Les Blue Mountains
Astuces de voyageurs,  Devenir gardien de maison et voyager,  Faire des Randonnées,  Faire un City trip,  Faire un Working Holiday Visa,  Le Working Holiday Visa en Australie,  Voyager avec un Van ou un fourgon aménagé,  Voyager en 4 roues,  Voyager en Australie,  Voyager en Océanie

Derniers instants en Australie, à Sydney

Après un an, on peut enfin écrire ce dernier chapitre de notre vie australienne par nos derniers instants en Australie, à Sydney… Ce ne fut pas facile de coucher sur le papier la fin d’un rêve, d’un voyage extraordinaire de deux ans… Dans ce nouvel article, nous n’allons pas vous raconter tout ce qu’il a à faire ou voir à Sydney (nous vous invitons à découvrir notre précédent article à ce sujet, ICI). Place plutôt, à ce que nous avons vécu après cette ivresse de visites et de retrouvailles. Pour clore le chapitre d’Australie, nous avons multiplié les expériences. Entre les gardes de maison et d’animaux, des jobs, la vente de notre van, nos préparatifs de départ et la découverte des Blue Mountains le temps d’un week-end, je peux vous assurer que nous n’avons pas vu ce dernier mois s’écouler…

Un job à Sydney

En venant à Sydney, nous savions que nous allions travailler. Il nous restait un peu moins de 2 mois avant la fin de notre visa et il était hors de question de perdre notre temps à attendre le départ et de dépenser notre argent en visites. Pour passer le temps et préparer la suite, rien de mieux que de trouver un job dans la city et assurer la suite de nos aventures sereinement.

Ce fut la première fois en deux ans que nous n’avons pas travaillé ensemble avec Steve. Il est plus difficile dans la ville de trouver un job saisonnier pour deux personnes. Nous avons donc abdiqué et décidé de chercher dans nos domaines respectifs. 

Le job d'une Manala

Après une semaine de recherches, j’ai finalement commencé un nouveau travail pour un mois dans une entreprise de panneaux solaires. J’étais devenu vendeuse ! Entourée de plusieurs autres voyageurs du monde entier, j’étais payée à la commission. Alors oui, pas de quoi faire des milliers, mais si je travaillais bien, je me faisais quand même un beau revenu hebdomadaire. D’ailleurs les horaires étaient sympathiques car je commençais à 10h et terminais à 18h. On avait 2h chaque matin de débriefe et on commençait véritablement à bosser à 13h30 après la pause déjeuner. Le job n’était pas celui que j’aurai fait toute ma vie puisqu’il s’agissait de faire du porte à porte dans des quartiers de la ville et alentours pour proposer des panneaux solaires (et ça marche énormément en Australie le porte à porte !). 

Je n’étais d’ailleurs pas payée seulement à la commission mais aussi à la prise de rendez-vous avec les techniciens de l’entreprise. En fait, c’est simple, je cherchais des potentiels clients à l’entreprise qui me rémunérait sur la rencontre avec un expert + une prime sur la vente + une commission sur le montant de la vente. Alors, en résumé, si j’arrivai à avoir 5 rendez-vous d’expert par semaine et une vente, je me faisais le smic… Donc autant vous dire que c’était un boulot très gratifiant et “facile” pour finir l’Australie puisque c’était tout de même plus intéressant que cueillir des fruits ou faire des ménages et j’ai en plus adoré parler aux gens, les écouter et leurs proposés effectivement des panneaux solaires si je sentais qu’ils en avaient besoin. 

Dans le train à Sydney
Dans le train pour aller au travail à Sydney
Mon badge de vendeur
Mon badge de vendeur

Le job d'un Manala

Steve a travaillé une semaine avec notre ami Coco rencontré à Alice Springs et revu plusieurs fois en Australie (dont Exmouth !). Il est paysagiste et bossait pour une entreprise à Sydney. Ils étaient à la recherche d’une personne pour aider. Steve a tout de suite sauté sur l’occasion ! Il était bien payé de l’heure (le paysagisme, ça paye très très bien en Australie !). Il commençait très tôt le matin étant donné la chaleur de la journée et il terminait en début d’après-midi. 

Steve qui part aux aurores
Steve qui part aux aurores
Steve au boulot avec notre ami Coco
Steve au boulot avec notre ami Coco

D'autres expériences de jobs

Pour compléter ces expériences de dingues, nous avons participé à un casting à Sydney ! Eh oui… qui ne tente rien, ne vit rien d’extraordinaire ! On s’est dit, que peut-être qu’ils recherchaient des figurants étrangers… Donc on est allé à la réunion d’informations, puis on a participé à la séance photos ! Bon je vous arrête tout de suite… Etant donné que nous étions encore en Australie que pour 2 semaines, nous n’avons eu aucune proposition ! Mais ce fut bien amusant d’être entourés d’autres comédiens avec une agence !

Autre petit job que j’ai fait pendant ma période à Sydney, ça a été de rédiger des articles pour un site de voyages en Australie (découvrir l’un des articles qui a été publié sur le site). J’étais payé à l’article et cela me permettait d’allier et ma passion pour l’écriture et mon envie de partager nos expériences de voyages dans le pays !

Steve a également fait un autre petit job pendant notre séjour à Sydney. Il vendait des images en drone ! Ce qui a permis tout de même de bien renflouer les caisses il faut l’admettre !

On tente les castings
On tente les castings
Un casting à Sydney !
Un casting à Sydney !

Découverte des Blue Mountains

Les Blue Mountains sont situés sur les hauteurs à l’Ouest de Sydney. Lors de notre garde de maison à Penrith, nous n’étions qu’à 30 minutes des premiers reliefs et il aurait été dommage de passer à côté. Nous sommes donc partis le temps d’un week-end découvrir ce magnifique lieu. D’ailleurs, nous avons finalement rebroussé chemin plus vite que prévu puisque nous y avons vu de la neige et qu’il était prévu encore plus de neige pendant la nuit ! Si si je vous assure, même en Australie il neige !! Et comme nous dormions dans notre van, nous avions quand même peur d’avoir un peu trop froid pour dormir convenablement. On est donc retourné à la maison que nous gardions en fin de journée. 

Au Blue Mountains, il y a pleins de choses à faire et à voir. Déjà, si vous aimez randonner, vous aurez une dizaine de chemins à découvrir qui longent les crêtes et les falaises. Ensuite, vous pouvez également admirer des cascades, manger dans des bons restaurants à Katoomba, voir les Trois Soeurs des rochers très célèbres  (voir notre photo de couverture de cet article) et surtout, découvrir les forêts d’Eucalyptus.

Nous avons adoré ces lieux magnifiques où nous avons pu toucher la neige après 3 ans de soleil !

Devant les Blue Mountains
Devant les Blue Mountains
Autre point de vu des Blue Mountains
Autre point de vu des Blue Mountains
Sur l'un des sentiers des Blue Mountains
Sur l'un des sentiers des Blue Mountains
La chaîne de montagnes de Blue Mountains
La chaîne de montagnes de Blue Mountains
Deuxième bonhomme de neige en Australie !
Deuxième bonhomme de neige en Australie !
Bonhomme de neige aux Blue Mountains
Bonhomme de neige aux Blue Mountains

2 gardes de maison

Comme nous vous en avons parlé plus haut, nous avons gardé 2 lieux dans la région de Sydney (découvrir notre article sur comment faire une garde de maison en Australie, ICI). L’objectif était de pouvoir libérer notre van et le préparer à le revendre, mais aussi dormir au chaud étant donné les températures très basses de l’hiver australe. Notre première garde s’est déroulée à Penrith dans la périphérie de Sydney à l’extrême Ouest de la ville et à 1h en train des côtes. Et la deuxième garde était à 10 minutes en train du centre de Sydney dans un appartement assez chic avec terrasse et vu sur des buildings. On a gardé des chiens et un chat, on était à la campagne et en ville, bref, deux gardes parfaites et adaptées à notre programme avant de partir !

Gardiens d'une maison à Penrith avec 3 chiens

Notre première garde a durée deux semaines et on s’est énormément attachés aux chiens : Zelda, Dre et Missy. Il s’agissait de deux pitbull et d’un croisé provenant d’un refuge. Au début, nous ne savions pas comment la rencontre allait se passer, surtout que c’était la première fois que nous gardions trois chiens en même temps ! Finalement, ils nous ont apportés tellement d’amour ! On a eu un véritable coup de foudre pour ces trois molosses. Encore aujourd’hui, nous parlons d’eux et nous prenons de leurs nouvelles auprès de Shaun et Belinda, leurs parents. Ils ont été adorables et hormis une très grosse bêtise pour laquelle ils se sont eux-mêmes punis (ils ont détruis un de leurs paniers), ils nous ont snugle-r tous les jours jusqu’à notre départ ! 

Encore une fois ce fut une rencontre pour la vie ! Nous avons gardé contact avec Shaun et Belinda et vivre chez eux fut vraiment confortable. Leur maison est dans une zone résidentielle nous loin de parcs et des transports en commun. 

D’ailleurs nous y avons même revu des amis Mathieu et Laura qui eux aussi faisaient une garde de maison dans le village d’à côté pendant la vente de leur van ! Les choses sont bien faites tout de même dans ce pays 17 fois plus grand que la France vous ne trouvez pas ? On vous invite d’ailleurs à découvrir leur propre expérience de House-sitting à Sydney sur leur blog de voyage !

En ballade avec les 3 toutous
En ballade avec les 3 toutous
Les toutous sont un peu envahissants...
Les toutous sont un peu envahissants...
Photo de famille !
Photo de famille !
Même sur le canapé en rentrant du travail, il ne nous lâchent pas !
Même sur le canapé en rentrant du travail, il ne nous lâchent pas !
Les trois loulous après leur bêtise
Les trois loulous après leur bêtise
Un petit peu pot de colle
Un petit peu pot de colle
Photo souvenir accrochée au frigo avant que les propriétaires rentrent de vacances
Photo souvenir accrochée au frigo avant que les propriétaires rentrent de vacances
Dernier repas dans un restaurant australien
Dernier repas dans un restaurant australien
Avec Mathieu et Laura au restaurant
Avec Mathieu et Laura au restaurant

Gardiens d'un appartement à Sydney avec un chat

Pour notre deuxième garde de maison, nous nous sommes occupés de Tequila à Redfern ! Cette mignonne femelle était câline et joueuse. Steve ne travaillant pas, il a pu passer de très bons moments sur le canapé à ces côtés à regarder Netflix ou à jouer à XBOX ! Nous sommes restés une semaine dans cet appartement avant de nous envoler pour l’Asie et quitter définitivement l’Australie ! On peut également dire que ce fut la seule garde de maison où nous n’avons pas vraiment rencontré les propriétaires et créé de liens avec eux. Etant donné que nous avions pris possession des lieux lors de leur absence et que nous sommes partis avant leur retour, ce fut un peu compliquer de créer un lien. Mais malgré tout, ce fut tout de même une super expérience et une super rencontre avec Tequila !

Cette fois-ci, on garde un chat !
Cette fois-ci, on garde un chat !
Le grand amour de Steve
Le grand amour de Steve

Vente de notre van Knacky

Bon, et bien nous terminons cet article avec la vente de notre partenaire de voyage, notre maison, notre allier… notre van Knacky ! Aujourd’hui, je peux vous assurer que notre vie en van nous manque énormément ! On s’y plaisait tellement bien et peut importait la météo ! On vous invite à redécouvrir notre article concernant l’aménagement de notre bolide, ICI

Notre van Knacky a fait de la route ! C’est pas moins de 4000$ de réparations et d’aménagement que nous avons payés pour l’amener jusqu’à Sydney depuis Perth. Et malgré tout, on l’a aimé ! Alors je vous laisse imaginer comme ce fut difficile de le vendre…

Préparer le van

Bref, avant la vente, il a fallu se désencombrer. Etant donné que nous avions vécu 2 ans en Australie, nous avions énormément de choses que nous ne pouvions pas apporter dans nos sacs à dos. Nous avons donc, vendus nos guitares (snif), nos outils et nos jeux, avons jeté tout ce qui était usé et abîmé et avons envoyé un colis en France avec nos souvenirs d’ici. 

Une vente en dernière minute

On a eu beaucoup de chance de trouver des acheteurs puisque Knacky est à nouveau tomber en panne. Après avoir fait un “contrôle technique” ne dévoilant aucun défauts nécessaires à colmater avant la vente, la pompe à injection rendra l’âme, une semaine après… On perdra donc notre première vente et nous trouverons finalement un terrain d’entente avec une famille australienne qui nous l’achètera au prix voulu avec réduction des réparations qu’ils feront à leur frais. On a eu de la chance car on l’a vendu deux semaines avant le départ ! 

Ménage dans notre van
Ménage dans notre van
Et on jette tout ce qui est trop usé
Et on jette tout ce qui est trop usé
Le van est vendu, au revoir Knacky !
Le van est vendu, au revoir Knacky !

Un retour en sac à dos

Après la vente, nous étions donc en sac à dos ! Nous avons fait un Airb&b cinq jours avant de récupérer l’appartement à garder pour finir notre séjour à Sydney ! Ce fut très étrange de remettre nos sacs et de se retrouver sans maison et sans véhicule. Nous avions l’impression d’oublier quelque chose, d’avoir fait une erreur, de laisser derrière nous une part de bonheur. Mais c’est ça aussi le voyage. C’est accepter que tout ce que nous faisons n’est pas définitif et qu’en fin de compte, l’expérience vécue a plus d’importance que tout ce que nous pourrions posséder.

C'est pas facile, mais nos 2 ans retournent dans des sacs !
C'est pas facile, mais nos 2 ans retournent dans des sacs !
On quitte nos gardes de maison
On quitte nos gardes de maison

La fin d'un voyage en Australie

Nous y sommes. Ça y est, nous bouclons la boucle après deux ans de bons moments, comme de plus compliqués, de belles rencontres, de belles expériences vécues,… On n’oubliera jamais tout ce que nous avons vécu là-bas et ce que nous y avons appris. C’est une part de notre vie que nous devons laisser derrière nous et qui nous a changés. Il y a comme une sensation de ne pas assez. L’impression que nous n’avons pas finaliser notre voyage. Et en même temps, on sait qu’on a des rêves pleins la tête et que nous ne pourrons jamais les réaliser en restant encore plus longtemps ici. L’Australie nous faisait tant rêver lorsqu’on était étudiants et on sait à présent tellement de chose sur elle, que nous nous demandons comment nous ferons pour vivre si loin… 

A l'aéroport pour une nouvelle destination
A l'aéroport pour une nouvelle destination
Sur le départ !
Sur le départ !

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
603€
133€
109€
0
326€

SOIT UN TOTAL DE 1 171€ / SOIT 35€ PAR JOUR SUR 33 JOURS DE SEJOUR

TOTAL DES VENTES : VAN + AFFAIRES = 4885€ (8000$ AUD)

TOTAL SALAIRES SYDNEY = 1 600€ (totaux jobs d’Audrey de rédactions web et de ventes de panneaux solaires) + 743€ (totaux jobs de Steve de ventes d’images en drone et de sa semaine en tant que paysagiste)

SOIT GAINS DE 7 228€

Nous terminons l’Australie avec beaucoup de fiertés. Nous avons finalisé tous ce que nous souhaitions et avons pu travailler sur une courte période en gagnant une bonne petite somme pour la suite de notre aventure. On a même vendu notre van à des australiens ! 

Cela nous fait bizarre de quitter l’Australie. On y a vécu tellement de bons moments et la vie de nomades nous convenait tellement ! On a pris l’habitude de ne plus regarder l’heure pour nous dicter nos journées. De n’être que tous les deux et tous les jours. On aimait travailler que lorsque nous le voulions ou que nous devions le faire et de manger que lorsque notre corps le voulait. On appréciait bouger sans cesse et d’en apprendre pleins sur le Monde et sur nous-mêmes. D’être nous-mêmes en fait… On poursuit malgré cette vie qui nous plaisait tant un voyage différent en sac à dos. Cette fois-ci, nous retournons en Asie pour approfondir les découvertes faites lors de notre premier voyage et surtout, pour retrouver des choses qui nous plaisaient beaucoup là-bas : la nourriture, la joie de vivre, le soleil et l’océan ! Cap sur la Malaisie !

Vous avez aussi fait un voyage en Australie et cela vous manque ? Partagez vos souvenirs en commentaire !

Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !
Vous avez aimez l'article ? Partagez-le !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *