lesmanalas-cambodge-marche_orig
Réaliser et préparer un Tour du Monde,  Voyager au Cambodge,  Voyager en Asie,  Voyager en Sac à dos

2 minutes au Cambodge et on se fait escroquer !

Nous arrivons à Siem Reap​ un peu abattus. Après avoir subis une escroquerie au Cambodge à la frontière en payant plus cher que de raison notre visa (ils voulaient des bath et non des dollars et nous ne connaissions pas le cours du bath en dollars…), nous remarquons qu’il n’y avait qu’un seul taxi sur place… bien sûr hors de prix. Et si finalement notre idée première de prendre cette frontière car peu touristique était finalement un traquenard ? Notre taxi nous dépose à une demi heure à pieds de notre hôtel. Il ne veut pas continuer à rouler et prend simplement son argent : 1800 bats (50€). Il insiste pour que nous prenions un tuk-tuk. Nous refusons, abattus. Nous marchons alors sous le soleil de 35°C et épuisés après nos 3h de route…

lesmanalas-cambodge-marchequisentmauvais_orig
Le marché à côté de notre hôtel en fin de journée

Le quartier de l’hôtel nous parait étrange. Il s’agit d’un boulevard dépourvu de sens de circulation (il n’y a qu’à voir le nombre de scooters, vélos et tuk-tuks qui roulent à contre-sens…). Il y a un marché au milieu des détritus et des odeurs nauséabondes, une chaleur accablante, des routes en terre battue, etc. Nous sommes en fait, situé juste à côté du marché aux poissons. Ok, c’est authentique, je vous l’accorde. Cependant, se faire arrêter toutes les vingts secondes par un tuk-tuk, un marchand , une petite fille toute mignonne qui veulent vous vendre quelque chose, ben ça fatigue ! Ça donne l’impression de n’être qu’un portefeuille sur pattes. Ajoutez à cela que tout est en dollar pour solliciter les touristes à dépenser au minimum un dollar (même pour un paquet de chips) !  Thaïlande, tu nous manques déjà ! 

Hormis le marché, nous n’avons d’ailleurs pas trouvé de petites supérettes, boutiques ou autres magasins alimentaires. Donc on oublie les réserves et on s’oblige à se nourrir au restaurant pour 3$ le plat  (contre 2€ pour deux personnes en Thaïlande).  

​Ok on est rabat joie, mais attendez de lire la suite ! Elle va vous plaire…

lesmanalas-cambodge-couchedesoleil_orig
Coucher de soleil par la fenêtre de notre hôtel au dessus de Siem Reap

Bon alors pour vous mettre dans l’ambiance cambodgienne on va vous dire ce que nous a dit notre chauffeur de taxi, car ça vaut le coup de le lire. Il nous a dit (avec ses mots) :

You want a tuk-tuk tomorrow… I know you have money and you prefer a tuk-tuk
(Tu veux un tuk-tuk demain… Je sais que tu as de l’argent et que tu préfères un tuk-tuk”)

Ouais bon ben on vous avoue qu’en première approche on aurait préféré une toute autre discussion.

On a aussi eu le cas où, au check point du site historique d’Angkor, la personne qui doit juste contrôler nos pass valables trois jours, nous informe que “faire le tour du site en vélo c’est trop long et qu’on devrait prendre un tuk-tuk…” Il nous montre ses copains au bord de la route… Bien entendu, il nous a dit cela car nous arrivions en vélo. On a décidé de l’ignorer malgré ses insistances. Malgré la chaleur, no guibolles pouvaient supporter le trajet à 0€ !

En fait, on a eu l’impression que tout était fait pour que les touristes pondent des dollars, TOUJOURS ET TOUS LE TEMPS ! Une escroquerie au Cambodge, par-ici ou par-là…

D’ailleurs on a eu étrangement un pneu crevé devant le Angkor Wat. Il était en parfait état avant la visite. Nous l’avons parqué devant le temple et quand nous sommes revenus, le pneu était à plat.
Nous nous rendons donc à un garage mobile à 200 mètres… étrange d’en voir un ici non ? Et là,  surprise, trois allemands ont aussi un pneu crevé et c’est arrivé au même endroit que nous… vous sentez l’arnaque ??!!

Cela agace et désespère. VRAIMENT ! On comprend que le pays est en plein essor. En plus, quand on sait que le gouvernement a augmenté le prix de 30$ à 62$ pour visiter 3 jours Angkor, on comprend que les locaux veulent aussi puiser de l’argent dans le tourisme.

Mais là, trop c’est TROP ! 
Nous avons même fini par nous dire qu’un pneu crevé à 2$ c’était mieux qu’un tuk-tuk à 15$ !  

lesmanalas-cambodge-pneucreve_orig
Le pneu crevé de Steve à Angkor Wat

Donc voilà, je me calme ; je respire et je souris quand même. Car après tout, nous sommes à SIEM REAP et le Cambodge, ben c’est surement mieux qu’une simple ville. Donc on positive, mais on mange quand même ! Ce sera simplement un plat à l’hôtel pour ce soir. Faut pas pousser trop loin notre confiance !

Pour découvrir la suite de nos aventures au Cambodge et savoir si on en est ressorti indemne, cliquez-ici.

Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !
Vous avez aimez l'article ? Partagez-le !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *