lesmanalas-wilsonpromontory3_orig
Voyager avec un Van ou un fourgon aménagé,  Voyager en 4 roues,  Voyager en Australie,  Voyager en Océanie

Roadtrip de Melbourne au New South Wales

Nous avons poursuivi notre roadtrip par la côte. Notre première destination fut des termes d’eau chaude naturelles au Sud de Melbourne (découvrir notre city trip à Melbourne). Ensuite, nous avons été au Wilsons Promotory National Park. Nous avons poursuivi vers le Lake Wellington et Raymond Island pour y observer des koalas. On a terminé nos explorations dans le Victoria par le Cap Conran et la découverte des forêts et des reliefs qui séparent le Victoria du New South Wales, cette zone qui a malheureusement été dévastée par les incendies de 2019

Première étape : Peninsula Hotsprings

Après notre journée de visites à Melbourne, nous avons pris route au sud. Nous avions un temps d’hiver depuis plusieurs semaines, nous voulions donc faire une activité d’hiver. Nous avions entendu parler par nos amis Lauréline et Robin (lire notre article de la Great Ocean Road) de Hot Springs, en français, termes d’eau chaude naturelles. Le prix était assez accessible (55$ par personne). Cela semble cher, mais pour un pays tel que l’Australie, c’est un budget très bas pour faire une activité. 

Les Peninsula Hotspings sont en extérieurs. Il y a des dizaines de bassins à différentes températures dans un cadre arboré et naturel. On vous avoue avoir eu froid en passant de bassins en bassins mais nous n’étions pas très équipés non plus pour y aller. On était en maillot de bain avec une seule serviette qui a terminée trempée et que nous utilisions pour nous réchauffer des 5°C extérieur ambiant.

Si vous êtes de passage en plein hiver, cette journée détente vous fera un bien fou. 

Pour en savoir + : Peninsula Hotsprings

lesmanalas-hotspring9
Steve dans un des bassins de Peninsula Hot Springs
lesmanalas-hotspring5_orig
Dans un bassin en escalier de Peninsula Hot Springs
lesmanalas-hotspring6_orig
Détente dans les eaux chaudes de Peninsula Hot Springs
lesmanalas-hotspring3_orig
Après les termes, coucher de soleil au bord de la mer
lesmanalas-hotspring1_orig
Coucher de soleil coloré

Deuxième étape : Wilsons Promontory National Park

Nous avons pas mal roulé ensuite pour rejoindre le parc national de Wilsons Promontory. Il y a pas mal de points d’intérêts à découvrir sur la route. Nous y avons passé une journée entière. On peut également dire que nous avons eu de la chance car le temps était radieux ! Nous n’avions pas de 4×4 cependant, nous avons du coup dû passer certains chemins que Knacky le van n’aurait pas été capable de passer.

lesmanalas-wilsonpromontory13_orig
Entrée du Wilsons Promontory
lesmanalas-wilsonpromontory14_orig
Premier arrêt au Wilsons Promontory pour aller sur la Darby Beach

Le midi, nous avons été au bout du parc pour faire griller notre pique nique. Sur place, des dizaines d’oiseaux qui tentaient de voler notre repas. Attention si vous y allez, ils semblent sympathiques et mignons, mais en fait, ils vous pinceront les doigts en pensant que votre barbecue, c’est le leurs… fripouilles !

Attention également si vous vous baignez. Comme partout en Australie, il y a un véritable danger à mettre les orteils dans l’eau. Renseignez-vous si vous pouvez entrer dans l’eau sans courir un risque. Heureusement pour nous, l’eau était beaucoup trop froide pour nous et cela nous a valu de rester en vie ! Car lorsque nous nous promenions le long des berges, nous avons aperçu des physalies échouées sur les plages… Physalies, KESAKO ? Il s’agit d’un animal marin qui est extrêmement urticant. Leur brûlure est apparemment plus forte que l’ortie et elle peut même donner un état de choc si la personne qui la touche est fragile. Une physalie ressemble à une méduse, mais ce n’en est pas une. Cependant, il vaut mieux ne pas se baigner lorsqu’elle est dans les parages….

lesmanalas-wilsons-principale_orig
Au Wilson Promontory National Park
lesmanalas-wilsonpromontory8_orig
Attention, des physalies !
lesmanalas-wilsonpromontory7_orig
L'eau claire et les plantes aquatiques
lesmanalas-wilsonpromontory4_orig
Whisky Bay vu d'en haut
lesmanalas-wilsonpromontory5_orig
Devant Picnic Bay
lesmanalas-wilsonpromontory6_orig
Le Mount Bishop
lesmanalas-wilsonpromontory11_orig
Des goélands
lesmanalas-wilsonpromontory1_orig
Une perruche en pleine dégustation
lesmanalas-wilsonpromontory12_orig
Il n'y a plus de respect pour ses perruches voleuses de nourriture
lesmanalas-wilsonpromontory2_orig
Des émus

Troisième étape : Lake Wellington

Nous avons rejoint le lac de Wellington le soir après Wilsons Prom. Il y a un freecamp juste génial pour dormir au bord de l’eau. Lorsque nous y étions, il n’y avait pas une seule brise. Le lac était donc plat. Il était le miroir du ciel aux couleurs aquarelles. C’était sublime ! 

Sur place il y a pas mal d’activités à faire en été : de la baignade, de la pêche, du 4×4 track, des plages (le lac se trouve tout près de la côte), kayak, bateaux, etc. Bref, c’est un magnifique endroit où poser sa maison roulante quelques jours pour se reposer et découvrir les environs. 

Pour notre part, nous sommes repartis le lendemain… c’était l’hiver ah ah !

lesmanalas-lakewellington_orig
Knacky devant le lac Wellington

Quatrième étape : Des koalas à Raymond Island

S’il y a bien un endroit qu’il ne faut pas rater si vous êtes en Australie, c’est bien Raymond Island ! C’est là-bas que nous avons aperçu le plus de koalas en liberté ! Il y en a des centaines ! On a eu encore une fois une superbe météo donc c’était juste une incroyable découverte ! 

Pour s’y rendre, il faut prendre un ferry qui est gratuit pour les piétons. Ensuite, il suffit de suivre le track dans le petit village de l’île pour apercevoir ses jolies bouilles endormies sur les branches des arbres ou grignotant quelques feuilles d’eucalyptus. Alors oui, c’est bien connu, les koalas ne sont pas très actifs... Nous avons lu qu’ils ne bougent que pour défendre leur territoire, manger ou s’accoupler… Etant donné que l’eucalyptus est leur seul aliment et qu’ils le digèrent mal, on peut comprendre leur besoin de dormir 20 à 22 heures par jour. En fait, il est considéré comme l’animal qui dort le plus au monde… 
C’est malheureusement bien pour cela que l’espèce est considéré comme vulnérable aux feux de forêts. Notamment celui qui a sévit ses derniers mois (fin d’année 2019) décimant des milliards d’hectares de forêts en Australie… Les spécialistes affirment même que 30% de la population de koalas auraient été tués… Pauvre petites bêtes… 

lesmanalas-philipp-island-1_orig
Des cygnes noirs
lesmanalas-philipp-island-4_orig
Sur l'île de Raymond Island
lesmanalas-philipp-island-2_orig
Un koala réveillé
lesmanalas-philipp-island-3_orig
Nous promenant sur Raymond Island
lesmanalas-philipp-island-6_orig
Un deuxième koala qui dort
lesmanalas-philipp-island-8_orig
Un koala qui se réveille doucement
lesmanalas-philipp-island-7_orig
Gros dodo de koala
lesmanalas-philipp-island-10_orig
Sur le ferry, Raymond Island qui est à 100m du continent

Cinquième étape : Genoa Creek

Nous avons traversé les forêts incroyables qui séparent le Victoria du New South Wales. Cette région est splendide et sauvage. Il s’agit malheureusement d’une zone qui a été ravagée par les incendies de fin d’année 2019. Nous avons pu apercevoir les lieux avant la catastrophe et on imagine le choc que les australiens ont pu avoir en apprenant que tout a été dévasté. Nous n’avons pas pu découvrir très bien la région, que nous avons surtout traversée. Il faut un 4×4 pour s’aventurer sur les chemins de terre et s’enfoncer dans les forêts. Si vous êtes passé par là et que vous avez des photos ou témoignages à fournir aux prochains voyageurs, faites le en commentaire. Il serait important d’expliquer comment découvrir ses forêts après la catastrophe. 

Steve devant le cours d'eau de Genoa Creek
lesmanalas-genoacreek3_orig
Genoa Creek
lesmanalas-genoacreek2_orig
Petite cascade de Genoa Creek

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
46€
11€
- €
58€
- €
SOIT UN TOTAL DE 115€  / SOIT 38€ PAR JOUR

On a eu beaucoup plus de chances concernant la météo sur la dernière partie de visite du Victoria. On a beaucoup aimé découvrir cette région. On n’a pas du tout fait 50% des choses à faire. Il faut dire qu’en hiver, les montagnes au Nord ne sont pas vraiment conseillées (il y a de la neige !) et que la côte n’est pas non plus à son avantage… On a également toujours beaucoup de mal avec les agglomérations. Nous on aime les coins sauvages, les petits villages et les facilités à poser notre van. Alors, c’est sûr que Melbourne et alentours n’allaient pas être dans nos endroits préférés d’Australie. Ce qui est pourtant bien, c’est d’avoir pleins d’activités différentes qu’on ne trouve pas dans d’autres régions d’Australie. On retient notamment notre journée aux termes d’eau chaude. Cela nous a fait énormément de biens.

Nous avons été très tristes d’apprendre les incendies dans ces parties du pays. Peut être même que nos photos sont les vestiges d’un passé… On ne sait pas trop puisque nous ne sommes pas sur place pour comparer… Cela dit, on espère que le pays ira mieux et que ces zones ravagées par les flammes, retrouveront leur beauté d’antant…

Partagez-nous votre voyage dans le Victoria en commentaires !

Cet article m'a été utile
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *