lesmanalas-route-vin-alsace

🚴 Itinéraire de deux semaines de vélo sur la Route des Vins d’Alsace

Ça y est, vous êtes décidé à visiter l’Alsace. Mais vous ne souhaitez pas le faire n’importe comment. Vous aimez l’aventure et vous préfèreriez rendre ce voyage unique. Alors, pourquoi ne pas découvrir la Route des vins d’Alsace à vélo plutôt que de le faire en véhicule ? Je vous partage tous les bons plans pour organiser votre voyage en Alsace, mais aussi mon itinéraire pour ne rien manquer pendant deux semaines !

Pour accéder directement à une partie de cet article sur la Route des vins d’Alsace à vélo, cliquez sur le sujet ci-dessous :

  1. Pourquoi visiter l’Alsace à vélo ?
  2. Quand partir en Alsace ?
  3. Où louer un vélo en Alsace ?
  4. Itinéraire d’une semaine sur la Route des vins d’Alsace
  5. Budget de la visite de l’Alsace à vélo

1/ Pourquoi visiter l'Alsace à vélo ?

La région Alsace est charmante en toutes saisons. Elle plait en hiver avec ses illuminations de Noël et ses villages féériques, mais aussi en été avec ses devantures colorées et fleuries. Peut importe la saison, vous apprécierez sa gastronomie, ses activités, sa culture et ses paysages. 

Elle est en plus, limitrophe à l’Allemagne et à la Suisse. Beaucoup de touristes en profitent donc pour parcourir ces deux pays pendant leurs vacances. 

Choisir l’Alsace pour ses vacances, c’est partir à l’aventure avec tout le confort qu’on peut avoir en ville. Car oui, les alsaciens aiment les beaux hôtels, les belles maisons, les beaux marchés, etc. Et même si vous choisissez une auberge reculée, vous serez servis comme des rois !

Alors, pourquoi ne pas venir en Alsace, mais d’une manière surprenante ? Pourquoi ne pas parcourir l’Alsace à vélo ? Et pourquoi ne pas le faire sur la célèbre Route des vins d’Alsace pour être certain d’apprécier chaque facette de la région ?

2/ Quand partir en Alsace ?

Comme dit précédemment, vous apprécierez autant l’Alsace en hiver qu’en été. Mais pour faire du vélo, mieux vaut venir au printemps !

En été, il y aura beaucoup trop de monde. Vous pourriez être tenté de venir en Alsace alors en automne. Mais cette saison devient vite monotone et fraiche. Il n’y aura, de plus, pas beaucoup d’activités possibles.

Vraiment, le printemps est la meilleure saison. Les alsaciens commencent à installer leurs géraniums aux fenêtres. Les villages commencent leurs festivités et les vignes deviennent verdoyantes et fleuries ! Côté gustatif, les alsaciens aiment cuisiner de saison et vous pourrez goûter pleins de produits à base d’ail des ours, ou encore de sureaux. 

3/ Où louer un vélo en Alsace ?

Si vous ne venez pas en Alsace avec votre propre vélo, vous trouverez facilement un loueur dans la région sur le site internet d’Alsace vélo. Il y a plus de 100 loueurs  de vélos répartis dans toute la région. C’est pour vous dire combien faire la Route des vins en Alsace est populaire ! Vous devriez aisément trouver le vélo adéquat pour votre voyage en Alsace. 

Entre vélo avec assistance électrique, VTT, ebike, vélo de route, vélo de ville ou encore VTC, la liste est longue ! 

D’ailleurs, à vous de voir si vous préférez partir avec le même vélo du Nord au Sud ou si vous préférez à chaque étape changer. Il faudra contacter les agences pour connaitre leurs conditions et la durée du séjour. Certains sont d’ailleurs équipés pour les long séjours et d’autres non.

Je vous recommande quelques agences qui proposent les longues locations :

  • Trace Verte à Mutzig,
  • Alsa Cyclo Tour à Eguisheim qui propose un transfert de bagages et qui permet de ne pas revenir à son point de départ pour rendre le vélo,
  • Cyclo’hop à Obernai, qui propose la livraison des vélos au point de départ.

Si vous ne trouvez pas de vélo disponible dans une agence qui les récupère à votre point d’arrivée, je vous recommande de retourner à votre point de départ en prenant le train.

Comptez entre 80€ la semaine par vélo à 200€ en fonction du vélo et des options que vous choisiriez. 

4/ Itinéraire d'une semaine sur la Route des vins d'Alsace

La Route des vins d’Alsace s’étend entre Thann et Marlenheim. Vous arriverez donc pour votre premier jour à Strasbourg. Prenez la journée pour découvrir la ville. C’est la capitale de la région et de l’Europe et vous en saurez pourquoi à la fin de votre première journée en Alsace

Vous pouvez dormir en AirB&B pour profitez de prix réduits en plein coeur de la ville (entre 60€ et 120€ la nuit). Mais je vous recommande de quitter la ville avant la fin de la journée pour dormir à l’entrée de la Route des vins. Soit vous pouvez prendre le train pour rejoindre votre hôtel, soit vous choisissez une agence qui vous livrera vos vélos à Strasbourg même.

Dans cet article, je me base sur une location avec Cycl’hop qui aura livré vos vélos directement à votre logement le lendemain matin.

Visite de Strasbourg et pédalage jusqu'à Marlenheim à l'entrée de la Route des vins d'Alsace

Strasbourg nécessite une belle journée de visites. Soit vous aurez récupéré vos vélos tout de suite en arrivant dans la ville et dans ce cas là vous ferrez le tour en quelques heures seulement. Soit vous devrez prendre le tram pour quelques euros pour vous déplacer. Dans tous les cas, l’essentiel des visites se trouvent à la vieille-ville sur l’île. Ne manquez pas la Petite France, la Cathédrale de Strasbourg, les fortifications Vauban et les ruelles aux maisons à colombages. 

Quand vous aurez terminé vos visites, il sera temps de rejoindre la Route des vins. Ne démarrez pas trop tard votre départ. Il vous faudra rouler environ 2h pour y arriver. Niveau itinéraire, utilisez l’application MapsMe pour vous guider. Vous allez longer le canal de la Bruche puis la Mossig pour arriver à Marlenheim.

lesmanalas-route-vin-alsace-strasbourg
Maison sur la Petite France à Strasbourg

Jour 2 à 3 : De Marlenheim à Obernai

Pour ces premiers jours de voyage en vélo dans les vignes alsaciennes, prenez le temps de traverser les villages et de manger dans des Winstub. Il n’y a pas de sites touristiques à proprement parler sur cette portion de route, mais vous apprécierez le Fort de Mutzig et la cascade du Nideck avec ses châteaux

Du côté d’Obernai, vous pourrez commencer à déguster du vin d’Alsace et d’autres spécialités locales. Si vous avez une petite faim, l’idéale est d’ailleurs d’entrer dans une boulangerie. Elles regorgent de bonnes choses à manger sur le pouce tels que les bretzels, les flams et les moricettes

Mais Obernai, c’est aussi une petite ville dynamique et pleine d’Histoires. Si vous avez du temps, je vous conseille de parcourir les remparts et d’apprécier son centre-ville coloré.

Jour 4 à 5 : D'Obernai à Scherwiller

Depuis Obernai, prenez la route vers le Mont Saint Odile. Ce lieu incroyable ne vous laissera pas indifférent. Avec une vue à 180°C sur la plaine d’Alsace et sur la Route des Vins il s’agit d’un site Historique et de pèlerinage indispensable à votre voyage ! Depuis là-haut, vous pourrez redescendre par la forêt pour découvrir des vestiges mérovingiens en pleine forêt ! En effet un mur celte de plusieurs dizaines de kilomètres arborent les lieux ! C’est unique en Alsace ! En redescendant, ne manquez pas l’un des châteaux en ruine sur votre route avant de retourner sur la Route des vins.

Ensuite, traversez Barr (qui est magnifique !) et rejoignez Gertwiller pour visiter le Palais du Pain d’épices ! Traversez Andlau, un village élu préféré des français plusieurs années de suite. Et goûter à des vins sur votre route parsemée de villages médiévaux colorés et typiques de la région !

lesmanalas-route-vin-alsace-scherwiller
Dégustations à Achillé, Grand Cru d'Alsace

Jour 6 à 8 : De Scherwiller à Colmar

Vous arrivez enfin au coeur de l’Alsace. Les villages de la Route des vins d’Alsace qui rayonnent autour de Colmar sont classés comme les plus populaires car certainement les plus beaux et dynamiques en toutes saisons. Vous aurez énormément de choses à faire et à voir pendant trois jours. 

Depuis Saint-Hippolyte, vous aurez beaucoup de parcs à découvrir telles que la Volerie des Aigles, la Serre aux papillons ou encore la Montagne des singes. Mais il y a également le château du Haut-Koenigsbourg à ne surtout pas manquer. Il s’agit du château le mieux restauré de la région. Il y a souvent des animations sur place en lien avec le site. 

Un peu plus loin, vous aurez le village de Ribeauvillé à ne pas manquer avec ses trois châteaux en ruine qui valent véritablement le coup d’oeil ! Enfin, dans tous les autres villages qui suivront, vous pourrez faire plusieurs dégustations gratuites avant d’arriver à Colmar. Parmi les villages à ne pas manquer autre que Ribeauvillé, il y a :

  • Riquewihr,
  • Kaysersberg,
  • Turckheim (à faire le lendemain de Colmar),
  • Eguisheim (à faire le lendemain de Colmar).

Enfin, vous terminez au huitième jour à Colmar. Vous pouvez découvrir seul la ville ou bien prendre un sac Hopla’Guide. Nous l’avons fait et sincèrement, ce fut vraiment incroyable. On est reparti enrichi de pleins d’informations sur la région et la ville et avec pleins de surprises alsaciennes ! Pour en savoir plus on vous invite à regarder leur site internet sur Colmar

lesmanalas-route-vin-alsace-colmar
Quartier de la Petite Venise à Colmar

Jour 9 à 10 : De Colmar à Guebwiller

Il vous faudra bien deux jours pour rejoindre Rouffach. Sur votre passage, ne manquez pas Turckheim et Eguisheim avant de vraiment quitter l’agglomération colmarienne.

Sur votre route, et si le coeur vous en dit, prenez de la hauteur pour découvrir les châteaux en ruine qui culminent Colmar. Parmi eux, on adore le Château du Hohlandsbourg et les Trois Châteaux au dessus d’Husseren-les-Châteaux. Faites aussi un arrêt à Pfaffenheim. Chaque année à lieu la fête du vin dans cette ville ! Il y a donc énormément de caves à découvrir !

Vous traverserez Rouffach, Soultzmatt et Bergholtz-Zell avant de rejoindre Guebwiller. 

lesmanalas-route-vin-alsace-turckheim-2
Ville fortifiée de Turckheim

Jour 11 à 12 : De Guebwiller à Thann

Faites un crochet à l’Abbaye de Murbach avant de reprendre votre route. Je vous conseille de ne pas rejoindre directement Thann car vous seriez tenté de vous dépêcher tant la portion de route est minime. Il y a plusieurs sites Historiques et Naturels à découvrir du côté de Wattwiller. 

Depuis ce village, grimpez par la route en direction du Vieil Armand. Le site historique et commémoratif de la Première Guerre Mondiale est impressionnant. Les tranchés, les vestiges sont restés à leur place d’après guerre et leur accès est totalement libre. De quoi agrémenter votre curiosité sur l’histoire de la région Alsace. Depuis ce site, vous aurez une vue incroyable sur la Plaine d’Alsace. 

Mais surtout ne redescendez pas tout de suite. Montez encore une peu pour atteindre le Ballon d’Alsace. Le sommet le plus haut de la chaîne vosgienne ! Il ne sera plus trop loin et il vous permettra de voir à 360°C la région et ses reliefs !

Il sera enfin temps de rejoindre Thann et de visiter cette petite ville aux Portes de la Route des vins d’Alsace.

Quitter la route des vins d'Alsace avec le tram-train jusqu'à Mulhouse

lesmanalas-route-vin-alsace-thann-2
Vélo sur les hauteurs de Thann

Ça y est ! Vous terminez votre périple en Alsace à vélo ! Vous pouvez rejoindre facilement Mulhouse et enfin l’aéroport en prenant le tram-train depuis la gare. Mais bien entendu, si vous en avez encore la force et l’envie, rien ne vous empêche de continuer à pédaler !

5/ Budget de la visite d'Alsace à vélo

Visiter l’Alsace à vélo n’est pas si onéreux qu’il n’y parait. En fait, tout dépendra d’où vous souhaitez dormir le soir. Si vous voyagez avec votre tente, vous pourrez la planter facilement dans des campings (trouvez votre camping en cliquant ici) ou utiliser l’application mobile HomeCamper pour payer moins cher la nuit et qui vous permettra de planter la tente chez l’habitant. Il ya aussi Warmshower qui est pas mal et qui permet de prendre une douche chez les gens. Evitez de dormir n’importe où. La région est très développée et vous aurez certainement beaucoup de mal à trouver un lieu isolé.

Si vous ne voyagez pas en tente, tentez le couchsurfing. Ça marche plutôt bien dans la région. 

Sinon, la meilleure option moins cher, c’est le AirB&B

Pour le reste du budget, vous ne paierez ni parking, ni transport. Les visites sont pour la majorité gratuites (dont les dégustations !). L’essentiel de vos dépenses seront dans la nourriture. Mais là encore, il y a des boulangeries partout avec des repas sur le pouce à tous petits prix. Et quand l’envie vous prendra, vous trouverez partout des auberges alsaciennes avec des menus du jour à 10€.

J’espère que ce nouvel article sur l’Alsace vous a plu ! Retrouvez l’ensemble des articles sur la région dans la rubrique correspondante.

lesmanalas-pinterest-miss-manala
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.