lesmanalas-31_15_orig
Devenir gardien de maison et voyager,  Réaliser et préparer un Tour du Monde,  Voyager en Asie,  Voyager en Indonésie,  Voyager en Sac à dos

L’île de Bali et notre incroyable House-sitting

Nous ne souhaitions pas nous rendre à Bali. L’île fait rêver c’est sûr, mais nous avions entendu parler d’autres destinations plus tranquilles dont les fonds marins sont décris comme incroyables. Seulement voilà, en voyage, tout peut changer d’une minute à l’autre et nous avons fait la connaissance d’un couple d’allemands formidables qui nous ont invités chez eux avant de nous confier leur villa de rêve à Bali. On n’a bien entendu pas refusé et voilà comment on s’est retrouver gardiens de villa le temps d’une semaine à Bali. On vous raconte.

Notre rencontre avec Jana et Andrea, le début de notre nouvelle vie

Nous vous l’avions rapidement dit. Nous avons rencontré Jana et Andrea sur l’île de Java lors de notre randonnée au Mont Ijen. Il s’avère que ce couple allemand nous avaient questionnés au sujet de notre itinéraire en Indonésie. On leurs avait dit que nous ne souhaitions pas nous arrêter à Bali en préférant rejoindre directement l’île de Lombok
Ils ont insisté pour qu’on leurs rende visite. Au début, nous n’avions pas vraiment compris qu’ils étaient propriétaires et que nous étions invités à rester chez eux aussi longtemps que nous le voulions. 

C’est en arrivant dans leur villa à l’Est de Denpasar que nous avons compris que nous allions passer un séjour inoubliable à leurs côtés. Une très belle rencontre et de très beaux échanges. Il s’agit surement de personnes que nous n’aurions jamais côtoyé tant nos univers sont différents… et pourtant… Le destin nous a mis sur une même route et on s’est rendu compte que nous avions beaucoup en commun et que cette rencontre était plus que nécessaire dans l’avancée de notre voyage… ou plutôt devrais-je dire, de nos vies de voyageurs.

Ce sont eux qui nous ont encouragés à changer nos visas pour l’Australie et de tenter le PVT (un visa d’un an où on peut à la fois travailler et voyager dans le pays). Ce sont eux qui nous ont encouragé à voir plus loin qu’un rêve d’un an en envisageant de le prolonger aussi longtemps que possible. C’est grâce à eux que nous sommes encore sur les routes et que nous n’avons plus peur et c’est grâce à eux qu’on sait qu’on a fait le choix de notre vie. On ne les remerciera jamais assez pour tout ce qui nous ont apportés et ce n’est que partie remise, puisque nous nous reverrons quelque part, quand le destin décidera que c’est le bon moment.

lesmanalas-4_30_orig
10/09/2017 - Notre dernier jour à Bali avec Jana et Andrea. On se quitte sur une note festive, en plein cœur de Kuta

Rejoindre Bali quand on vient de l'île de Java par Banyuwangi

33023458-1823523601041628-2994596798162534400-n
Application MapsMe - De Banyuwangi à Bali

Il n’y a qu’un port à Banuywangi. Si vous êtes en plein cœur de la petite ville, le mieux est de prendre leurs minis bus. Les horaires ne sont pas réguliers et le tarif est à demander en montant à bord. Pour leurs demander de s’arrêter, il faut agiter une main vers le chauffeur quand il apparaît au loin (le prix de l’agence Tripoli au port – par exemple – est d’environ 10 000 roupie par personne – 0.60€). 
La deuxième solution est de prendre un taxi-moto. Seulement attention si vous être chargé. Cela risque de ne pas être possible. Je ne connais malheureusement pas les tarifs pour ce moyen de locomotion.

Lorsque vous êtes au port d’embarquement, refusez toutes les propositions. Beaucoup de personnes vous proposeront de traverser pour peu d’argent.

En vérité, vous n’avez pas besoin de passer par une agence ou un prestataire. Suivez les locaux jusqu’à l’embarcadère et vous trouverez facilement le guichet de vente de billets (6 500 roupies par traversée – environ 0.40€). En arrivant sur l’île de Bali, n’acceptez encore aucune proposition. Suivez les locaux qui se rendent à la station de bus (10 minutes de marche). Sur place, dites votre destination (Denpasar, Ubud, Kuta, Seminiyak, etc.). Ils vous donneront le prix local et le bon bus. Le confort est sommaire et le trajet est très long, mais ce sera le meilleur rapport qualité/prix.

Visiter la côte Est de Denpasar

On ne rentrera pas dans le descriptif complet de ce que nous avons fait avec Jana et Andrea. Ce serait trop long et surement ennuyeux. On va surtout vous présenter ce que nous avons visité sur l’île

Notez que le prix correct d’une location de scooter est de 100 000 roupies à la journée (environ 6€). Au delà, passez votre chemin ou négociez. Vous remarquerez que le prix est déjà bien plus élevé que sur l’île de Java… Bienvenu à Bali ! Tout y est plus cher, mais c’est aussi très beau culturellement parlant. 

Un parc d'attractions abandonné

Pour notre première visite, nous sommes restés sur la côte est de Denpasar. Pour la première fois, nous avons visité un parc d’attractions abandonnés. C’est assez surprenant de voir cela ici, au bord de la plage de sable noir et bordant un temple hindou. Le cadre est captivant et angoissant à la fois. Il faut s’accrocher pour ne pas imaginer des scènes de films d’horreur tant la nature a repris le dessus sur les vieilles bâtisses !

lesmanalas-26_17_orig
05/09/2017 - Dans le Parc
lesmanalas-28_18_orig
05/09/2017 - L'entrée du Parc
lesmanalas-25_19_orig
05/09/2017 - Une attraction à l'abandon
lesmanalas-24_20_orig
05/09/2017 - Vers l'entrée du Parc

Temple hindou au bord de la plage de sable noir

Non loin de là, un temple hindou surplombe la plage de sable noir. Nous y avons fait une petite visite et Steve, nostalgique du nouvel an chinois en Thaïlande, s’est fait “baptisé” au riz. C’est également au pied du temple que nous avons croisé la route d’un jeune couple de mariés en cours de tournage de leur vidéo de mariage. Un moment pleins de contrastes, avec ces vêtements dorés et ce sable noir.

lesmanalas-27_16_orig
05/09/2017 - Offrandes sur le sable
lesmanalas-29_19_orig
05/09/2017 - Steve se fait baptisé au riz
lesmanalas-30_16_orig
05/09/2017 - Mariage hindou
lesmanalas-34_14_orig
05/09/2017 - Vu du drone / Plage de sable noir vu du ciel

Découvrir Ubud et sa région

Le lendemain, nous enfourchons notre scooter, direction Ubud. après maintes péripéties avec la police locale qui voudra nous arrêter pour une faute non commise (corruption balinaise) et un gars qui voudra qu’on le suive pour visiter pleins de choses (et que nous reverrons deux fois dans la journée… vive l’arnaque), nous déciderons d’éviter les routes principales en empruntant uniquement les ruelles. A partir ce ce moment-là, nous pouvons affirmer que nous avons, enfin, savouré la beauté architecturale de Bali

Notre première étape fut dans une bijouterie. Nous avions des cadeaux à faire et nous étions curieux de découvrir le savoir faire artisanale balinais. 

Batuan, ses bijoux et son temple

Non loin de là, il y a Batuan célèbre pour son temple hindou. Il est magnifique, mais très touristique. Ne soyez donc pas surpris de voir énormément de mini bus sur le parking. Prévoyez également deux paréos pour couvrir vos jambes à la balinaise (même si vous êtes en pantalon et pour les hommes aussi !).

lesmanalas-23_21_orig
06/09/2017 - Une ouvrière qui fixe des pierres sur des pendentifs en argent.
lesmanalas-21_25_orig
06/09/2017 - Audrey dans le temple de Batuan
lesmanalas-22_23_orig
06/09/2017 - Temple de Batuan
lesmanalas-20_25_orig
06/09/2017 - Temple de Batuan vu de l'extérieur
lesmanalas-19_26_orig
06/09/2017 - Un marchand ambulant à l'extérieur du temple propose des plats indonésiens pour quelques roupies
lesmanalas-10_29_orig
06/09/2017 - Les bronzés à Bali

Goa Gaja

Nous sommes ensuite allés au Goa Gaja. Ce temple est une merveille. Niché entre des collines et des falaises, il est constitué d’un parc, d’escaliers, de fontaines et d’une végétation tropicale et fleurie. Il est aussi connu pour son temple sous-terrain.

Attention par contre, vous devrez encore une fois avoir deux pareos chacun à nouer à l’indonésienne. Sans cela, vous ne pourrez pas accéder au temple. 
Comptez 15 000 roupies pour y accéder (1€).

lesmanalas-12_27_orig
06/09/2017 - En descendant au temple
lesmanalas-13_26_orig
06/09/2017 - Dans le parc du temple
lesmanalas-17_26_orig
06/09/2017 - Le temple sous-terrain
lesmanalas-15_25_orig
06/07/2017 - Des offrandes
lesmanalas-14_26_orig
06/07/2017 - Temple dans la forêt

La forêt des singes

Nous n’avons pas arpenter la forêt des singes. le lieu était tout bonnement trop envahi de touristes pour pouvoir et apprécier le site, et nous garer. Le lieu est payant et nous ne connaissons pas les prix mais étant donné qu’il s’agit d’une des attractions touristiques phare de l’île, il se peut que ce soit un peu onéreux. Notez également que nous avions croisé la route de pas mal de voyageurs qui s’étaient fait mordre. N’apporter aucune nourriture et n’ayez pas le réflexe de sortir quelque chose de votre sac devant un singe qui pourrait penser à de la nourriture et devenir agressif. Évitez aussi d’approcher les mères et leurs petits. Soyez également vaccinés contre la rage, même si cela va de sois lorsqu’on est en voyage en Asie

lesmanalas-11_28_orig
06/07/2017 - Forêt des singes

Au centre de l'île

Les rizières en terrasse

Le jour suivant, nous avons voulu voir les rizières en terrasse de Bali. On va être honnête. On s’y attendait… Elles sont magnifiques, mais pleines à craquer de monde. On s’y attendait aussi… le prix. On avait déjà vu beaucoup de rizières ces derniers mois et on n’envisageait pas de payer pour voir une agriculture locale. On est donc resté en retrait sur les hauteurs à jouer avec notre drone pour capturer quelques images mémorables. Alors oui… c’est beau… Mais le tourisme de masse pour ce qui est, à la base, leur nourriture, ne nous a pas beaucoup emballé. Cela ressemblait à la vitrine d’un mauvais compte de fées…

lesmanalas-32_13_orig
07/09/2017 - Rizières en terrasse de Bali / Vu du ciel

La cascade Tegenungan

Pour finir la journée, nous avons flâné à la cascade Tegenungan. C’est un magnifique site naturelle au milieu d’une forêt tropicale. Par contre, ça reste relatif… sur Bali, une micro forêt est appelée “forêt” tant il y a d’habitations sur toute l’île !

Bref… cette cascade est aussi une attraction touristique. Vous n’y verrez aucun local sauf pour vous vendre quelque chose. Par contre, c’est beau. On a pu y apercevoir quelques singes à la recherche de déchets plastiques (surement pour se nourrir des restes)… moins exotique. 
Ce qu’on a par contre plus qu’aimer, ceux sont ces milliers de cailloux empilés au milieu de l’eau. Le spectacle est fascinant.

lesmanalas-18_26_orig
07/09/2017 - Cascade Tegenungan
lesmanalas-33_15_orig
07/09/2017 - Les cailloux sur la rivière

Notre incroyable House-sitting

A partir du vendredi, nos amis nous ont confiés leur villa. Ils étaient invité à un concert à Java. Nous avons donc, pour la première fois, expérimenté le métier de housesitters (gardiens de maison). Nous avons pu profiter de cette luxurieuse villa pour nous reposer, travailler un peu sur notre site internet, préparer notre arrivée en Australie et goûter à la cuisine de la cuisinière… On était servis comme des rois et ce qu’on peut vous dire, c’est que c’était super agréable de se faire dorloter !

lesmanalas-9_25_orig
08/09/2017 - Visiteur d'un jour dans notre chambre
lesmanalas-8_27_orig
09/09/2017 - Je me suis réveillée avec un crabe sous l'oreiller !
lesmanalas-2_31_orig
10/09/2017 - Notre dernier jour, Jana et Andrea reviennent et nous préparent une soirée de folie avant de prendre notre avion ! Nous rencontrons leurs voisins à qui ils ont créé une boulangerie pour qu'ils puissent commercialiser le pain partout à Bali ! Une parfaite rencontre pour nous, manalas !
lesmanalas-1_35_orig
10/09/2017 - Un bar à Kuta sur Bali... Repos et zen attitude de rigueur face à la mer !

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
37€
60€
- €
33€
108€

SOIT UN TOTAL DE 238€ / SOIT 34€ PAR JOUR

Nous n’aurions jamais apprécié Bali à sa juste valeur si nous n’avions pas rencontré Jana et Andrea. On peut dire que ce fut plus qu’une découverte ! C’est LE tournant de notre voyage. Celui qui te fait réaliser beaucoup de choses. Sans cette étape important de notre voyage, nous n’aurions surement pas envisager de continuer à voyager après un an de tour du monde… Même si le soir du 10 septembre, lorsque nous les avions quitté, notre avenir nous paraissait incertain, on se rend compte aujourd’hui avec du recul que nous avons encore une fois appris sur nous-mêmes. Nous en sommes repartis plus forts et prêts à affrontés ce qui a été le plus difficile de tout notre voyage… notre arrivée en Australie !

D’autres visites à Bali à nous recommander ? Dites le nous en commentaire !

LES MANALAS

Cet article m'a été utile
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *