lesmanalas-principale-uluru_orig
Faire des Randonnées,  Voyager avec un 4x4 aménagé,  Voyager en 4 roues,  Voyager en Australie,  Voyager en Océanie

Roadtrip dans le Red Center : West Macdonnell Range, Kings Canyon et Uluru

Après deux semaines de volontariat nous n’avions toujours pas trouvé d’emploi (ou du moins nous n’avions pas vraiment cherché avec acharnement). Du coup, nous voulions surtout reprendre la route. C’est sur les conseils de Bec que nous avons monté notre itinéraire : l’Ouest d’Alice Springs connu sous le nom de West Macdonnell Range (ses gorges, ses falaises, ses points d’eau, Hermannsburg et Palm Valley), Kings Canyon, Uluru et le Mont Olga. On vous raconte nos presque deux semaines où on a parcouru le Red Center en voiture et où on a aussi et souvent, chiller dans un freecamp pendant quelques jours. Des journées simples, mais nécessaires pour apprécier toutes la beauté des paysages.

Préparer son roadtrip

On ne part pas d’Alice Springs pour faire la boucle des West Macdonnell Range vers Uluru sans quelques préparatifs. Tout d’abord, il faut savoir que tous ce qui est en dehors de la ville coûte cher. Notez donc qu’un plein d’essence vous coûtera le double qu’ailleurs (dont à Uluru… plus de 2 dollars !). Il vaut donc mieux avoir un peu d’essence en réserve.

Mais ce n’est pas la seule chose à penser avant de prendre la route :

  • ayez assez d’eau potable (faites le plein dans une station service d’Alice Springs gratuitement),
  • ayez assez de nourriture pour le nombre de jours que vous souhaitez prendre pour faire le roadtrip (le pass à uluru est de 3 jours, mais pensez à la route en y allant et en revenant, le temps de visiter les West Macdonnell Range et Kings Canyon,… – Nous avons fait un trip de 10 jours en prenant le temps)
  • ayez vos maps sur les applications Wikicamp et/ou campermate en hors ligne afin de pouvoir connaître les spots où vous garer pour la nuit
  • ayez du cash sur vous (certains lieux n’utilisent pas la carte !)
  • ayez un pass à acheter à Hermannsburg pour rouler sur la Meridini road et rejoindre directement Kings Canyon (5$ par voiture)
  • ayez les documents papiers (informations sur la durée des randonnées, etc.) pour visiter les spots sur les West Macdonnell Range – disponible à l’office de tourisme d’Alice Springs

Première étape du roadtrip : les West Macdonnell Range (jours 1 et 3)

Les Gorges

Le premier jour, nous avons démarré notre voyage l’après-midi puisque nous avions fait les courses le matin, terminé notre HelpX chez Bec (lire notre précédent article) et pris de l’essence avant de partir.

Nous avions déjà visité Simpson Gap. Nous nous sommes donc concentrés sur le reste des spots en terminant notre journée à Glenn Helen pour dormir sur le freecamp sans entamer les visites.

Les points d’intérêt sont vraiment sympathiques. Il y a beaucoup à voir et pas mal de randonnées. On a beaucoup aimé le free camp sur la Finke River

1lesmanalas-4_orig
12/07/2018 - Ellery Creek Big Hole
5lesmanalas-24_orig
12/07/2018 - Ellery Creek et ses énormes rochers
7lesmanalas-13_orig
12/07/2018 - Sur la route, les GAP du West Macdonnell Range en forme de vagues !
11lesmanalas-19_orig
12/07/2018 - Ormiston Gorges - Au point de vu !
13lesmanalas-16_orig
12/07/2018 - Un 4x4 mais aussi camping car à l'australienne !
15lesmanalas-14_orig
13/07/2018 - Le point d'eau de Glenn Helen
16lesmanalas-2_orig
12/07/2018 - Nous dormons sur la Finke River aux abords de Glenn Helen

Hermannsburg

Le lendemain nous sommes allés à Hermannsburg. Ce petit “écomusée” présente la vie il y a une centaine d’années des hommes venus vivre dans le désert. On y a appris notamment que beaucoup d’européens s’y étaient établis. A présent, cette petite ville est plutôt à l’abandon et survit grâce au tourisme.

On y a rencontré Marion et Geoffroy que nous avons invités à un feu de camp. Tout deux démarraient également l’aventure à Alice Springs pour y trouver un travail. Nous avons rapidement sympathisé et nous nous sommes revus après cette rencontre !

18lesmanalas-3_orig
13/07/2018 - Petite pause sur la route face au désert
22lesmanalas-9_orig
13/07/2018 - Vestiges d'une agriculture
19lesmanalas-12_orig
13/07/2018 - L'église d'Hermannsburg
20lesmanalas-11_orig
13/07/2018 - Une maison à Hermannsburg

Palm Valley

Le lendemain, nous prenions la route de Palm Valley. Et nous avons découvert les limites de notre petit 4×4 ! Ah ah ! Il y avait pas mal de franchissements que nous avons réussi à passer, mais au bout d’un moment la route devenait vraiment mauvaise et on n’y est pas arrivé… On a fait demi-tour par la Fink River pour au moins profiter de la beauté de la vallée !

23lesmanalas-8_orig
14/07/2018 - Plam Valley - La route de terre pour s'y rendre
25lesmanalas-5_orig
14/07/2018 - La route impraticable de Palm Valley !
26lesmanalas-6_orig
14/07/2018 - Joyeux 14 juillet ! A défaut de voir des feux d'artifice, on en prend plein les yeux !

Deuxième étape du roadtrip : Kings Canyon et la Meridini Road (jours 4 à 6)

La Meridini Road pour aller à Kings Canyon

La Meridini road nous a fait un peu penser à la Savannah Way que nous avions emprunté pour rejoindre Alice Springs de Cairns. Elle n’est pas trop mauvaise, mais elle n’est pas bétonnée. Elle nécessite donc un bon véhicule pour la pratiquer. Nous avions acheté notre pass pour emprunté cette route aborigène privée à l’écomusée d’Hermannsburg (5€). Il y a un seul freecamp sur cette route à quelques kilomètres à peine de Kings Canyon. Idéal, donc, pour enchaîner le lendemain sur la randonnée dans le Canyon. 

Visiter Kings Canyon

Nous avons beaucoup aimé Kings Canyon même si nous nous attendions à vraiment visiter le Canyon et pas simplement découvrir l’entrée d’une “vallée”. Mais le lieu est vraiment beau et la ballade est bien indiquée pour les débutants. On a adoré le centre du canyon avec son oasis et ses nombreux oiseaux. On n’a malheureusement pas tout visité car on était assez lent dans la randonnée. Mais les visites se font facilement en une journée pour les plus rapides.

Si vous aimez les paysages arides et que vous êtes à la recherche de roche rouge et de déserts, vous allez surement adorer les paysages ! Prévoyez beaucoup d’eau et un peu de sucre. Malgré qu’il faisait très froid le matin et le soir, la température montait très vite en milieu de journée !

Informations concernant la visite de Kings Canyon

  • L'accès au Canyon est gratuit
  • Comptez plusieurs heures pour faire le tour (4h pour faire les 6 km de la Kings Canyon Rim Walk / 1 jour ou 2 jours pour relier Kings Canyon à Kathleen Springs sur 22 km)

L’accès au canyon est gratuit

1lesmanalas-2_orig
16/07/2018 - Sur les crêtes de Kings Canyon
2lesmanalas-3_orig
16/07/2018 - Devant le Canyon
3lesmanalas-8_orig
16/07/2018 - Steve au bord du gouffre ah ah !
9lesmanalas-4_orig
16/07/2018 - Le freecamp où nous nous installerons pour deux nuits ! Mais notez que nous dormions pas de ce côté ci du freecamp. Nous avons bougé la voiture de l'autre côté de la dune de sable où je prends la photo... top !

Troisième étape du roadtrip : 3 jours à Uluru et retour à Alice Springs (jours 7 à 10)

Après avoir bien dormis sur notre freecamp, nous reprenons la route direction Uluru. Mais avant, nous nous posons une nuit sur Curtains Springs, un freecamp avec douche pour organiser nos trois jours à Uluru (ouai… on vous disait qu’on n’était pas rapide ah ah !). 
C’est seulement le lendemain que nous prenons vraiment la route pour Uluru pour faire notre premier jour de visites ! Sur la route nous traversons un nuage épais de fumée noire. Il s’agissait d’un Bush Fire déclenché entre Uluru et Curtains Springs. Nous avions eu peur au début que le feu gâche notre passage sur le site. Mais finalement, il n’en fut rien !

1lesmanalas-12_orig
19/07/2018 - Nous nous dirigeons vers Uluru et on va traverser le nuage de fumée noire

Découvrir Uluru, emblème de l'Australie

On a beaucoup aimé Uluru. Ce qu’il faut noter, c’est que la visite est rapide et qu’on ne la fait pas pour les paysages. On y va pour son Histoire et sa forme unique au Monde (le plus grand monolithe au Monde daté de 550 millions d’années… rien que ça…) ! De loin, on dirait un énorme tas de sable. De près on comprend toutes les subtilités du lieu. On y aperçoit les crevasses et on y imagine l’eau coulée lors de la saison des orages. On l’imagine aussi pendant les rituels aborigènes. On peut facilement comprendre l’Histoire des lieux et les traditions qui y sont attachées dans l’Office à l’entrée du site, mais aussi pendant toute la randonnée grâce aux panneaux d’informations. Uluru est unique et se ressent. C’est comme gravir l’Himalaya sans que cela soit difficile. Il suffit de s’y rendre et de prendre la mesure de ce qu’avait pu être la vie autour de cet emblème de l’Australie.

2lesmanalas-11_orig
19/07/2018 - ça y est on y est ! Uluru !
3lesmanalas-10_orig
19/07/2018 - Uluru vu d'un peu plus près
4lesmanalas-9_orig
19/07/2018 - Des peintures aborigènes sur Uluru

Moins connus, le Mont Olga

Pour notre deuxième jour nous avons visité les Monts Olga. D’une forme complètement différentes, ces formations rocheuses sont plutôt arrondies. La randonnée est plus jolie que pour Uluru puisque vous traverserez ces roches pour vous plonger au milieu de ces immenses cailloux ! Mais avant, il faut passer la vallée du vent… Et c’est peu dire de l’appeler ainsi. Nous y sommes passés le matin tôt en plein hiver et ben on peut vous dire qu’on était congelé ! Mais ça en valait la peine. C’est absolument magnifique. Le seul bémol, c’est le fait qu’il n’y a absolument aucune information sur le lieu : pas de panneau d’informations, pas de guides, pas d’Histoire en fait… ça le rend triste car si son voisin Uluru est autant mis en avant, puisque les aborigènes qui y vivaient se sont battus pour le garder, on peut supposer que pour les Monts Olga il n’y a plus personne pour en faire son témoignage…

Après la visite du site d’Uluru et Monts Olga (que nous ferons en deux jours et non pas en trois jours), nous nous posons dans un freecamp en espérant pouvoir y rester deux nuits pour profiter du red center une dernière fois avant de rejoindre la ville. Malheureusement, le lendemain matin, ils avaient allumé un Bush Fire juste à côté… Steve qui était parti chercher du bois de chauffage pendant une heure ne pouvait donc pas savoir cela avant de revenir. On m’a gentiment demandée de partir dans quinze minutes et que si, je cite, “le feu se rapproche de votre campement, il faut jeter du sable dessus”… Mais oui… du sable sur des kilomètres et des kilomètres de feux… Bref… N’ayant pas la voiture à ce moment-là, je décide de me dépêcher et de tout empaqueter sur la table de camping. Je me suis mise donc à traîner progressivement derrière moi la table avec tout notre chargement pendant plus de trente minutes… Mais attendez de lire le meilleur de cette histoire… Quand Steve est arrivé en trombe (car il avait vu la fumée au loin), on n’a pas eu le temps de charger l’intégralité du bois qu’il était parti cherché… Ah ah ! On en rit maintenant, mais sur le moment ce n’était absolument pas drôle… J’ai cru que j’allais mourir en feu ou étouffée par la fumée… 

Bref ! J’ai bien entendu fait la tête pendant plus de dix minutes., ne cessant de demander à Steve pourquoi il avait mis autant de temps pour chercher du bois… Passés ces dix minutes on a rigolé dans la voiture. Il valait mieux en rire ! Tout va bien qui finit bien ! On a un peu rouler pour se poser plus loin (bien loin du feu) et profiter de notre dernier jour dans le désert rouge.

lesmanalas-3_47_orig
lesmanalas-3_47_orig
lesmanalas-4_43_orig
17/07/2018 - Au milieu des rochers
lesmanalas-2_45_orig
17/07/2018 - Pause déjeuner
lesmanalas-1_47_orig
17/07/2018 - Freecamp après les Mont Olga

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
192€
61€
9€
38€
44€

SOIT UN TOTAL DE 344€ / SOIT 34€ PAR JOUR SUR 10 JOURS DE VOYAGE.

On a adoré ce petit roadtrip au cœur de l’Australie. Il a regroupé tout ce qu’on attendait du Red Center ; ces rochers rouges, ces déserts, ces freecamps tranquilles, son sable rouge et chaud, ses gorges, ces canyons, ULURU ! et les Monts Olga ! Il n’y a rien qu’on ne changerait de notre itinéraire. Tout était parfait. Si on devait juste noter un petit regret, ce serait de ne pas avoir pu visiter tout les spots des West Macdonnell Range. C’est sans aucun doute plus beau qu’Uluru, Kings Canyon ou encore les Monts Olga. Même si c’est moins connus et qu’il n’y a pas d’Histoire à proprement parler, les randonnées sont vraiment extraordinaires…
Prochaine étape : notre travail dans un camping de luxe à Alice Springs !

Envie de découvrir Uluru ? Posez nous vos questions en commentaire !

Cet article m'a été utile
5/5
Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *