lesmanalas_questions
Nos préparatifs de TDM

En réponse aux questions récurrentes…

Beaucoup de personnes viennent nous poser les mêmes questions : Mais vous avez économisé combien de temps ? / Un an ? Wahou ! Ça va vous coûter un bras ! / En sac à dos ? Tu es sûr de toi ? Comment tu vas faire pour mettre tes chaussures dedans ? 
Et blablabla… 
J’avais (Une Manala) aujourd’hui envie de vous répondre dans un article qui vous aidera surement à mieux comprendre notre voyage (je dis bien “voyage” et non “vacances” parce qu’il existe une nuance).

Après avoir lu cet article, j’ose espérer que vos questions relèveront davantage du “voyage” en tant que tel et de la richesse qu’il va nous apporter 😉 ! Les amis, on est à 55 jours du départ, s’il vous plaît, pour nos petites oreilles, jouez le jeux 😀 !

"Vous avez beaucoup économisé pour vos vacances ?"

Quand on me pose cette question, j’ai véritablement envie de rire. Non mais franchement, pensez-vous que nous y allons avec zéro euro sur notre compte en banque ?!
Alors oui, j’avoue, nous sommes un peu fous de partir à l’aventure, mais on n’est pas du tout suicidaire !
Pour ceux qui nous connaissent, vous savez que nous ne roulons pas sur l’or et que nous n’avons pas des salaires de ministres (loin de là malheureusement !). 

Nous sommes Monsieur et Madame tout le monde qui avons mis quelques centaines d’euros par mois pendant un an de côté. Je vous vois tout de suite venir : “Mais moi aussi je mets un peu de côté tout les mois et je ne peux pas me permettre un voyage aussi long.“. J’y viens 😉 ! 
A notre âge (27 et 29 ans), nous n’avons pas de crédit sur le dos (la voiture est finie de payer, pas de maison, pas de crédit de consommation) et pas d’enfant. Notre salaire, c’est notre argent disponible si on retire le loyer et les factures. Et en parlant de factures justement, je suis sûr que de votre côté vous seriez surpris de constater le nombre d’euros que vous dépensez dans des abonnements inutiles :).
On notera aussi qu’une partie de notre voyage se fera en Asie du Sud Est et en Amérique du Sud [EDIT du 28/01/2020 – Nous n’y serons pas allé finalement, et préférerons nous rendre en Australie] où le coût de la vie est moins cher et que par conséquent, on paiera moins cher nos repas et notre logement.
Dernier point qui nous a permis véritablement d’avoir un budget, c’est le sponsoring. Si vous êtes attentifs à nos publications, vous avez surement dû lire que nous avons obtenu des partenariats avec des entreprises et organismes. Une belle aubaine pour diminuer nos frais et augmenter notre budget !
Pour terminer, je vous rappelle que nous partons en “voyage” et non en “vacances” ce qui implique davantage de débrouille (auto stop,  auberge de jeunesse, dormir chez l’habitant, travailler dans des fermes, etc.).

Vous l’aurez donc compris, nous ne vous cachons pas un lingot d’or dans notre banque et nous n’avons pas vendu notre corps pour réaliser notre rêve :p ! C’est un rêve accessible si on arrête de parler de “vacances” ;).

"Comment tu vas réussir à tout mettre dans ton sac à dos ?"

Bon alors je me répète, mais je ne peux pas faire autrement… Nous ne partons pas en vacances donc personnellement je n’emmène pas mon chapeau de paille d’un mètre circulaire, ni mes trois plus belles robes pour aller à la plage, ni même mes escarpins pour sortir le soir ou encore mon maquillage waterproof. Je vous vois venir mesdames : “Au mon Dieu, mais comment elle va faire ??!!“. Pas de panique ! Il existe une solution pour tout !

Tout d’abord, je n’apporte que des vêtements qui ne se froissent pas (ou peu) et qui se compactent facilement. Je ne prends que mes baskets, mes ballerines et mes chaussures de plages. Ce qu’il me manquera, je pourrai l’acheter sur place. Je n’ai pris avec moi que le nécessaire pour être apprêtée en toutes circonstances. Ce sera une année ouverte sur les cultures et sur le Monde. Du coup, il ne me sera pas nécessaire de porter du blush ou du mascara 😉 ! Nous allons habiter avec les locaux, nous voulons nous fondre dans la masse. Le meilleur moyen c’est d’être discrets. Cela aura aussi l’avantage de ne pas attirer l’attention et d’éviter les vols, raquettes, etc. Et puis, je suis contente de laisser ma peau respirer, prendre le soleil et les eaux salées ! 

"Tu vas marcher pendant un an avec un sac de neuf kilos sur le dos ?!"

Je crois avoir mal compris la question… vous me la répétez s’il vous plaît ???
Vous pensez vraiment que je vais marcher tous les jours avec un sac de neuf kilos ?! Bon ben apparemment oui puisque vous me le demandez…
Nous n’allons pas faire un treck d’un an en fait. Nous allons voyager, oui, mais vous savez, il existe des bus, trains et bateaux partout dans le Monde. Il parait qu’en plus d’exister, ils sont moins chers là où nous allons ! 
De plus, lorsque nous atteindrons une destination choisie, nous déposerons nos sacs dans notre hébergement et nous partirons découvrir la ville avec seulement notre petit sac à bandoulière. Futés non ?

"Côté hygiène, ça va, tu vas gérer ?"

Les filles, vous me faites rire :p ! Eh oui, vous l’aurez compris, il n’y a que des nanas pour poser ce genre de question. Je ne vais pas à proprement parler (quel jeu de mot ^^) “gérer”. Je vais devoir “faire avec” malheureusement. Après, même dans des pays reculés, il y a de l’eau hein ^^ ! Je ne vais pas sur Mars ! Ce qui risque de me déranger, c’est plutôt la propreté des cheveux. Mais là encore, il y a une solution : les couper !
Côté vêtements, nous avons apporté un sac étanche qui nous permettra d’y plonger notre linge sale avec un savon (méthode de baroudeur). Vous frottez le sac au sol et vous rincez votre linge. Vous n’avez ensuite plus qu’à l’accrocher sur votre sac à dos si vous êtes en mode treck ou à la fenêtre de votre chambre si vous êtes sédentarisés.
Alors mesdames, je vous rassure, je sentirai bon le savon 😉

"Mais si tu es constamment sur la route, tu vas dormir où ?"

On va devoir prendre un hôtel lorsqu’il fera trop nuit pour continuer d’avancer, et on devra peut-être parfois dormir à la belle étoile, mais tout est dans l’organisation. A nous de contacter assez rapidement des personnes sur les réseaux sociaux adaptés (couchsurfing, helpX) pour planifier notre voyage. Nous avons une tente dans nos bagages. Donc, en cas extrême dans certains pays, nous pourrons camper.

"Il y aura internet ? J'ai peur qu'on n'arrive pas à te joindre."

Savez-vous que l’Asie est le pays du numérique ? Non mais parce qu’apparemment vous ne savez pas que vos portables sont créés là-bas, ni même vos ordinateurs, tablettes, etc.
Internet est disponible en WIFI dans toutes les grandes villes (et gratuitement en plus). Nous serons la plupart du temps joignable via les réseaux sociaux mais également sur WhatsApp et Skype. Vous pourrez nous géolocaliser directement sur notre site internet dans la rubrique “voyages/nous localiser sur la carte“. Si vous voyez que nous sommes dans une grande ville, vous pourrez nous appeler via l’une de ces applications mobile.

"Faites attention quand même. J'ai entendu que des voyageurs disparaissaient dans ce pays."

Ben comme partout malheureusement. Même en France des personnes disparaissent. Et c’est bien pour cela que nous avons créé la géolocalisation, que nous publierons constamment de nos nouvelles, que nous enverrons nos papiers ainsi qu’un mail aux ambassades dès que nous serons dans le pays concerné, que nous nous renseignerons sur le site du gouvernement pour connaître la situation géopolitique du pays où nous comptons entrer et que nous ne parlerons jamais politique avec nos hôtes et personnes rencontrées. Rassurés ?

"Vous allez arriver à communiquer avec vos hôtes si vous ne parlez pas leur langue ?"

Et bien, je pense que si ces personnes sont ouvertes à accueillir des voyageurs, c’est qu’elles savent parler anglais. Si ce n’est pas le cas, il y aura une multitude de façons de se faire comprendre (la gestuelle, les sons, les dessins, etc.). Ces personnes ont l’habitude de recevoir des voyageurs et sont souvent confrontées à la barrière de la langue. Pour notre part, nous le faisons parce que nous souhaitons échanger et apprendre. Ça promet surtout de bons moments.

"Il ne faudrait pas que vous tombiez malade quand même..."

Avec cinq vaccins différents au compteur, une trousse de secours d’1kg et une assurance voyage toutes options, je pense qu’un petit séjour chez monsieur le médecin ne nous fera même pas peur ;).

Vous avez d’autres questions à nous poser ? Faites le ici !

LES MANALAS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *