2-ans-australie-roadtrip-bilan
Le Working Holiday Visa en Australie,  Voyager avec un 4x4 aménagé,  Voyager avec un Van ou un fourgon aménagé,  Voyager en Australie

Quoi ? L’Australie, c’est fini ? Place au bilan après 2 ans…

Après un an de retour en France, il est temps pour nous de faire le bilan de 2 ans en Australie. Il est clair qu’un tel voyage coûte cher. Mais quand on prévoit de venir en Australie avec un Working Holiday Visa (PVT), autofinancer son voyage est tout de suite envisageable. Pour notre part, nous étions arrivés avec très peu d’argent puisque nous étions en tour du Monde. Nous n’aurions jamais pu nous payer un tel voyage sans avoir la possibilité d’alterner boulots et roadtrips. Si vous rêvez de parcourir la terre rouge à bord de votre van, notre article devrait vous permettre d’avoir un aperçu de ce que représente un tel voyage en terme de budget, de dépenses, de salaires, mais aussi de rencontres, d’expériences,… 2 ans en Australie, c’était notre rêve et nous espérons que ce sera également le vôtre.  

Notre bilan de 2 ans en Australie, en chiffres

70 000 kms parcourus

Il faut exactement faire 30 000 km pour faire le tour de l’Australie… Nous en mettrons deux fois plus ! En vrai, on est allé au centre 2 fois : une fois par le Nord et une autre fois par le Sud. Nous avons également visité chaque région dans son ensemble. Ce qui explique ces kilomètres parcourus ! Vous pourrez admirer les étapes clefs de notre tour d’Australie sur la carte ci-dessous (cliquez sur l’image pour accéder directement à l’itinéraire complet).

map_australie
Notre itinéraire en Australie

18 réparations de véhicules

On ne peut pas faire 70 000 km sans avoir des pépins avec son véhicule. Ce n’est pas qu’en terme de distance, c’est également en terme de météo. En Australie, il peut faire 40 °C dans une région, et -10 °C dans une autre. Il peut pleuvoir comme dans une forêt tropicale comme il peut neiger dans nos montagnes françaises. Le vent souffle parfois fort et le sable s’infiltre dans les radiateurs…. En bref, c’était simplement impossible de ne pas avoir des rendez-vous dans les garages pendant nos 2 ans en Australie.

Le sympatique 4x4 Lilly

Notre premier véhicule nous a permis de faire la moitié du pays  (le Nord et l’Ouest) pendant 15 mois. Ce véhicule n’est tombé qu’une seule fois en panne ! Et pourtant, nous l’avons davantage plus sollicité que notre fourgon. On est allé dans la brousse, sur le sable, dans les forêts, dans les déserts avec et il était complètement fiable avec plus de 300 000 km au compteur ! 

Finalement, nous comptabiliserons 4 révisions (vidanges incluses), un changement des pneus, une panne de transformateur (pour l’électricité dans le véhicule donc pas un problème mécanique en soit), un feu avant.

Total des dépenses liés aux réparations du 4×4 MAZDA TRIBUT 2002 AUTO V6 : 

  • Achat du véhicule vide : 2155€
  • Frais obligatoires :
    • Registration : 300€ + 284€ (6 mois + 6 mois)
    • Assurance : 467€
  • Total frais d’aménagement : 700€
  • Frais d’entretien :
    • Révisions (vidanges incluses) : 350€ + 104€ + 330€ + 131€
    • 4 Pneus : 259€
  • Réparations :
    • 1 Nouveau feu avant : 101€
    • 1 Nouvel inverter : 75€

Revente du véhicule à 3 065€

Coûts finaux totaux : 3 065 – 5 256 = -2 191€

Lilly-4x4
Lilly notre 4x4 pendant 15 mois

Le gourmand Knacky le van

Après avoir parcouru 15 mois le pays en 4×4 aménagé, on a voulu améliorer notre confort en ayant un fourgon aménagé. On a opté pour un Ford Transit de 98… Grosse erreur ! Cette marque et ce modèle sont quasiment inexistants sur le continent et chaque pièce coute cher à réparer et est difficile à obtenir. Sans compter que personne ne connait le véhicule et qu’il nous est souvent arrivé de ne pas pouvoir le réparer pendant plusieurs semaines car personne ne trouvait la panne…

Bref, celui-ci nous aura coûté cher et nous aura fait plusieurs frayeurs. On a d’ailleurs tout aménagé nous-mêmes à l’intérieur donc on a catégoriquement refusé de le jeter pour en reprendre un autre. C’est simple, Knacky nous emmènerai quelque part et nous terminerions le voyage avec lui quoiqu’il doive en coûter !

Dépenses liées aux réparations du fourgon :

  • Achat du véhicule vide : 2 444€
  • Frais obligatoires :
    • Registration : 136€ (6 mois)
    • Assurance : 192€ (4 mois)
  • Total frais d’aménagement : 324€(isolation) + 1 743€ (boiseries et aménagements divers) + 435€ (décos et peintures) + 617€ (électricité)
  • Frais d’entretien :
    • Révisions (vidanges incluses) : 110€ + 67€ + 94€
  • Réparations :
    • Rouille : 67€ 
    • Courroie accessoire : 4€
    • Joint de culasse : 1039€
    • Des nouvelles plaques d’immatriculation (on avait perdu une des plaques) : 17€
    • Pompe à injection : 318€
    • Bouchon essence : 5€
    • Démarreur : 306€
    • Réparations divers avant la vente : 281€
    • Réparations divers avant la vente (à nouveau) : 285€

Revente du véhicule à 4 737€

Coûts finaux totaux : 4 737 – 8 484 = -3 747€

knacky-van
Knacky notre fourgon aménagé pendant 9 mois (clique sur la photo pour en savoir+ sur l'aménagement)

687 jours de PVT

C’est en tout 687 jours que nous passerons dans le pays (Nous sommes rentrés 42 jours en France en printemps 2018 et nous retirons les vols d’avion). On peut découper notre vie en Australie en plusieurs phases. Il y avait les périodes de voyage (dit roadtrip) et les périodes de travail (la plupart du temps). Eh oui… On a travaillé ! Il fallait bien financer la suite de nos aventures dans le pays !  On a tout fait pour éviter de dépenser trop d’argent afin de faire durer plus longtemps le plaisir de voyager. On a donc allié l’utile à l’agréable en couplant souvent jobs et hébergements chez l’habitant. Cela nous a d’ailleurs permis de faire de superbes rencontres avec qui nous avons gardé contact.

En résumé notre voyage en Australie était scindé en :

  • 178 jours voyagés – soit environ 6 mois 
  • 401 jours travaillés – soit environ 14 mois (mais en vrai on n’a jamais travaillé les weekends ; donc il serait plus vrai de dire que nous avons travaillé exactement 286 jours, soit 10 mois non stop)
  • 108 jours de volontariats / couchsurfing / gardes de maison – soit environ 4 mois (les jours travaillés même en faisant de la garde de maison ou du couchsurfing, ne sont pas catégorisés ici)

On faisait de la garde de maison ou du helpx lorsque nous voulions nous poser longtemps quelque part qui nous plaisait pour nous reposer ou que nous souhaitions prendre le temps de visiter une région ou une ville.

période-australie
Notre temps passé en Australie en détail
frise chrono
Frise chronologique de notre itinéraire en Australie

178 jours de voyage

  • De Brisbane à Cairns pendant 5 jours en transfert de voiture (été)
  • 8 jours de roadtrip à Noël jusqu’à Cooktown (été)
  • 5 jours de roadtrip à notre retour en Australie dans la région d’Atherton (hiver)
  • 17 jours de roadtrip sur la Savannah Way entre Atherton et Alice Springs (hiver)
  • 11 jours de roadtrip pour découvrir le Red Center (hiver)
  • 33 jours de roadtrip d’Alice Springs à Exmouth (début de la saison des pluies au Nord)
  • 23 jours de roadtrip d’Exmouth à Perth (été)
  • 3 jours de roadtrip entre Perth et Geraldton (été)
  • 16 jours de roadtrip entre Geraldton et Margaret River (été)
  • 47 jours de roadtrip pour rejoindre Sydney depuis Margaret River (hiver)

Cela signifie concrètement qu’on a dormi en van ou en 4×4 pendant 6 mois ! Peut importe la météo et les lieux, on était à la maison partout et on changeait de jardins dès que nous le voulions. Je peux vous assurer qu’on prend très vite le pli de cette vie nomade et qu’il est encore plus diffcile de revenir à une vie “normale” entre 4 murs…

178-jours-voyage
Sur la plage de Lucky Bay à Espérance

401 jours de travail

Autres boulots divers : rédaction web (Audrey) + vente de photos aériennes (Steve) via notre ABN (équivalent d’un numéro SIRET français) 

Beaucoup étaient surpris lorsque nous expliquions que nous avions travaillé autant pendant nos deux ans d’Australie. A vrai dire, au début, nous avions besoin d’argent et nous voulions également améliorer notre anglais, préparer notre véhicule au voyage, faire des rencontres, faire nos 3 mois de ferme. Du coup, nous sommes restés longtemps dans le Nord Est du pays la première année avant de nous lancer à l’aventure. Ensuite, par concours de circonstance, nous trouvions des jobs sans en avoir forcément besoin et nous nous posions quelques semaines pour rencontrer des gens et prendre le temps de visiter les lieux. 

Seulement une seule fois nous n’avions pas eu le choix de travailler. C’était à Margaret River dans le Sud Ouest. On était tombé de nombreuses fois en panne avec notre van et nous n’avions plus les moyens de repartir et de le réparer. Il a fallu retravailler plusieurs mois avant de reprendre la route.

travail-ferme-tolga
Travail à la ferme à Tolga pendant six mois (clique sur l'image pour en savoir+)
travail_ferme_perliere
L'île où nous avons travaillé en ferme perlière (clique sur l'image pour en savoir+)

108 jours d'entraides (sans les jours de boulot)

  • Cairns 23 jours : Couchsurfing chez Julien transformé en HelpX puisque nous avions besoin d’un logement
  • Mosman 35 jours : 1 HelpX (volontariat) dans un famille pour de la permaculture (4 jours) + 1 Helpx dans un restaurant australient (31 jours)
  • Alice Springs 10 jours : HelpX chez Bec 
  • Perth 3 jours : Couchsurfing chez Sacha en attendant le début de notre garde de maison
  • Perth 12 jours : Première garde de maison chez Melissa et Jack
  • Perth 22 jours : Deuxième garde de maison chez Kristy
  • Perth 9 jours : HelpX chez Jann et Richard
  • Sydney 9 jours : Couchsurfing (à demi) chez nos amis Coco et Sophie le temps de commencer un travail
  • Sydney 17 jours : Garde de maison chez Shaun et Belinda
  • Sydney 5 jours : Garde de maison d’un chat
En vrai, nous avons dormi 145 jours chez l’habitant – soit environ 5 mois.

On adore faire du volontariat. Déjà, parce qu’on se sent utile mais aussi parce qu’on fait des rencontres incroyables et parce qu’on sort de notre zone de confiance pour nous dépasser dans de nouvelles missions. On a beaucoup appris dans chacun des volontariats que nous avons effectué tout au long de nos voyages. En Australie, c’était également l’occasion de faire une pause dans notre voyage pour dormir dans un vrai lit, manger des plats au four et prendre des douches confortables et chaudes. Les trois choses qui manquent en roadtrip ! 

VOLONTARIAT
Notre HelpX à Margaret River

106 nouvelles amitiés

Tout au long de notre voyage nous avons fait des rencontres. Certaines brèves et le temps d’un apéro, d’autres pour quelques jours de voyage improvisé ensemble ou encore pendant un job commun ou dans la même collocation. On ne peut pas faire un compte complet sans se tromper mais on dénombre néanmoins plus de 106 nouvelles amitiés ! L’Australie, c’est la rencontre avec des voyageurs et avec les australiens. C’est le partage de moments incroyables mais aussi de galères. On ne dénombre pas les personnes avec qui nous n’avons pas gardé contact… 106 personnes c’est déjà bien pour deux ans non ?

Notre bilan de 2 ans en Australie, en €uros

Notre budget en arrivant

Nous étions à 8 mois de notre tour du Monde. Il nous restait donc peu d’argent à vrai dire. On devait avoir environ 6 000€ pour deux.

Nos dépenses globales pendant nos 2 ans en Australie

Faites glisser le tableau de gauche à droit pour le voir dans son intégralité.

Transports Nourriture Hébergements Visites Achats
20 002€
8 142€
4 197€
3 479€
3 354€

TOTAL = 39 174€

graphisme_budget-australie
Notre budget en Australie par pôle de dépenses

Le budget "transport" en détails

Le budget transport se compose à la fois des frais liés aux véhicules (aménagement, réparations, achats, assurances), mais aussi à l’essence et aux transports divers (bus, ferry essentiellement).

En bref :

  • 13 736€ de frais véhicules
  • Environ 6 000€ de frais essence (notre Mazda était à 13L/100km et le Ford était à 9L/100km)
  • Environ 266€ de frais transports public (essentiellement à Cairns, Melbourne et Sydney)
On note (si vous avez suivi les frais liés aux véhicule plus haut) qu’entre notre 4×4 et notre van, nous étions plus ou moins à l’identique niveau dépenses. Si le van n’avait pas eu de problèmes mécaniques cela aurait été largement le plus économique dans tous les domaines (REGO, assurances, essence, achat, prix des révisions).
budget-transports
Knacky au garage pour une panne mécanique

Le budget "Nourriture" en détails

Le budget “nourriture” est composé de l’achat de nourritures, de boissons et des sorties aux restaurants et aux bars.

A notre arrivée en Australie nous avons tout de suite compris que si nous souhaitions faire des économies, il fallait que l’on cuisine nous-mêmes un maximum. On a donc rapidement acheté le nécessaire pour aménager une cuisine dans notre 4×4 et on a même amélioré cela dans notre fourgon. C’est simple, plus tu t’organises côté cuisine et plus tu fais des économies ! On anticipait donc énormément en cuisinant en grosse quantité pour le conserver pour le lendemain, on regardait les promos en magasin pour les dates courtes et on ne prenait jamais de la nourriture qu’on n’allait pas avoir le temps de consommer. 

D’un point de vu restaurants, on en a surtout fait lorsque nous travaillions. On avait plus de budget et on avait envie de sortir pour voir autre chose après le travail. Sinon, sur la route on appréciait la chaleur des feux de camp avec notre barbecue. Il était très rare que nous dépensions pendant ces périodes, sauf pour vraiment goûter une spécialité locale.

budget-nourriture-burger
Burger sur la Stuart HghWay
budget-nourriture-en-van
Petits plats dans le fourgon

Le budget "Hébergement" en détails

Le budget “hébergement” se compose des nuits en hôtels, en auberges de jeunesse et des campings payants. 

On a rarement dormi en hôtel ou en auberge de jeunesse. Je peux même compter ces nuits sur les doigts de deux mains tellement se fut peu ! Et ça se comprend tant le prix de la nuitée est élevée… Comptez environ 70$ la nuit à deux pour une chambre privée en ville et oubliez des prix corrects dans les zones reculées. La plupart du temps vous aurez le droit à des motels miteux hors de prix ou au contraire à des resort atypiques et chers. La meilleure façon de dormir à bas prix reste le véhicule aménagé. D’ailleurs s’est dingue de se dire qu’on a quasiment jamais payé d’hébergement et pourtant notre budget s’élève pour deux ans à 4000€…

Les véritables frais dans ce budget sont liés aux campings. Il arrivait souvent que nous n’ayons pas le choix de payer une nuit en camping dans les parcs nationaux notamment, mais aussi en ville ou parce que nous avions envi d’une douche chaude ou de nous poser une journée complète pour ranger et laver le véhicule et son contenu. 

Pour baisser notre budget on privilégiait donc les dodos dans notre véhicule sur les freecamps, le volontariat via HelpX, le couchsurfing et la garde de maison. 4 solutions gratuites pour économiser des nuits en hôtels !

budget-hotel
L'hôtel de Yungaburra dans le Queensland

Le budget "Visites" en détails

Dans ce budget “visites” on compte les entrées dans les parcs nationaux (et aussi les pass), les activités (kayak, bateaux, etc.), les festivals et concerts, les musées et expositions.

Sans surprise ce budget est bas. Ce n’est pas que cela coûte peu cher, c’est juste que justement le prix est tellement élevé en Australie, qu’on a limité nos sorties payantes. Il y a de toute façon tant à faire sans dépenser que cela devient très vite stupide de se ruiner en activité que l’on peut réaliser dans d’autres pays.

Après, certaines villes proposent des musées gratuits (Adélaïde et Canberra !) et même s’ils étaient payant nous avons très souvent franchi les portes de ces bâtiments puisque nous sommes des férus d’Histoire. 

Donc essentiellement ont peut dénombrer le paiement de tous les parcs nationaux possibles à découvrir sur notre route (on adore la nature !), quelques activités extérieures (dont le kayak dans les gorges de Lawn Hills), quelques festivals (dont le rodéo à Crowdon !), et les musées (On se souviendra à vie de notre expérience à Coober Pedy dans les mines d’Opale.

VISITES
Old Timers Mine, une mine d'Opale à Coober Pedy (clique sur l'image pour en savoir+)

Le budget "Achats" en détails

Un budget “Achats” que finalement tout le monde peut réduire s’il n’est pas acheteur compulsif. Dans ce budget (et je ne saurai pas vous dire pourquoi…) nous y avons mis un peu tout et n’importe quoi : les lessives, les abonnements (Netflix et téléphones), la poste, les assurances voyages, le shopping (ouai ça nous arrivait parfois de remplacer nos tongs cassées ou un t-shirt troué – ah ah),  les cadeaux et les consultations médicales avec les médicaments.

Alors forcément mis bout à bout on pourrait croire qu’on a beaucoup acheté pendant notre voyage, mais finalement pas tellement. En même temps, où stocker des affaires qui doivent tenir dans l’équivalent de trois tiroirs sous le lit (pour le van) et une boite en plastique (pour le 4×4) ? En objets personnels on était très limité. Mais ce fut tant -mieux ! L’argent que nous gagnions était utile pour nous créer des souvenir et vivre de belles aventures et non pas pour remplir nos sacs à dos déjà bien trop lourds !

boutique-melbourne
Centre commercial de Melbourne

Ce qu'on a gagné en €uros pendant nos 2 ans en Australie

En travaillant

Alors voila, nous y arrivons enfin… Mais si nous avons tant dépensé pendant ce voyage, c’est qu’on a bien dû gagner de l’argent !! Si vous avez suivi toute l’histoire dans l’ordre de cet article, vous avez dû lire que nous avons travaillé sur une période de 401 jours. C’est à ce moment-là que nous avons pu financer notre tour d’Australie.  On ne peut pas dire qu’on était adepte du tout dépenser, puis travailler. On prenait les occasions de jobs telles qu’elles se présentaient à nous et nous avons une seule fois vraiment été en banqueroute. Mais là, c’était essentiellement à cause d’une panne mécanique irréparable sur place. On vous détaille donc ce qu’on a gagné par jobs afin que vous puissiez vous faire une idée de ce que vous pourriez gagner vous aussi en travaillant en Australie.

Faites glisser le tableau de gauche à droit pour le voir dans son intégralité.

Jobs + jours travaillés (sans congés)

Montants gagnés (pp)

Montants gagnés

(à deux)

Montant/J/pp

Temps travail/semaine

Vendeuse de jouets (8J)

520€

520€

65€

4H/J - 3J/7J

Monteur de jouets (2J)

61€

61€

31€

6H/J - 2J/7H

Travaille en ferme (119J)

6 678€

13 355€

56€

8H/J - 5J/7J

Employés en camping (60J)

3 615€

7 230€

60€

5H/J - 5J/7J

Employés en restaurant (14J)

749€

1 498€

54€

4H/J - 6J/7J

Employés en ferme perlière (10J)

549€

1 097€

55€

8H/J - 7J/7J

Vendanges (33J)

1 532€

3 064€

46€

6H/J - 7J/7J

Employés en blanchisserie (41J)

2 168€

4 335€

53€

5H/J - 5J/7J

Vendeuse panneaux solaires (23J)

1 600€

1 600€

70€

8H/J - 5J/7J

Paysagiste (5J)

560€

560€

112€

8H/J - 5J/7J

Vente d'une image aérienne

183€

183€

-

-

Rédaction web

91€

91€

-

-


TOTAUX

33 777€

jobs-australie-montants-gagnes
Nos recettes par jobs en Australie

Quelques détails concernant les donnés du tableau ci-dessus :

  • Les données proviennent de nos fiches de paie et il se peut que d’une région à une autre, les salaires soient différents.
  • On n’a pas donné le taux horaire qui  ne sont pas un gage de meilleure paie. En fait, cela signifie juste que vous allez gagner mieux par heure, mais pas forcément que vous allez travaillé plus sur une période donnée car il dépendra de la quantité d’heures travaillées. 

Les métiers qui nous ont le plus rapportés par jour (par ordre croissant) :

  • Paysagiste
  • Vendeuse à Sydney
  • Vendeuse à Cairns
  • Employés dans un camping (Alice Springs)
  • Employés en ferme (Cairns)
  • Employés en ferme perlière
  • Employés en restaurant
  • Employés en blanchisserie
  • Vendanges
  • Monteur de jouets

En revendant

Il faut admettre que même si nous gagnions bien notre vie en travaillant de temps en temps, il nous fallait aussi penser “économies”. Et à la fin de nos 2 ans de voyage en Australie, nous voulions revendre notre van, mais pas forcément avec toutes nos affaires accumulées depuis 2 ans dedans. On a donc entrepris un grand tri et une vente sur le Market Place de Facebook pour revendre pas mal d’affaires dont nos matériels qui nous ont servis à setup nos véhicules et nos guitares. En tout, on peut comptabiliser les recettes de nos ventes sur nos deux ans ainsi :

  • Affaires diverses : 90€
  • Vente du 4×4 : 3 065€
  • Vente du van : 4 737€

TOTAL : 7 892€

Bilan entre dépenses et recettes sur nos 2 ans en Australie

Lorsqu’on regarde les dépenses et les recettes sur nos 2 ans en Australie, on se rend compte qu’on en repart plus riches que lorsque nous sommes arrivés sur le pays-continent ! On est complètement adepte du Working Holiday Visa qui permet véritablement de vivre à l’étranger et de visiter à son rythme le pays tout en travaillant. On n’aurait pour notre part jamais pu envisager de visiter aussi longtemps un pays puisqu’on n’aurait simplement jamais eu le budget de 39 000€ pour le faire.

On vous détaille ci-dessous combien de bénéfices nous avons réussi à faire en voyageant en Australie. Cette phrase en elle-même est dingue de non-sens : “combien de bénéfices […] en voyageant”. Ces deux mots semblent tellement contradictoires ! Et pourtant c’est tellement vrai, il est possible avec un PVT d’autofinancer son voyage sur place et d’y faire des économies pour envisager de nouveaux projets… voyage ou non !

BUDGET EN ARRIVANT : 6 000€

TOTAL RECETTES : 7 892€ + 33 777€ = 41 669€

TOTAL DEPENSES : 39 174€

 

BENEFICES VOYAGE : 8 495€

Rodeo-camping
Au camping de Croydon pour le festival de rodéo

Ce que ce voyage de 2 ans en Australie nous a apportés moralement

On pourrait tellement écrire de choses dans cette partie que je vais faire court et vous réserver de nouveaux articles sur nos coups de cœur et autres bons moments en Australie plus tard. Pour faire bref, ce voyage a complètement changé notre perception de l’argent et du travail. Notamment parce qu’avant on dépensait par envie et plus particulièrement par envie de posséder. Vivre 2 ans en Australie avec presque rien que le nécessaire pour vivre et obtenir de la joie et du plaisir par d’autres moyens a fini par nous faire réaliser que posséder des choses étaient bien, mais ne rendait pas plus heureux. 

JOB-FIN
Avec les collègues australiens du camping à Alice Springs

Une nouvelle façon d'aborder la vie

On a donc changé notre façon de vivre radicalement. L’idée n’est plus de voyager d’une manière assoiffée et de collectionner les tampons sur le passeport. Beaucoup de nos proches pensent surement que c’est notre objectif en voyageant partout alors que pas du tout. D’ailleurs nos passeports ne sont plus en notre possession depuis le premier confinement (vous vous souvenez qu’on les avait déposés à l’ambassade de Paris ?). Ce qu’on recherche désormais c’est une façon de donner un sens à nos vies. On nous a tellement aidés pendant notre voyage qu’on veut en faire de même. Mais c’est aussi par le biais de nos toutes fraîches micro entreprises et l’envie d’apporter notre contribution à la réussite d’autres personnes. 

On souhaite continuer à échanger, à partager et à donner à travers notre blog de voyage que vous lisez. Nos histoires peuvent inspirer vos vies et vous donner envie de sortir de votre zone de confort. 

Je pense qu’une tête bien pleine vaut tout l’or du Monde. Car quand on a des idées à revendre, qu’on a fait des rencontres partout dans le Monde, qu’on a connu la faim, la peur et la solitude, on trouve toujours une solution pour s’en sortir et envisager de nouveaux projets.

De nouveaux projets

L’Australie fut plus qu’un tremplin à nos nouvelles vies. Ce pays fut révélateur de qui nous sommes et de ce qui compte pour nous. On espère que chaque personne qui hésite à partir à l’étranger trouvera la force de le faire. Il n’y a rien de plus enrichissant dans une vie que lorsqu’on fait tout pour la vivre intensément.

Du coup, que prévoie t-on pour la suite ? On vous donne rendez-vous dans quelques semaines pour le découvrir. Vous ne devriez pas être déçus !

Ecouter notre podcast de 2 ans de voyage sur la chaîne Océanie pour les Zéros

Vous vous attendiez à un bilan moins chiffré ? Ne vous inquiétez pas, on vous prépare d’autres articles beaucoup plus funs avec nos TOPS et nos FLOPS en Australie !

Des questions concernant cet article ? Postez un commentaire !

Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *