lesmanalas-31_10_orig
Réaliser et préparer un Tour du Monde,  Voyager au Laos,  Voyager en Asie,  Voyager en Sac à dos

4 jours en scooter pour faire la boucle de Thakhek

Il nous a fallu plus de temps que prévu pour rédiger ce périple. Ce n’est pourtant pas le temps qui nous a manqué. Nous voulions simplement apprécier le Laos. Vous savez combien c’est un pays qui nous a plu si vous avez vu notre vidéo ou lu l’un de nos précédents articles. La boucle de Thakhek est connue pour être l’une des plus belles du pays. Vous pourrez y admirer des grottes (dont la fameuse grotte de Konglor abritant la plus grande araignée au Monde !), des paysages karstiques, des champs de maniocs, des cascades (encore !), des villages chaleureux, des buffles albinos et des lagons bleus d’eau douce. Ajoutez à votre visite des étapes personnelles telle que la pêche au milieu des locaux ou encore un marché, et ce parcours en scooter fera parti de vos meilleurs voyages en Asie.

Préparer son roadtrip en scooter

Le départ

Le départ se fait à Thakhek. Nous avions dormi une nuit dans la ville, pour pouvoir organiser une journée avant notre départ, notre expédition. Nous avons loué notre scooter dans la boutique de Wang Wang. Il faut compter environ 90 000 Kip pour louer un scooter une journée (soit 9€). 

Vos affaires

Comme pour la boucle dans le plateau des Bolovens, nous avons laissé nos gros sacs à dos emballés dans des housses de sacs avec cadenas à l’agence de location de scooters. Nous n’avons emporté avec nous que nos petits sacs et notre nécessaire pour 4 jours avec nos papiers. Notez également que nous étions en pleins saison des pluies, donc nous avons adapté nos sacs en fonction de la météo et n’avons emporté que le strict nécessaire en affaires électriques avec obligatoirement un dry sac pour protéger notre matériel et un autre dry sac pour garder des vêtements secs. D’ailleurs, la raison est très humide, je pense que ce n’est pas de trop d’avoir quelques dry sacs sur sois pour protéger ses affaires qu’il pleuve ou non.

N’apporter pas à boire ou à manger. Vous pourrez vous restaurer tout au long de votre voyage, pour un tout petit budget.

Le budget

Ayez du liquide équivalent à 843 623 Kip (83€) par personne. Ce fut notre budget pour nos 4 jours sur la boucle tout compris. Vous n’aurez quasiment aucune possibilité de retirer de la monnaie sur votre route et vous ne pourrez pas payer en CB . Cependant, si avoir autant d’argent vous dérange, vous pouvez toujours réserver et payer en ligne votre hébergement et ne prendre que du cash pour vous nourrir, les visites et votre essence. 

Préparer l'itinéraire

Il y a une multitude de points d’intérêts sur la boucle de Thakhek. Entre grottes, cascades, points de baignades, paysages, restaurations, jolis hébergements, vous aurez de quoi vous  évader pendant votre excursion. Cependant, notez que de nombreuses agences insistent pour vous louer le scooter 3 jours afin de pouvoir le relouer rapidement. Pour notre part, nous pensons qu’il faut véritablement 4 jours pour apprécier le voyage, sans devoir se lever à l’aube et courir de cascades en grottes tous les jours.

carte-bloucle-thakhek-laos_orig
Nous avons trouvé ce plan sur le blog des blouptrotters. Il est très complet même si désormais la route en rouge est terminée et que le nom des villes n'est pas celles qu'on retrouve sur MapsMe. Mais vous devriez largement vous en sortir avec cette carte 🙂 !

Ce qu'il y a à découvrir sur votre route

Nous avons beaucoup roulé ce premier jour. Et c’est peu de le dire… environ 100km juste sur la route principale reliant Thakhek au Nord du pays et longeant la frontière avec la Thaïlande. Beaucoup de route qui nous a complètement éreintés. Heureusement, sur cette abominable ligne droite, il y a une étape incontournable à qui aime se baigner dans des lieux paisibles et originaux : le khoung kong leng.

Jour 1 : de Thakhek à Nahin

Nous n’avons pas beaucoup visité ce premier jour. Les paysages en eux-mêmes sont incroyables. Cependant, nous nous sommes longtemps baignés au Koun Kong Leng. 

Koun Kong Leng (Blue Lagon)

Ce petit crochet à Koun Kong Leng est parfait pour admirer de loin les paysages karstiques de la région. C’est juste magnifique de voir ces énormes rochers cachés sous un épais voile de végétaux surgir de l’horizon… Et quand on sait qu’au bout de cette route il y a un point d’eau fraîche d’un bleu turquoise qui vous attend, ça fait juste rêver ! La route est un peu chaotique par contre à certains endroits et on a parfois l’impression de s’être trompé de chemin. Mais que nenni ! Il n’y a qu’un seul chemin qui y mène même s’il est boueux !

Ce petit coin de paradis est totalement gratuit et sécurisé ! Vous pouvez garer vos scooters juste à côté de là où vous vous baignez pour avoir un œil dessus. Donc pas de problème de ce côté-ci. Il n’y a également rien à payer (parking ou entrée). C’est un petit coin tranquille donné par la nature et apprécié des locaux ! Pensez cependant à avoir de l’eau, à manger et assez d’essence. Il me semble que l’on peut se restaurer, mais il s’agit de petites maisons à l’écart des grandes villes, donc les horaires c’est assez compliqué à gérer…

lesmanalas-38_9_orig
05/06/2017 - Paysages karstiques en direction de Khoung Kong Leng
lesmanalas-33_10_orig
05/06/2017 - Une route en terre pour rejoindre le point d'eau
lesmanalas-37_10_orig
05/06/2017 - Le lac à la couleur turquoise
lesmanalas-36_12_orig
05/06/2017 - C'est parti pour une séance rafraîchissante où Steve, Jamie et Julien s'amusent avec des laotiens à sauter de l'arbre !
lesmanalas-34_9_orig
05/07/2017 - Petite pause crazy face tous ensemble le temps de se sécher ! Vous remarquerez que je porte un paréo ! Pudeur oblige ici. Les femmes se baignent vêtues ! Pensez mesdames à en faire de même par respect 😉 !
lesmanalas-35_13_orig
05/07/2017 - En mode un peu plus sérieux cette fois !

Dormir à Nahin

Nous avons ensuite continué notre route en mettant le cap sur Nahin. La route fut longue, mais très belle. On profite des paysages et de notre entrée dans ce dédale de rochers et de forêts tropicales. Juste sublime ! 

A notre arrivée à Nahin, la première Guesthouse qui pourtant ne paiera pas de mine à l’extérieur sera la bonne ! Ce couple fut si gentils avec nous et leurs petits bungalows cachés des yeux des curieux au fond de leur jardin étaient totalement neufs ! Du neuf pour nous à un prix imbattable, on prend direct ! Ajoutez à cela que le propriétaire parlait français et nous tenait compagnie le soir et vous comprendrez pourquoi on a adoré !

Khountavy Guesthouse : 50 000 Kip / chambre double (environ 5,50€)
Restaurant Khountavy Guesthouse : 30 000 Kip le plat avec le sticky rice (environ 3,25€)

lesmanalas-32_8_orig
05/06/2017 - Petite pause photos
lesmanalas-30_10_orig
05/06/2017 - Nos trois copines profitent aussi de la vue !
lesmanalas-8_14_orig
05/06/2017 - Photo de groupe !
lesmanalas-29_11_orig
05/07/2017 - Notre chambre à Nahin, ou plutôt notre bungalow avec salle de bain privée et eau chaude et FAN

Jour 2 : de Nahin à Nahin...

Vous devez trouver ça étrange d’aller de Nahin à Nahin… et pourtant ça ne l’est pas vraiment. Nous allons tout vous expliquer.

Les grottes Konglor (Konglor Caves)

Nous avons filé le matin vers dix heures pour rejoindre la Konglor Cave. Il n’y a que 44km qui séparent Nahin de la grotte. C’est donc assez rapidement que nous avons rejoint le point culminant de notre voyage.
Ce fut un moment inoubliable ! Il y a temps à voir là-bas que vous pourrez la faire plusieurs fois dans votre vie que vous ne verrez jamais la même chose ! Tout d’abord, parlons de ces fameuses araignées plus grosses que la main d’un homme… Nous ne les avons pas vu ! En même temps, quand on sait que la grotte fait 7km de long et que le plafond peut faire 300 pieds de haut on comprend qu’il est impossible de tout voir de nos petits yeux d’homme. Nous avons ainsi traversé cette grotte à bateau, puis à pieds et encore en bateau pour rejoindre un petit village de l’autre côté. C’est un départ vers de nombreux trecks, parait-il. Nous n’en avions jamais entendu parler…

Prix d’un bateau (maximum trois personnes) : 100 000 Kip (soit environ 10,50€)
Prix d’entrée pour une personne au site des Konglor Caves (sans pouvoir y entrer…) : 2 000 Kip (environ 0,20€)
Prix d’entrée dans la grotte : 10 000 Kip (environ 1,50€)

Le prix semble élevé, mais finalement, quand on sait que c’est un des rares sites touristiques auto-géré par le village et non gouvernementale, ça pique moins. Beaucoup d’associations les entourent et font en sorte que ce village prospère dans la durée (c’est à dire, tout en préservant la nature qui les entoure). Nous avons d’ailleurs rencontrer une jeune française travaillant sur ce projet à notre Guesthouse le lendemain matin. Sans cette rencontre, nous n’aurions surement pas compris pourquoi les prix fixés étaient à la limite du supportable pour juste 3h de ballade. Nous sommes contents d’avoir visité et donné un peu de notre argent à des familles souriantes et généreuses !

lesmanalas-26_11_orig
06/06/2017 - Quelques informations complémentaires à l'entrée des grottes
lesmanalas-25_10_orig
06/06/2017 - L'entrée de la grotte
lesmanalas-3_16_orig
06/06/2017 - Nous avons avancé dans le noir à l'aide d'une lampe torche donc pas de photos de l'intérieur de la grotte
lesmanalas-24_12_orig
06/06/2017 - Sur le bateau en direction du village reculé !
lesmanalas-21_14_orig
06/06/2017 - Nous ne saurons pas de quoi il s'agit mais de nombreux arbres autour de ce village sont troués à leur base et il y a de l'eau à l'intérieur. Rituel ?
lesmanalas-23_12_orig
06/06/2017 - Les femmes du village tissent des étoffes magnifiques ! Elles ne sont même pas chers !

Cependant, pour le retour, nous avons tout d’abord essuyer une grosse pluie qui s’est terminée en pluie fine (heureusement !). Nous avons alors perdu un peu de temps. C’est à ce moment-là que nous nous sommes dit au revoir avec Julien et Jamie qui n’avaient loué leurs scooters que pour trois jours et qui devaient continuer aussi loin que possible leur route malgré le temps. Pour notre part, nous avions du temps et c’est ainsi que nous avons commencé à jouer avec les nuages en avançant toujours après eux et en évitant ainsi la pluie. Ce jeu nous a permis de prendre une route non touristique et d’y admirer les routes en terre rouges, les plantations de maniocs, les villages reculés et les pêcheurs. On est donc revenus sur Nahin qu’à seize heures et c’est avec joie qu’on a posé nos affaires dans notre chambre quittée le matin même et qu’on est partis au marché pour goûter de nouvelles saveurs. Elle n’est pas belle la vie ?

lesmanalas-28_11_orig
06/06/2017 - De beaux paysages !
lesmanalas-12_13_orig
06/06/2017 - Plantations de maniocs
lesmanalas-4_16_orig
06/06/2017 - Tranquillement on avance
lesmanalas-20_14_orig
06/06/2017 - Petite pause goûter devant les pêcheurs

Jour 3 : de Nahin à Thalang

Le lendemain matin, nous disons cette fois-ci au revoir à nos hôtes. C’est avec gentillesse qu’elle nous préparera un goûter gratuitement. Des gens adorables on vous dit ! On les quitte contents de reprendre la route et tristes car ils étaient très sympathiques ! 

Pas de chance pour nous ce jour-là. La pluie avait été très forte ces derniers jours et la plupart des sites que nous devions visités étaient inaccessibles. Ainsi, nous n’avons même pas vu la couleur bleue des célèbres coolsprings… nous ne verrons pas non plus une seule grotte, inondées elles aussi. Notre journée sera ponctuée de pauses à admirer le travail de la nature, les habitants et à déguster de bonnes choses. Pas si mal, quand on y repense.

Coolsprings

Nous avons une belle anecdote au sujet des Coolsprings. Nous ne trouvions pas l’entrée et nous nous sommes donc arrêtés à un garage pour demander notre route. La femme qui nous a accueillis ne parlait pas anglais et elle nous a emmenés chez elle en nous proposant d’utiliser sa douche… On s’est tout de suite excusés car nous avions mal expliqués ce que nous souhaitions et on pensait la déranger, mais pas du tout ! Elle nous a poussés à l’intérieur de chez elle ! On a du coup insisté pour lui dire qu’on ne voulait pas prendre de douche et on a mimé une cascade. Elle a directement hoché la tête et a souhaité qu’on utilise la cascade derrière chez elle pour nous rafraîchir…. Quelle générosité ! Un bon moment de fous rire et d’échanges ! Nous repartirons bien évidement sans avoir eu une réponse, mais le sourire aux lèvres !

lesmanalas-7_15_orig
07/06/2017 - Devant la route inondée. Après tant d'effort à traverser les flaques, un homme nous dira stop à cet endroit là. Effectivement, la profondeur de l'eau était bien d'un mètre !
lesmanalas-18_14_orig
07/06/2017 - On aperçoit les buffles qui nagent pour rejoindre l'autre rive de la route inondée.

Dragon Cave

Nous nous sommes donc juste arrêtés à la Dragon Cave pour visiter le site (hors grotte). Nous n’avons du coup pas payé l’entrée de 13 000 Kip (environ 1,40€) par personne. Ce fut reposant, et nous repartirons une demi heure plus tard !

lesmanalas-16_14
07/06/2017 - Dragon Cave

Des temples perchés à Laksao

Notre prochaine étape fut un temple à l’entrée de Laksao. Ce petit temple niché dans la montagne a directement attiré notre attention. Si nous ne pouvions pas voir de grottes, alors nous pourrions visiter des temples (oui, encore !). Nous avons donc grimpé en scooter pour admirer la vue. Chose encore incroyable dans ce coin du Laos où les gens sont si généreux, un moine nous a invité à manger avec lui ! Si si, véridique ! Nous avons été si gênés, surtout qu’il ne parlait pas un mot d’anglais. Mais son sourire à lui tout seul à suffit à nous apaiser. Il nous a ensuite indiqués un chemin de randonnée pour atteindre un point de vue sur les hauteurs. Ni une, ni deux, on a entamé (avec énormément de difficultés…) l’assomption de la montagne. Alors comment vous dire… effectivement beaucoup de personnes montaient par ce chemin, mais pour nous s’en n’était pas du tout un ! Il s’agissait surtout d’une escalade sur des rochers à enjamber des troncs d’arbres et à tenter de ne pas glisser… Mmmm rassurant non ? Normalement, d’après ces moines, nous aurions dû rejoindre l’autre côté du temple. Nous nous sommes plutôt contentés de rester à une hauteur agréable avant de redescendre par le même chemin chaotique. 
Un bel imprévu qui nous a requinqués pour la suite de cette aventure, car manger c’est bien et marcher ça fait du bien !

Nous terminerons à Laksao par la visite d’un second temple, cette fois-ci pour manger notre goûter.

lesmanalas-6_14_orig
07/06/2017 - Repas offert avec un moine
lesmanalas-15_13_orig
07/06/2017 - Temple au flanc de montagne
lesmanalas-14_14_orig
07/06/2017 - Vu au dessus du temple pour laquelle nous avons risqué nos vies !
lesmanalas-13_14_orig
07/06/2017 - Temple de Lakso (sur la route)

Le lac Nam Theun

Le reste de la journée se fera sur le scooter à s’arrêter de temps en temps lorsque l’on croise de beaux lieux où des statues improbables ! 
Nous longerons le Lac artificiel Nam TheunC‘est un paysage insolite mais pourtant le charme n’opère pas. On ne saura dire si c’est parce que voir autant d’arbres morts (même si c’est très mystérieux) ça désole ou si parce que vous ne croiserez pas une âme qui vive. A croire que les animaux et les hommes ont déserté les lieux… étrange et dérangeant…

lesmanalas-11_14_orig
07/06/2017 - Bouddha gravé dans la pierre sur la route de Thalang
lesmanalas-9_13_orig
07/06/2017 - Des arbres morts à perte de vue
lesmanalas-1_16_orig
07/06/2017 - Encore des arbres morts

Dormir à la Sabaïdee Guesthouse

Nous arriverons ensuite à Thalang pour la nuit. Nous nous précipitons à la Sabaïdee Guesthouse puisque tout le monde nous la recommande. Comment dire… oui c’est sympa, on y mange bien et c’est propre. Mais c’est sur-joué et nous quand on a l’impression qu’on nous a créé un décors rien que pour nous, ben on aime moins. Le barbecue, bien que très bon nous a laissé un trou dans notre portefeuille. Donc bon, c’était sympa surtout pour y faire de belles rencontres, mais c’est pas ce que nous recherchons quand on voyage.

lesmanalas-10_16_orig
07/06/2017 - Sabaïdee Guesthouse

Jour 4 : de Thalang à Thakhek

Nous étions plus que motivés à explorer les grottes au matin et pourtant ! Ce n’est absolument pas la bonne saison pour y aller. Elles étaient toutes inondées. Et quand on dit inondées, c’est vraiment remplie jusqu’au plafond. On vous a mis quelques photos pour avoir une idée de la hauteur de l’eau.

lesmanalas-5_15_orig
08/06/2017 - La Xiang Liap grotte
lesmanalas-17_14_orig
08/06/2017 - Nom de grotte oublié désolé !

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
64€
63€
31€
1€
5€

SOIT UN TOTAL DE 165€ / SOIT 33€ PAR JOUR

Nous avons passé un merveilleux moment sur les routes de la boucle. Bien que la saison des pluies avait largement mis en péril notre trip, nous avons tout de même beaucoup apprécié les paysages, les habitants et la sérénité des lieux. On déconseille cependant aux personnes de le faire à cette période de l’année s’ils souhaitent voir des grottes ou pique niquer dehors 😉 !

Racontez-nous votre aventure sur la boucle en commentaire !

LES MANALAS

Cet article m'a été utile
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *