Cueillette sauvage en Alsace et en automne

🍁La cueillette sauvage en Alsace et en automne

Il n’y a rien de mieux que de faire une petite randonnée ou une ballade et de trouver sur son chemin de quoi cuisiner ! La cueillette sauvage en Alsace est quelques chose que nous réalisons depuis des années. La nature est riche de délicieuses plantes, fleurs et fruits. Mais quels sont ceux qui sont comestibles et que nous pouvons récolter en automne

Je vous partage les plantes et fruits que nous trouvons actuellement en Alsace et qui composent nos menues automnales dans notre camping-car !

Au sommaire de cet article sur la cueillette sauvage en Alsace et en automne (cliquez sur le sujet qui vous intéresse pour directement le lire)

  1. Les plantes
    1. Orties
    2. Pissenlits
    3. Champignons
    4. Plantes aromatiques
  2. Les fruits
    1. Châtaignes
    2. Pommes et poires
    3. Noix et noisettes

🌿 Les plantes à cueillir en Alsace et en automne

Les plantes sont tout autour de nous. On ne réalise pas combien elles sont très bonnes pour la santé et qu’elles sont si faciles à récolter. En automne, il y en a forcément moins qu’au printemps et qu’en été. Mais ne vous détrompez pas. Il y en a quand mêmes d’excellentes à cueillir !

Les orties

Les bienfaits de l'ortie

L’ortie est la plante numéro 1 de la cueillette sauvage en Alsace pour plusieurs raisons. 

Déjà, personne ne l’aime alors si vous en cueillez quelques plants, personne ne vous en vaudra. De plus, elle est facilement reconnaissable et si vous doutez, il suffira de la toucher ! C’est d’ailleurs pour cette raison que je vous conseille de vous munir de gants pour les récolter 😉! 

L’ortie est également très bonne pour la santé. Les feuilles sont riches en fer, en potassium et en magnésium.

Elles sont idéales donc pour

  • minéraliser,
  • renforcer les défenses immunitaires,
  • entretenir une peau belle et soyeuse, 
  • être pleins d’énergies.

On peut donc les prendre facilement séchées pour des décoctions ou des infusions (on en garde toujours quelques feuilles séchées pour l’hiver dans un pot).

Les racines aussi sont comestibles et sont apparemment bonnes pour les problèmes de prostates et d’infection urinaire. Mais c’est une application que nous n’avons encore jamais essayé.

En cuisine

Pour cuisiner l’ortie, on part sur les jeunes pousses (les feuilles les plus jeunes tout au dessus). On peut les cuisiner en soupe, en salade ou cuites comme des épinards. Attention, si vous les manger en salade, il faut bien les laver et les laisser reposer 6 à 12h pour éviter le piquant naturel de la plante. 

Cueillette sauvage en Alsace, l'ortie

Les pissenlits

Bienfaits du pissenlit

Le pissenlit est une plante très bonne pour la santé. Elle a des propriétés qui :

  • sont diurétiques.
  • favorisent le bon fonctionnement de la vésicule biliaire,
  • stimulent le foie.
  • éliminent les calculs rénaux et biliaires.
  • contrent le vieillissement de la peau,
  • luttent contre les cellules cancéreuses.
  • aident lorsqu’on est constipé ou balloné.

Comme pour l’ortie, on peut se faire des tisanes des feuilles ou des racines. Il est utile d’avoir un pot de feuilles et de racines séchées chez soi en cas de besoin. 

En cuisine

Tout se mange dans le pissenlit ! Alors c’est une plante qu’il ne faut pas négliger ! Les jeunes feuilles se mangent crues en salade. On les cuit à la manière des épinards et accompagnent très bien les poissons. Et on peut aussi en faire de la soupe ! Quant aux racines de pissenlit, on peut les faire frire à la manière de frittes ou bien les utiliser en infusion pour remplacer du café.

Cueillette sauvage en Alsace, le pissenlit en automne

Les champignons

Voici le must de l’automne : le champignon ! Avant de parler de ces plantes, notez que je vous déconseille de partir à l’assaut seul si vous n’y connaissez rien. Beaucoup d’entre eux ne sont pas comestibles et au mieux vous pourriez avoir une belle diarrhée, au pire, vous pourriez mourir empoisonné. On ne rigole pas avec les champignons… Mais si vous connaissez au moins l’un d’eux, vous devez connaître le plaisir qu’on éprouve quand on croise la route d’un d’entre eux et qu’on le cuisine le soir en rentrant.

Permis ceux que nous cueillons, nous notons toutes les variétés : des chanterelles (ou girolles), des pieds de mouton, des trompettes de la mort, des cèpes et des bolets. Et il en existe encore tellement d’autres ! D’ailleurs quels sont ceux que vous cueillez en Alsace ? Pour notre part, on a hâte de découvrir les variétés des autres régions de France !

Cueillette du bolet en Alsace

Les plantes aromatiques

L’automne n’est certainement pas la meilleure saison pour cueillir des herbes aromatiques. Pourtant, en ce moment, on peut encore croiser la route de ronces, framboisiers, thym, romarin, mélisse,…

En fait, il y a beaucoup de plantes qui poussent à l’état sauvage et que nous pouvons cueillir et faire sécher pour l’hiver que ce soit pour relever les plats en cuisine ou pour une infusion.

Les herbes aromatiques en automne

🍏 Les fruits à cueillir en automne et en Alsace

Les fruits ne poussent pas véritablement à l’état sauvage sinon ça se saurait et il n’y en aurait plus du tout. Cependant, lorsque nous randonnons, nous aimons ramasser les fruits tomber des arbres au bord des chemins. Les arbres appartiennent forcément à quelqu’un alors on ne cueille jamais ! Mais des fruits tombées ne sont pas forcément véreux ou pourries. 

En automne, il y a certains fruits que nous attendons chaque année !

Les châtaignes

Miam les châtaignes ! Voila un fruit qui éveille les papilles chaque automne ! On peut le manger grillé ou bouilli, chaud ou froid, en dessert ou cuisiné,…

A ne pas confondre avec le marron, la châtaigne pousse dans un bogue piquant comme un oursin et non pas lisse avec quelques épines !

La meilleure récolte se fait quand le fruit est tombé et la bogue ouverte. Il ne se mange pas cru. Et pour le cuire, il faut inciser la coquille avant de le mettre dans l’eau ou au four afin de faciliter la décortication.

Cueillette sauvage en Alsace, la châtaigne

Les pommes et les poires

Les pommes et les poires sont des fruits qu’on a l’habitude de manger toute l’année, mais c’est véritablement en automne qu’ils se cueillent en Alsace. Nous ne les cueillons pas car ils appartiennent toujours à quelqu’un. Nous préférons les ramasser une fois au sol. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas parce que le fruit est au sol qu’il est pourri ou habité. Par contre, il se peut qu’il soit marqué par sa chute. Le fruit ne pourra alors pas être conservé longtemps. Lorsque nous récupérons des fruits tombés, nous réalisons des compotes ou des gateaux afin de tout de suite les trier et retirer les parties abîmées.

Cueillette sauvage en automne, les pommes

Les noix et les noisettes

Les noix et les noisettes sont les fruits parfaits à conserver en hiver ! En plus d’être riches en omega-3 pour la noix et en vitamine E pour la noisette, ils sont délicieux ! On peut les manger en encas, au petit déjeuner dans un muesli ou tout simplement les parsemer dans des plats de pâtes, de riz , de légumes ou en faire des gâteaux. Un aliment passe-partout qui rehausse le goût des plats et apporte un côté croquant aux plats de saisons mijotés. 

Cueillette sauvage en Alsace, la noix

Et vous quels sont vos cueillettes sauvages d’automne en Alsace ou dans votre région ? Faites nous rêver en commentaire !

lesmanalas-pinterest-miss-manala
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.