principale-fun-insolites-australie
Le Working Holiday Visa en Australie,  Voyager avec un 4x4 aménagé,  Voyager avec un Van ou un fourgon aménagé,  Voyager en Australie

5 de nos histoires funs et insolites en Australie

Après vous avoir présenté notre bilan de 2 ans en Australie, il est temps de vous raconter quelques anecdotes de ce voyage. D’ailleurs, il n’y a pas de voyage sans imprévus et il y en a qu’on n’est pas prêts d’oublier ! On vous raconte, dans cet article, 5 histoires funs et insolites en Australie. On est certains qu’elles vont, ou vous dégouter, ou bien vous faire mourir de rire ! Et peut-être que certains d’entre vous auront également vécu ces mésaventures… qui sait ?!

1 - Se retrouver au milieu d'un bush fire (incendie dans la nature)

On commence à vous raconter nos anecdotes par un incendie au beau milieu du centre rouge australien. Vous allez me dire que “ça va, il suffisait de partir de là”. Et vous avez entièrement raison. Sauf que pour résumer la situation, j’étais complètement seule sur le campement puisque Steve était parti cherché du bois avec la voiture. 

Un homme est arrivé au bout de 5 minutes en 4×4 et m’a dit que je devais partir car ils avaient allumé un feu et que celui-ci approchait rapidement (pour info, un bushfire peut s’étendre sur 100 km…). Je lui ai dit que je ne pouvais pas partir car mon copain cherchait du bois avec notre véhicule. Il m’a dit que j’avais 15 minutes pour m’en aller. Ni une, ni deux, j’ai commencé à tout remballer sur la table que j’ai tiré derrière moi sur plusieurs centaines de mètres en pleurant (oui, oui… plus misérable, tu meurs ah ah…). Il m’était impossible de téléphoner à Steve puisque nous étions au milieu du désert rouge et qu’il n’y avait donc pas de réseau. Plus j’avançais et plus les flammes m’apparaissaient nettement. 

Tout est bien qui finit bien

Honnêtement, j’ai eu la peur de ma vie. Je ne pouvais pas trop m’éloigner du campement car j’avais peur que Steve ne me retrouve plus et j’avais également peur pour lui. Il est finalement revenu au bout de 30 minutes.

J’ai fini par pleurer dans ses bras avant de lui crier dessus… On a tout chargé dans la voiture un peu n’importe comment et on a laissé le bois…

Cette histoire est complètement ridicule et on en rit beaucoup car franchement, partir 30 minutes pour chercher du bois afin de faire un feu alors qu’on était au milieu d’un incendie et qu’en plus, on a abandonné le bois qu’il était parti cherché… ben c’est complètement absurde.

incendie-freecamp2
L'incendie approche 5 minutes plus tard au moment où un 4x4 approche pour m'en informer...
incendie-freecamp1
Je pars avec tout le matériel

2 - Se réveiller avec des milliers de fourmis sur nous

Miam, rien de mieux que de se réveiller avec pleins de petites bêtes sur sois… Nous étions au milieu d’un campement et nous avions décidé de laisser entrouvert les fenêtres du 4×4 pour rendre le véhicule frais au matin. C’était vraiment un petit filet d’ouverture qui se révéla être une très mauvaise idée !

Pendant toute la nuit je n’arrêtais pas de me réveiller avec l’impression d’avoir “du sable” qui me picotait le corps. Steve me rassurait en me disant que ce devait être du sable. Honnêtement, j’ai voulu y croire jusqu’au lever du jour où même lui n’en pouvait plus. Et en allumant la lumière, on a hurlé… La pire vision de ma vie… On était envahi de fourmis ! ça grouillait sur notre couverture ! Il y en avait dans nos cheveux, dans les draps, dans nos habits, sur le plafond de la tente… On a quitté la tente tout en hurlant…. 

Finalement, on aura passé une journée à tout “nettoyer” et vider. On a continué à tuer des fourmis encore plusieurs semaines après cet évènement. Pour vous dire, on a découvert des œufs de fourmis sous notre matelas. On pense qu’elles ont été attiré par l’odeur de nourriture. Ce qui nous a sidéré c’est de nous rendre compte qu’elles ont déplacé leur colonie… en une seule nuit… dans notre lit !

Bon, sans surprise on a fini par détester les fourmis et à en devenir phobique. Surtout Steve en fait qui a fini par acheter une bombe anti-fourmis et à en asperger notre échelle et les roues du 4×4 chaque soir avant de dormir ET à installer des pièges à fourmis dans notre voiture….

campement-invasion-fourmis
Notre campement avant l'invasion de fourmis pendant la nuit

3 - Avoir nos têtes sur les abris de bus et les bus de Perth

Lors de notre job dans une ferme perlière sur une des îles de l’archipel des Abrolhos, Steve en a profité pour immortaliser les lieux en drone. Autant vous dire que déjà le fait d’avoir travailler dans ce lieu incroyable vaut son lot d’histoires insolites (notamment pour le fait qu’on a dormi avec un lion de mer dans la maison…).

Bref, à notre retour sur le continent, on a posté une photo (voir ci-dessous) sur notre compte Instagram et l’office de tourisme de Geraldton est plusieurs fois revenus nous voir car ils souhaitaient utiliser le cliché pour promouvoir la région ! Au début, ce n’était que pour leur site internet. Puis, ils ont voulu la mettre sur leurs brochures papiers, puis les bus de Perth, puis les abris de bus… 

Autant vous dire qu’avoir sa photo partout dans la région (avec nos têtes) ça a son petit lot de satisfaction personnelle et c’est aussi très amusant ! Doit-on en plus vous préciser qu’on a gagné de l’argent en la leur vendant ?  

lesmanalas-5_71_orig
Les Manalas sur la jetty (vu en drone)
abrolhos-island-photo-nous-bus
Notre photo de notre vie sur une île des Abrolhos Island sur les bus de Perth

4 - Rester bloqué dans le sable pendant plusieurs heures sans une goutte d'eau

Bon et bien comment dire… Ce n’est même pas nous qui sommes restés bloqués, mais nos amis hollandais avec qui nous étions partis pour un convoi dans le Nord Ouest du pays. On avait passé trois jours exceptionnels à leurs côtés sur les côtes au Nord de Broome et le dernier jour, on a vidé toute notre eau en sachant que nous rejoindrions la ville quelques heures plus tard pour nous ravitailler. Sauf que voilà, ça ne s’est absolument pas passé comme ça… Leur voiture s’est embourbée dans le sable et on s’est retrouvé à 4 pates sous la voiture pour la dégager. 

Il fallait qu’on donne tout avant de ne plus avoir de force et de véritablement avoir trop soif pour le faire. On a creusé pendant plusieurs heures après plusieurs échecs. On était tendu, assoiffé et on avait aucune possibilité d’appeler des urgences car il n’y avait pas de réseau. En plus d’avoir vraiment eu soif, on avait du sable partout sur nous et on a pris d’horribles coups de soleil. 

5 - Nous baigner dans une rivière remplie de requins bouledogues

Alors cette histoire est différente des autres, car finalement, on a appris qu’on avait été en danger que plusieurs mois après l’évènement. Lorsque nous étions au Nord du pays, nous cherchions un lieu pour nous rafraîchir. Lors d’une visite dans un office de tourisme, la dame de l’accueil nous a informés que nous pouvions nous baigner dans la rivière à quelques kilomètres du village. Nous nous y sommes donc rendus et nous avons passé une excellente après-midi. Mais en vrai, on a appris plusieurs mois plus tard par un ami australien que cette rivière est envahi de bullshark (requins bouledogues). C’est une espère agressive qui vit à la fois dans la mer et dans les rivières. Et qu’il y a eu notamment de nombreux cas d’attaques dans cette rivière… et donc des morts…

On a eu énormément de chances de ne pas en croiser un car honnêtement, nous étions encore une fois au milieu de nul part, sans réseau téléphonique en cas d’urgence…

baigner-avec-des-requins-bouledogues
Spot où nous nous sommes baignés sous les conseilles d'une australienne alors que la rivière est infectée de requins bouledogues...

D'autres histoires funs et insolites en Australie

Il y a eu pleins d’autres histoires funs et insolites en Australie que nous n’avons pas énuméré dans cet article telles que se retrouver à la croix rouge car Steve s’est ouvert le pied lors d’un championnat mondial de surf, pêcher un requin, se faire offrir une casquette parce que tu es française, dormir avec un lion de mer dans la barraque, se retrouver nez à nez avec 5 espèces mortelles en une seule soirée, apprendre que tu es allergique à la mangue, quand tu es dans une ferme de mangue, s’ouvrir le crâne le premier jour de boulot, nager avec es requins, nager avec des tortues,… Mais 2 ans de nomadisme dans un pays étranger apporte forcément son lot d’imprévus ! On n’en n’oublie aucun et on y repense souvent à ces moments fous vécus à l’autre bout du Monde… 

Vous avez également vécu des histoires funs et insolites en Australie ou ailleurs ? Racontez-nous votre histoire en commentaire !

Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

2 commentaires

  • Emilie des Avencurieux

    J’adoooore ! Je vote pour plus d’articles de ce type 🙂
    Mes réactions :
    1. Audrey, tu es quand même la seule fille que je connaisse qui se prenne en photo en train de pleurer dans une situation tout à fait dramatique et urgente 😉
    2. C’est vraiment impressionnant l’histoire des fourmis. Celle-là je ne la connaissais pas ! Est-ce qu’encore aujourd’hui, vous avez peur des fourmis suite à ça ?
    3. L’histoire de la rivière remplie de requins bouledogues, c’est hallucinant ! Le pire c’est que c’est une dame de l’OFFICE DE TOURISME qui vous l’a conseillée ! Elle voulait vous tuer ou quoi ? Avouez, qu’est-ce que vous lui avez fait à cette dame pour qu’elle souhaite votre mort ?

    • MissManala

      Coucou Emilie !
      Merci pour ton commentaire ! J’avoue que c’est pas commun de se prendre en photo au milieu de l’incendie en pleurant 🤣 ! Je trouvais la situation tellement dingue que je voulais l’immortaliser… mdr ! Ah ben voila on a encore un peu d’histoires cachés que vous ne connaissez pas alors 🤣 ! Cette histoire des fourmis est horrible et ça nous est à nouveau arrivé à Margaret River dans un HelpX… On était envahi de fourmis dans la caravane ! Moi, ça va j’en n’ai plus trop peur. Mais Steve… Il a peur de toutes les bestioles ! C’est devenu dingue… Il accepte uniquement les araignées car elles mangent les petites bêtes lol ! Non mais cette histoires de requins… franchement… je pense que la dame était attardée mentale franchement… De toute façon Fitzroy Crossing est le village réputée pour son côté “habitants tarés”. C’est par là-bas que le plus grand tueur en série d’Australie vivait (Wolf Creek). Je ne sais même pas pourquoi on s’y est arrêté au fond, ni même pourquoi on lui a fait confiance 🤣🙈 On avait certainement pris trop la confiance…. lol

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *