dji-0046_orig
Faire des Randonnées,  Voyager avec un 4x4 aménagé,  Voyager en 4 roues,  Voyager en Australie,  Voyager en Océanie

De Geraldton à Perth (Migenew, lacs salés, Lesueurs NP, Cervantes, Nambung NP, Lancelin, Yanchep, autours de Perth)

Après avoir rejoint Geraldton, nous avions encore quelques jours de disponible pour visiter les alentours de Perth et le Nord avant notre couchsurfing qui prenait effet mi-décembre. Nous avons du coup parcouru chaque National Park de la région, même si ce n’était pas la saison. Nous avons également campé à l’extérieur de Perth sur les hauteurs dans les terres pour profiter des freecamps tout en aménageant nos journées de visites en pleine nature. On vous présente notre dernier voyage avec Lilly, notre 4×4 qui a bravé pendant un an et demi le chaud, le froid, le hors piste et les déserts australiens. Cette voiture, c’était du solide et c’était un rêve d’enfant… pouvoir partir à l’aventure avec une tente de toit au milieu de la nature…

Première étape : Migenew et ses alentours

Après Geraldton, nous nous engageons dans les terres. Nous avons le temps de visiter tous les National Park avant notre début de Helpx sur Perth. C’est pourquoi nous prenons la route de Migenew où il y a la réserve naturelle de Coalseam
Avant cette petite ballade, nous nous posons à un freecamp atypique au bord de la route. Il s’agit d’une ancienne bergerie qu’on peut visiter. Le lieu est morbide et désertique. Nous nous couchons tôt et surtout, nous mangeons à l’intérieur de la voiture. C’est la première fois que nous avons aussi froid en soirée depuis l’hiver australien !

Le lendemain, nous allons donc à la réserve et nous tentons d’imaginer comment cela peut être après les pluies. Il faut dire, qu’il n’y a pas la trace d’une quelconque rivière et on se croirait presque dans le Red Center. Malgré tout, le lieu est calme et nous nous amusons à déchiffrer les traces de pattes et les fossiles dans le lit asséché de la rivière.
 
1lesmanalas-5_orig
06/12/2018 - Au freecamp de Migenew
2lesmanalas-6_orig
06/12/2018 - Dans l'ancienne bergerie du freecamp de Migenew
3lesmanalas-4_orig
07/12/2018 - Au Coalseam Park
4lesmanalas-3_orig
07/12/2018 - Au Coalseam Park dans le lit de la rivière

Deuxième étape : Three Springs et les lacs salés

Le lendemain, nous rejoignons Three Springs. Ce petit village connu pour ses fleurs étaient très jolis hors mis le hors saison. Nous avons participé à un Noël du village organisé le soir où nous décidons de camper sur place. Nous avons beaucoup aimé le lieu, mais ce que nous voulions surtout, c’était rejoindre le Yarra Yarra Lake. Ce lac immense promettait une bonne journée de pêche… pourtant… surprise ! Avec la chaleur et la sécheresse, le lac n’était plus et à sa place, c’est une étendue immense de sel que nous apercevons. C’est la première fois que nous voyons un lac de sel en Australie et la surprise et la magie du lieu nous a complètement subjugués ! 

Nous sommes restés quelques heures à nous promener sur ce sel cristallisé, à rouler autours en voiture et à prendre des photos aériennes et vidéos. Il faut dire que le contraste entre la terre ocre australienne et le blanc du lac était incroyablement magnifique !
Nous avons ensuite découvert pleins d’autres petits lacs salés sur notre route jusqu’à Perth. A chaque moment, nous quittions la route pour nous aventurer sur le sel ou aux alentours !
5lesmanalas-2_orig
07/12/2018 - A Three Springs
1lesmanalas-2_1_orig
07/12/2018 - Yara Yara Lake vu en drone
3lesmanalas-4_1_orig
07/12/2018 - Nous sur le Yara Yara Lake vu en drone
2lesmanalas-13_orig
07/12/2018 - Lilly le 4x4 à côté du Yara Yara Lake
4lesmanalas-3_1_orig
07/12/2018 - Lilly à côté du lac vu en drone
6lesmanalas-1_2_orig
08/12/2018 - Lac Leeman

Troisième étape : Lesueur National Park

Un autre lieu connu pour ses fleurs, c’est le Lesueur National Park proche de Leeman. Le Parc était très fleuri lorsque nous y étions et on a été surpris par les reliefs. Nous étions en plein dans une vallée et le point culminant de la ballade donnait une vue imprenable sur l’océan indien au loin ou sur la vallée fleurie. D’ailleurs, ce fut une grosse surprise de constater que le sommet de la colline était parsemé de mini conifères !

Sur place, il y a un système de protection des espèces naturelles incroyables. Il est demandé de nettoyer ses chaussures avant et après être sorti du parc. Il faut dire que certaines espèces végétales sont très rares et très sensibles aux éléments extérieurs.

On a très peu randonné dans le Western Australia, mais si vous aimez marcher, ce petit coin fleuri est parfait ! C’est vite terminé, mais c’est un régal pour les yeux. D’autant plus qu’ils sont en train de créer d’autres circuits pour admirer les lieux.

1lesmanalas-4_1_orig
10/12/2018 - On nettoie ses chaussures avant d'entrer dans le Parc national !
2lesmanalas-5_orig
10/12/2018 - Explications pour se rendre dans le Parc National
7lesmanalas-9_orig
10/12/2018 - Au milieu de la montée, la vue est déjà très belle
3lesmanalas-6_orig
10/12/2018 - Au Parc National Lesueur
4lesmanalas-8_orig
10/12/2018 - Encore des fleurs
9lesmanalas-2_orig
10/12/2018 - Pas commun comme pancarte !
10lesmanalas-3_orig
10/12/2018 - Début d'une future randonnée à Lesueur National Park

Quatrième étape : Cervantes

Cervantes est un village étape qui fournit quelques points d’intérêts. Il y a notamment le Lake Thetis avec ses formations rocheuses faites par des micro organismes naturelles présents dans l’eau et qui dateraient de la préhistoire… oui oui rien que ça… 
Il y a aussi le parc marine Jurien Bay où il est possible d’y admirer des dauphins, des lions de mer et autres animaux marins vivant à la fois sur terre et sous la mer. On a profité de notre temps disponible pour pêcher en mer, nettoyer les plages (oui oui ça fait pas de mal là où c’est bien dégoûtant…), et nous balader au bord de l’eau en espérant apercevoir les dauphins (sans succès).

1lesmanalas-7_orig
11/12/2018 - Un kangourou prend la pause !
2lesmanalas-6_1_orig
11/12/2018 - Lake Thetis
3lesmanalas-5_orig
11/12/2018 - En avant pour rejoindre la plage de Cervantes
5lesmanalas-3_orig
11/12/2018 - Du plastique échoué sur la plage...
6lesmanalas-1_3_orig
11/12/2018 - Steve qui pêche sur la plage
7lesmanalas-2_orig
11/12/2018 - La tempête se prépare

Cinquième étape : Nambung National Park, dit aussi Pinnacles Desert

Le lendemain, nous prenons la route vers le désert jaune d’Australie le plus célèbre. Il faut dire qu’avec ses monolytes naturels géants, il était impossible de passer à côté ! La Nambung National Park, dit aussi Pinnacles Desert se visite en voiture sur un circuit en sens unique avec plusieurs arrêts possibles pour admirer les lieux à pieds.

Comptez environ 1h de visites si vous prennez le temps entre chaque point de vu. Le prix par véhicule est de 13$. Vous pouvez également y accéder gratuitement avec votre pass Western Australia.

On a beaucoup aimé ce lieu. Les couleurs sont uniques et la visite se fait sans soucis avec n’importe quel véhicule. Tout est bien balisé et vous pouvez vous éloigner n’importe où à pieds ce qui fait que vous trouverez facilement des coins isolés pour prendre quelques photos. On a adoré également le contraste de couleur lorsqu’on prend de la hauteur : le jaune du parc, le vert de la végétation alentours, le blanc du sable des plages et le bleu turquoise de l’océan.

Nous rencontrons sur place une famille allemande à bord de leur immense fourgon blindé refait à neuf et importé ici pour leur voyage ! Incroyable ! A côté, Lilly notre 4×4 paraissait tellement petit… Nous discutons quelques temps avec eux et apprécions de savoir qu’il est possible et facile de voyager en famille ! 
​Nous terminons notre journée au bord de la mer à Hangover Bay.

lesmanalas-1_77_orig
12/12/2018 - Au Pinnacle Desert
lesmanalas-14_40_orig
12/12/2018 - Lilly dans le désert
lesmanalas-6_57_orig
12/12/2018 - C'est immense !
lesmanalas-13_46_orig
12/12/2018 - Le fourgon blindé vu de face
lesmanalas-5_64_orig
12/12/2018 - Steve devant la plage paradisiaque
lesmanalas-4_67_orig
12/12/2018 - Hangover Bay

Sixième étape : Lancelin et ses dunes de sable

Impossible de passer à côté de Lancelin sans essayer de snowboarder sur du sable ! La technique appelée “sandboarding” est très courante sur les côtes australiennes. Nous louons 20$ notre planche et tentons l’expérience. C’est assez difficile au début car le sable accroche la board. Il est du coup très difficile de se laisser glisser si le poids du corps n’est pas mis à l’avant. Mais au bout d’une dizaine de minutes, nous glissons enfin ! 
On s’essaye même aux grosses pentes ! Les remontés sont par contre très difficile, on mange littéralement du sable et avec le soleil qui tape, c’est très éprouvant. 
Nous terminons éreintés, moite, couverts de sables et cramés du soleil ! Mais no regret !

On a beaucoup aimé ce lieu. Les couleurs sont uniques et la visite se fait sans soucis avec n’importe quel véhicule. Tout est bien balisé et vous pouvez vous éloigner n’importe où à pieds ce qui fait que vous trouverez facilement des coins isolés pour prendre quelques photos. On a adoré également le contraste de couleur lorsqu’on prend de la hauteur : le jaune du parc, le vert de la végétation alentours, le blanc du sable des plages et le bleu turquoise de l’océan.

Nous rencontrons sur place une famille allemande à bord de leur immense fourgon blindé refait à neuf et importé ici pour leur voyage ! Incroyable ! A côté, Lilly notre 4×4 paraissait tellement petit… Nous discutons quelques temps avec eux et apprécions de savoir qu’il est possible et facile de voyager en famille ! 
​Nous terminons notre journée au bord de la mer à Hangover Bay.

lesmanalas-2_78_orig
13/12/2018 - Dunes de sable de Lancelin
lesmanalas-1_78_orig
13/12/2018 - Steve qui glisse sur le sable avec un sandboard

Septième étape : Yanchep et son National Park

Nous nous rapprochons tout doucement de Perth et découvrons Yanchep. Cette petite ville nous semble déjà immense tant nous n’en avions pas vu beaucoup sur la côte ouest. Il n’y a pas grands intérêts d’ailleurs à y flâner, mais il y a tout de même les monolithes de Waugal. Ce n’est pas ancien, mais c’est rempli de charme. Il s’agit d’œuvres d’un artiste. Il crée des visages un peu comme les mayas le faisaient.
 

Pas loin de la petite ville, il y a le National Park de Yanchep. Il est connu pour ses grottes, mais aussi pour son parc de préservation de koalas
D’ailleurs c’est là-bas que nous apprenons que le koala se nourrit de feuilles d’eucalyptus et que quand il digère, il bouge le moins possible pendant 48h. Les feuilles d’eucalyptus étant peu riches en énergie, il préfère se préserver. Eh oui ! Un vrai nounours ce koala !
Bref, nous en approchons quelques uns (qui dorment bien évidemment). Nos premiers koalas en un an et demi en Australie… il était temps ! ah ah ! 

PS : si vous venez en Australie, ne portez pas les koalas ! ils ont besoin de calme et de repos pour leur période de digestion. Ce ne sont pas des peluches à tripoter ! 

lesmanalas-7_59_orig
14/12/2018 - Légende des Monolithes de Waugals
lesmanalas-8_57_orig
14/12/2018 - Un Monolythe de Waugal
lesmanalas-6_58_orig
14/12/2018 - A l'entrée du parc à koalas
lesmanalas-3_75_orig
14/12/2018 - Koala endormi

Huitième étape : Visites à l'EST de Perth

Nous arrivons enfin à Perth. Nous n’avons pas choisi le chemin direct, préférant visiter l’est de la ville avant. La ville est entourée de réserves et parcs nationaux. Chaque jour nous en découvrions un nouveau. Nous avons aussi profiter de nos derniers jours en roadtrip avec notre 4×4 Lilly que nous comptions vendre afin d’acheter un van pour continuer notre voyage. 
Nous nous posons trois jours au Leschenaultia Lake. Ce lieu comprenait des douches chaudes, des toilettes et BBQ. On pouvait s’y baigner et s’y promener. Ce fut un endroit parfait pour nous reposer du voyage et apprécier un point d’eau douce.

On sent la fin de notre voyage arrivé et l’envie de se poser. Nous prenons de moins en moins de photos et vidéos et le moindre détour nous épuise. Nous n’avons qu’une hâte : commencer la garde de maison à Perth, revendre le 4×4 et démarrer une nouvelle aventure en van !

1lesmanalas-1bis_orig
15/12/2018 - Steve découvre qu'il a des ancêtres en Australie !
5lesmanalas-12_orig
15/12/2018 - Lézard à langue bleu un peu malade
6lesmanalas-11_orig
15/12/2018 - Au sommet du Bald Hill
8lesmanalas-9_1_orig
18/12/2018 - Au Beelu National Park
9lesmanalas-10_orig
18/12/2018 - Barrage au Beelu National Park
12lesmanalas-7_orig
18/12/2018 - Sur le barrage

Visualiser notre roadtrip en vidéo

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
205€
132€
- €
18€
144€ (Kindle de Steve)

SOIT UN TOTAL DE 498€ / SOIT 36€ PAR JOUR SUR 14 JOURS DE ROADTRIP

Ce dernier roadtrip avec Lilly notre 4×4 fut à la hauteur ! On a tout visité sans exception. On a pris le temps. On a savouré les étendues désertiques avant le brouhaha de la ville. Nous sommes même allés dans la Mundaring State Forest et Jarrahdale State Forest. Côté budget, on s’en sort pas trop mal. Nous n’avons jamais payé de camping et Steve s’est même offert une Kindle pour Noël ! Côté activités, mise à part la “sandboard” nous n’avons rien payé. Bien évidement il en aurait été autrement si nous n’avions pas acheté notre pass annuel pour les parcs nationaux au début de notre voyage dans le Western Australia. La majorité des parcs étant payant, nous avons réalisé une énorme économie ! 
Aujourd’hui, on regrette un peu ces moments passés avant le stress de début d’année… mais ça, c’est une autre aventure !

Des questions concernant la côte OUEST ? Posez les nous en commentaire !

Cet article m'a été utile
5/5
Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *