyageurs. Christelle et Philippe

    • MissManala

      Bonjour Christelle et Philippe et merci pour votre commentaire,
      En effet ce n’était pas facile et je lis que cela n’a pas été évident pour vous non plus. Je suis cependant heureuse de savoir que vous avez rebondi rapidement à cette situation en trouvant un compromis entre deux mondes. J’espère que vous pourrez néanmoins réaliser votre rêve et terminer votre voyage. Bon courage à vous, on vous embrasse et on espère vous voir dans la Drôme alors quand nous y passerons en camping car 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *