Road trip en Valencia Espagne,

Faire un road trip en Valencia en Espagne ?

On continue de parcourir l’Espagne avec notre camping-car depuis décembre. Après vous avoir parlé de la ville de Valencia, il serait temps de vous parler de toute la région de Valencia puisque nous l’avons quittée. Il y a énormément de choses à voir ici bien que ce soit une région très peuplée et que nous n’avons pas pu tout faire. On va vous présenter dans cet article, un peu comme nous le faisions auparavant sous forme de carnet de route, notre road trip à Valencia et ce qu’on a découvert. Je ne manquerai pas à la fin, de vous parler de ce qu’il y a également à faire dans la région et de notre budget.

1/ Notre road trip en Valencia en Espagne étape par étape

Nous avons démarré notre roadtrip en Valencia au mois de décembre après avoir rapidement traversé la catalogne à cause du mauvais temps. Et on peut dire qu’on sera resté très longtemps dans cette région. En plus de l’avoir visité par la côte, on a également fait de super rencontres qui ont ralenti notre voyage, dont un volontariat de deux semaines près d’Elche.

CARTE

1 - Torrenostra

Torresnostra est une petite ville balnéaire dépourvue de vie en dehors de l’été car constituée à 80% d’hôtels. Mais ce qu’il y a de bien en hors saison dans ce type de ville, c’est que les parkings sont déserts et tranquilles pour y poser son véhicule aménagé et y passer quelques nuits au bord de la mer. Et c’est ce qu’on a fait. C’est d’ailleurs à Torrenostra que Callie, notre chat, a vu la mer de très près pour la première fois ! Pour notre part, on a profité qu’il n’y avait aucune restriction Covid pour les restaurants dans la région de Valencia pour manger notre premier menu du jour en Espagne !

Le temps était un peu gris, alors nous avons surtout profité de la mer pour l’observer et profiter du calme. Mais le lendemain, on a sorti les vélos pour visiter les alentours et découvrir les plantations d’oranges. Il y en avait partout ! On a ramassé quelques fruits par terre pour les goûter et elles étaient à tomber ! Après quelques recherches sur internet, il s’avère que la région de Valencia est réputée mondialement pour cultiver les meilleures oranges et clémentines au Monde. C’est là qu’on a su qu’on était forcément au bon endroit pour démarrer notre road trip en Espagne.

Des orangers Espagne
Les orangers à Torrenostra
Road trip en Valencia Espagne, Restaurant
Premier restaurant depuis deux ans après la Covid

2 - Les rizières d'Albufera

Nous avons ensuite longé la côte pour rejoindre la ville de Valencia. Ce qu’on peut dire c’est qu’elle impressionne énormément de loin au point où on a failli ne pas aller la visiter. On avait découvert sur l’application mobile Park4Night, un spot où dormir dans les rizières d’Albufera à quelques kilomètres au sud de la ville. C’est ainsi qu’on a atterri dans ce lieu incroyable.

Ce qu’il faut savoir sur les rizières d’Albufera, c’est qu’il s’agit des plantations de riz d’Espagne les plus importantes et que ce riz est celui utilisé dans la préparation des paellas et autres plats espagnols à base de riz. Le paysage est du coup, très marécageux, pourvu de pleins d’espèces d’oiseaux différents et d’une tranquillité incroyable. C’est simple, aux rizières d’Albufera, vous avez l’impression d’être en Asie

On vous recommande fortement de découvrir le petit port de pêcheurs de Catarroja et l’ermitage de Bénissants de la Pedra. Le dernier domine une colline. Et la vue sur les rizières pour les levers ou les couchers de soleils sont incroyablement beaux. De plus, vous aurez la possibilités de câliner des dizaines de chats. Car oui, ici, c’est aussi le refuge de minous trop mignons.

On est venu dans les rizières plusieurs fois. La première fois, ce fut pour visiter Valencia deux jours et on a dormi au port. La deuxième fois, c’était avant de rejoindre le Noël des voyageurs à Buñol (on vous en parlera plus loin dans l’article). Et enfin, la troisième fois, c’était justement pour le Nouvel An des voyageurs avec les mêmes personnes !

Road trip en Valencia Espagne, Ermitage
Ermitage dans les rizières d'Albufera

3 - La ville de Valencia

Je ne vais pas détailler notre visite de la ville de Valencia puisque j’ai déjà rédigé un article sur le sujet que je vous invite à lire. Mais la ville de Valencia est vraiment incroyable. Il nous aura fallu deux jours pour en venir à bout tant il y a de lieux historiques magnifiques et de musées intéressants. La ville allie parfaitement le moderne et l’ancien dans son architecture et dans son art de vivre. De plus, c’est une ville qui respire ! Elle est pourvue de jardins immenses et il est très facile de la parcourir en vélos tant il y a de pistes quasiment partout. De plus, elle est située au bord de la mer pour ceux qui souhaiteraient s’y baigner. On s’est senti tellement bien ici ! 

Road trip en Valencia Espagne, Cathédrale
La Cathédrale de Valencia
Road trip en Valencia Espagne, City
La Cité des Sciences à Valencia

4 - Buñol

Après un petit retour dans les rizières d’Albufera, on a rejoint Buñol pour rencontrer d’autres voyageurs français de passage et célébrer Noël ensemble. On ne remerciera jamais assez Anaïs et Thomas d’avoir pris cette initiative qui nous aura permis de rencontrer des gens géniaux au point où on est finalement resté tous ensemble plusieurs jours avant de partir et de se retrouver pour Nouvel An quelques jours plus tard dans les rizières d’Albufera.

Bon, ça c’est pour l’histoire. Mais maintenant, que voir à Buñol ? Pas loin de là, il y a une aire de pique-nique que vous trouverez sur Park4Night. Vous pourrez y faire des barbecues, prendre des douches et aller au toilette. Une bonne étape donc quand on voyage avec un véhicule et qu’il nous manque un peu de confort. Mais ce qu’il faut également noter, c’est que depuis ce lieu, vous pouvez randonner en hauteur pour découvrir une jolie gorge qui comprend plusieurs cascades à l’eau incroyablement claire. C’est certainement un très bon spot en été lorsque les températures sont élevées et que vous cherchez un endroit où vous rafraîchir loin des côtes.

cascades
Les cascades proches de Buñol

5 - Xàtiva

Après avoir quitté nos nouveaux copains, on a rejoint la petite ville de Xàtiva pour découvrir le château aux allures de muraille de Chine espagnole. Le lieu est vraiment magnifique bien que nous ayons été déçus de constater qu’il avait été aménagé pour accueillir une clientèle privilégiée qui souhaite se restaurer tout en haut de ce lieu historique unique. Donc c’est un peu amer qu’on a quand même fait la visite des ruines et des remparts entourés d’une horde de touristes. Comptez 5€ pour deux personnes pour y accéder. La vue y est assez incroyable et on a apprécié la petite randonnée pour monter qui passe par une ancienne glacière et quelques grottes

Attention par contre si vous avez un gros véhicule. Les places de parking dans la montée sont minuscules et il vous sera impossible de faire demi-tour en arrivant en haut. Donc, cherchez une place dans la ville. Car pareil, il n’y a qu’un seul parking en bas de la colline qui comprend dix places et c’est tout !

Si vous êtes à Valencia et que vous n’avez pas de moyen de locomotion, vous pouvez également réserver un tour privé d’une journée pour découvrir trois lieux chargés d’Histoire à Xàtiva et alentours : découvrir le tour privé sur GetYourGuide

Glacière Xativa
Glacière à Xàtiva

6 - Riu Albaida

Après avoir visité le château de Xàtiva, on a rejoint un spot où dormir au sud. Il s’agit d’un lac traversé par Riu Albaida. On a exactement dormi au bord de ce lac du côté de Guadasséquies. Et je peux vous dire qu’on y était bien. On est resté plusieurs jours tant nous étions tranquillement installés au soleil. Il n’y a pas grand chose à faire ici, si ce n’est se prélasser. 

Sur Park4Night, le lieu était indiqué comme sale. On a donc entrepris de le nettoyer. Un local nous a vu et nous a offert des bières pour nous remercier. Donc en plus d’être tranquille, les habitants y sont géniaux !

7 - Denia

Puis, il fut temps de rejoindre notre première ville depuis un moment. Dénia est sans aucun doute une étape qu’on a beaucoup aimé. Nous voulions y aller au départ pour travailler à la bibliothèque. D’ailleurs si vous cherchez un coin où travailler tranquillement pendant votre voyage, on vous recommande Dénia. La bibliothèque est à quelques mètres d’un parking autorisé pour la nuit en véhicule aménagé et vous êtes entourés de toutes les commodités qui vous seront utiles sans déplacer votre véhicule (marché local, magasins, laundry, bibliothèque, centre-ville, restaurants). 

C’est à Dénia que nous avons célébrer Feliz Dia del Reyes (le vrai Noël espagnol). Il s’agit d’une cavalcade géante le 5 janvier au soir constituée de l’arrivée des rois mages. Je ferai un article prochainement pour expliquer comment se fête Noël en Espagne. C’est assez surprenant ! En tout cas on a adoré cette célébration ! Cela faisait du bien après autant d’années de retrouver de la vie dans les rues et des gens heureux qui se retrouvent et échangent dans les bars et restaurants. 

En plus de Noël, on a également visité Dénia :

  • son port,
  • le château (qu’on a vu de loin),
  • son passage sous-terrain qui date de la guerre civile,
  • son centre-historique et piéton,
  • la Place de la Constitution.

C’est comme si on avait vécu à Dénia en travaillant à la bibliothèque, en faisant le marché et en arpentant les ruelles le soir. D’ailleurs, c’est à Dénia qu’on a pu acheter notre adaptateur espagnol pour notre gaz à l’Office de Repsol au centre-ville !

Port de Denia en Espagne
Port de Dénia au coucher du soleil avec, au loin, le château de Dénia
Cavalcade de Noël, Dénia
La cavalcade de Noël à Dénia

8 - Jesùs Probes et le Parc Naturel del Montgó

Une montagne surplombe Dénia. Il s’agit du Parc Naturel del Montgó. Forcément, après avoir passé autant de jours à la voir, on a voulu y randonner. Pour y accéder, il faut vous garer à Jesùs Probes et suivre le sentier balisé depuis la route. Comptez environ 4h aller-retour pour venir à bout de ce sommet vertigineux ! Et la vue en vaut la peine. Vous verrez Dénia, Javea, la mer et les autres sommets dans les terres à perte de vue !

Road trip en Valencia Espagne, del Montgo
Sur la crête dans le Parc Naturel del Montgò
Road trip en Valencia Espagne, Vue Del Montgo
Vue en montant au sommet Del Montgò
Road trip en Valencia Espagne, Pique nique Del Montgo
Repas sur les hauteurs du Del Montgò

9 - Coves Santes

Le lendemain, on a voulu se faire un petit road trip sur la côte. Notre première étape n’était pas très loin. Il s’agissait de Coves Santes, un cap rocheux où se dresse le phare de San Antonio. La vue est sublime sur la ville de Javea et sur le Parc Naturel del Montgó. Il a été facile de trouver une place en hors saison, mais ce doit être plus compliqué en haute saison. On s’y est baladé avant de repartir vers notre seconde étape, le Cap Prim.

Road trip en Valencia Espagne, Coves Santes le Phare
Le phare de Coves Santes
Road trip en Valencia Espagne, Vue au Coves Santes
Vue sur la ville balnéaire de Javea depuis Coves Santes avec le sommet Del Montgò en arrière plan

10 - Cap Prim

On a continué notre road trip à Valencia sur la côte en faisant un arrêt au Cap Prim. Alors attention pour vous garer… Il doit y avoir maximum dix places disponibles… Donc découvrir ce lieu, c’est le mériter ! Je ne peux que vous conseiller d’y aller tôt le matin pour vous donner une chance d’avoir une place libre. 

Le Cap Prim, c’est des roches vertigineuses qui dominent la mer et qui donnent une vue à 360°C sur la côte. Il n’y a aucun habitation à la ronde et il est possible de s’y baigner dans deux criques aux eaux magnifiques !  Comptez environ 1h30 pour le parcourir.

Road trip en Valencia Espagne, Crique au Cap Prim
Crique au Cap Prim

11 - Moraira

Nous souhaitions ensuite continuer à longer la côte. Cependant, si vous avez un vieux véhicule comme nous qui n’est pas puissant, attention car les routes y sont mortelles ! On a donc changé nos plans pour rejoindre directement la ville balnéaire de Moraira pour espérer découvrir la côté le lendemain à vélos.

Finalement, nous n’en ferons rien pour plusieurs raisons. Bien que Moraira était mignonne, on n’a pas beaucoup aimé le fait qu’elle était surpeuplée d’expatriés et que les boutiques étaient hors de prix. Le lieu nous faisait penser à la Côte d’Azur en moins beau. Ensuite, on devait y rester pour y travailler à la bibliothèque mais finalement, elle n’existait plus. Enfin, une tempête se préparait et on voulait éviter de se prendre les rafales sur la côte. On a  du coup passé une nuit ici avant de nous décider à rejoindre les terres.

Road trip en Valencia Espagne, Moraira
Côte de Moraira

12 - Teulada

Teulada fut une étape d’une nuit. On n’a pas vraiment pris le temps de la découvrir en journée. On s’est simplement promené dans les ruelles le soir avant de rejoindre l’un des seuls restaurants ouverts pour y dîner. Malgré que nous ayons rejoint les terres, on a beaucoup senti les rafales de la tempête venant de la mer. On a été rassuré d’avoir pu anticiper cela en quittant la côte.

Le lendemain, c’est pas loin d’ici qu’on a pu acheter notre bouteille de gaz ! Car oui, il y a un centre de distribution de gaz Repsol au bord de la national. Normalement, c’est compliqué de recevoir du gaz lorsqu’on n’est pas résident espagnol. Mais avec un peu de négociation et du cash, on a pu avoir notre bouteille pour 19€ !

13 - Calpe et le Parc Naturel del Penyal d'Ifac

C’est heureux et conquis par la Costa Blanca, qu’on a rejoint la ville de Calpe. Cette ville a de quoi surprendre car elle dégoute certains voyageurs et en émerveille d’autres. Pour notre part, on a trouvé Calpe surprenante pour plusieurs raisons :

  • Il y a une saline en plein milieu de la ville dont ont élu domicile des dizaines de flamants-roses.
  • Il y a un rocher immense qui domine la ville et la mer où il est possible de randonner (on vous en parle plus bas).
  • La ville est à taille humaine. Il est donc facile de visiter Valencia à pieds.
  • C’est une ville balnéaire donc il y a deux grandes plages où se baigner.
  • La bibliothèque est vraiment sympathique.
  • Le paysage alentours est montagneux et magnifique.
  • Il y a plusieurs parking autorisés et gratuits pour les véhicules aménagés.

Comme vous l’aurez compris, Calpe fut une étape pour travailler à la bibliothèque. On y est donc resté plusieurs jours au point où s’y est fait des amis, Joy et Maxense. On les a rencontrés lors de la fameuse randonnée sur le rocher, le Parc Naturel del Peñon de Ifach. Il faut s’accrocher pour grimper tout en haut, mais sincèrement c’est une randonnée qu’on n’oubliera jamais. Il s’agit d’une expérience formidable où ceux qui ont le vertige devront s’accrocher. Car oui, les chemins sont étroits (quand il y en a), les rochers glissent et le dénivelé pique ! Mais la vue tout en haut est vraiment magnifique et vaut d’y passer quelques heures en aillant la trouille de tomber. 

Road trip en Valencia Espagne, Calpe del Penyal Ifac
Départ de la randonnée au Parc Naturel Del Penyal d'Ifac à Calpe
Road trip en Valencia Espagne, vue à Penyal Ifac
Vue sur la ville de Calpe avec la Saline au centre au Parc Naturel Del Penyal d'Ifac
Road trip en Valencia Espagne, rocher del Penyal d'Ifac
Sur la montée au Parc Naturel del Penyal d'Ifac à Calpe

14 - La Nucia

Nous étions à La Nucia pour travailler. Vous l’avez certainement compris en lisant cet article que notre vie de nomades digitaux nécessitent de nous poser plusieurs jours pour travailler. Seulement (on vous l’a déjà expliqué dans un précédent article concernant les préparatifs pour organiser son road trip en Espagne), notre forfait internet français ne nous permet pas de travailler confortablement en Espagne. Il nous manque à chaque fois du data pour finir le mois. Les bibliothèques sont un bon moyen pour travailler tout en ayant du wifi gratuit toute la journée.

Du coup, notre itinéraire hebdomadaire est à chaque fois décidé en fonction des villes qu’on traverse et de la wifi. 

On s’est donc retrouvé à La Nucia pendant quelques jours. À vrai dire, la bibliothèque était géniale et nous avons dormi dans un complex sportif vraiment bien situé à l’orée d’un terrain vague. Il y avait pleins de sports possibles à pratiquer : piscine, skate, rollers, paddle. On n’a pas eu le temps d’en faire puisque nous finissions chaque soir très tard et que nous nous levions très tôt. 

Donc non, il n’y a pas grand chose à faire à la Nucia, si ce n’est faire du sport.

15 - Les Salines de Santa Paula

Pendant notre volontariat près d’Elche, on en a profité pour visiter quelques lieux intéressants dans la région pendant une journée (on vous parlera de notre volontariat dans un précédent article). Notre première visite fut les Salines de Santa Paula

Le lieu est assez incroyable. Il s’agit de bassins dans les tons roses où vivent des flamants-roses. Le lieu est situé à quelques mètres de la mer et il est traversé par une route principale. On vous invite grandement à la prendre si vous faites un road trip à Valencia. Vous aurez l’impression de rouler sur une bande de terre entourée d’eau de plusieurs couleurs (uniquement lorsque le soleil est à son zénith).

Mais il y a aussi une randonnée d’une heure à faire qui vaut vraiment le coup d’oeil. Elle vous permettra d’approcher les oiseaux et de les voir via des observatoires. La balade se poursuit ensuite sur la plage avant de remonter par des restaurants en bord de mer où s’amassent les pêcheurs. 

Road trip en Valencia Espagne, Salines de Santa Paula
Observatoire aux Salines de Santa Paula
Pink Lakes Santa Paula, Espagne
Les Salines rosées de Santa Paula / Copyright de Steve @flyandpics

16 - Le Lac Rose

Notre deuxième visite de la journée s’est poursuivit au Lac Rose de Torrevieja. À vrai dire, il n’est pas vraiment rose si vous venez lorsque c’est nuageux ou dans l’après-midi (comme nous l’avons fait malheureusement). Il faut vraiment y aller le matin, et encore mieux, lorsque le soleil est à son zénith. Il s’agit d’un énorme lac naturel accessible à pieds où vous pourrez voir depuis le sol, le rose de l’eau.

Du coup, comme nous y étions lorsque le rose n’était pas trop visible, nous n’avons pas pris de photo. Nous avons uniquement filmé. On vous invite à découvrir la vidéo sur notre chaîne YouTube lorsqu’elle sortira.

17 - Elche

Elche est une petite ville qui est assez rapidement visitée. Elle est surtout connue pour sa palmeraie immense. Avec Steve, nous avons décidé de la visiter à vélos depuis notre parking. Finalement, on a mis moins de deux heures pour en faire le tour. Hormis la palmeraie, le centre historique est assez mignon et quelques sites historiques sont à visiter tels que : la Basilique de Santa Maria et le Palais des Altamira qui est un musée archéologique. Le reste des visites se passe dans les ruelles où vous apprécierez les échoppes, les marchés, l’architecture, les boutiques mais aussi les ruines archéologiques dissimulées un peu partout dans la ville et en libre accès.

Road trip en Valencia Espagne, Elche perchée
La ville perchée d'Elche

18 - Le Parc Naturel Del Fondo

Après avoir visité Elche, nous avons poursuivi notre road trip en Valencia au Parc Naturel Del Fondo. Ce lieu sauvage et préservé est une réserve idéale pour observer les oiseaux. Composée de plusieurs bassins naturels, une bonne partie de la balade se passe sur des pontons qui traversent une bonne partie du parc. Le reste du parcourt, se poursuit autours de ces lacs. Le vélo est recommandé !

Ce fut, encore une fois, l’occasion d’apercevoir des flamants-roses, mais aussi d’autres espèces.

19 - Orihuela

Je termine ce road trip en Valencia par la charmante mais surprenante ville d’Orihuela. Ce fut véritablement un petit coup de coeur car on a vraiment tout aimé dans cette petite ville. Pour commencer, elle est à taille humaine. Ce qui fait qu’on la parcourt en une journée, sans se presser. Ensuite, il y a pleins de lieux incroyables à découvrir dans la ville : les églises de Santo Domingo et de las Santa Juste y Rufina, la Cathédrale del Salvador, les places, le Rio Segura et les musées. Mais on a également beaucoup aimé son architecture qui est un savant mélange d’Europe et de Moyen-Orient

Et ce contraste, on le voit davantage en prenant de la hauteur pour rejoindre les ruines du Château d’Orihuela en passant par le Seminario Diocesano de San Miguel. Même si certains toits sont plats et sont dotés de terrassent, certains sont en tuiles et d’influences européennes. Même les églises sont à mi-chemin entre les deux cultures. C’est assez spectaculaire. 

D’ailleurs, cette balade est absolument à faire. La vue d’en haut est à couper le souffle. On remarque la situation géographique assez surprenant de la ville à flanc de pierriers gigantesques et dominée par un château. 

Je vous invite à vous procurer les informations concernant les prix et les horaires dès votre arrivée dans la ville à l’office de tourisme d’Orihuela. Ils vous donneront une feuille avec toutes les informations ainsi qu’un plan. Notez que tout est gratuit sauf la Cathédrale (2€), le Museo Diocésain de Arte Sacro (4€), le Museo Semana Santa (2€), et le Colegio STO. Domingo (2€).

Road trip en Valencia Espagne, cathédrale Orihuela
Cathédrale d'Orihuela
Road trip en Valencia Espagne, Orihuela vue
Orihuela vue depuis la montée pour rejoindre le château en ruines

2/ Ce qu'on n'a pas pu faire pendant notre road trip à Valencia en Espagne

Forcément, même si on l’aurait voulu, il est impossible de tout visiter d’une traite dans la région de Valencia au risque de faire des détours improbables. La région est très montagneuse et il y a des routes dans tous les sens. Ce qui fait qu’on peut vite s’y perdre et se tromper de route, et du coup, passer à côté d’un lieu magnifique à découvrir. 

Et comme je vous le disais, la région est montagneuse, ce qui en fait une destination idéale pour randonner. Il y a pleins de pierriers d’ailleurs que nous souhaitions escalader mais dont nous n’avions ni le temps, ni la possibilité de nous y garer. 

Dans la région, il y a aussi de charmants villages que nous n’avons pas pu aller explorer tels qu’Aspe, Santa Paula, Castalla, Sella, Xixona (pour son nougat !), Anna et ses gorges, Chella et ses rivières, Chulilla, Biar et son château sur la colline.

Il y a également pleins de réserves naturelles à explorer dont les :

  • Clot de Galvany, 
  • Parc Naturel de la Serra Gelada
  • Fonts de l’Algar
  • Pinar de Calces
  • Fleix et son sentier au 6000 marches
  • Parc naturel de la Serra de Mariola
  • Pozas del rio Clariano

Enfin, la région borde la mer. Il y a donc pleins de magnifiques plages à arpenter et où se baigner.

3/ Typiquement valenciennois

Il y a plusieurs choses qui nous ont frappées dans la région :

  • Dans certains toilettes publiques, il y a des bidets bizarres. Impossible de savoir de quoi il s’agit.
  • Il y a une forte communauté d’expatriés. Ce qui fait qu’on retrouve des magasins appelés Overseas où sont vendus pleins de produits du monde entier. 
  • Il y a des orangers dans les villes et les fruits tombent au sol sans que personnes ne les ramassent !! Ça nous a souvent rendu dingue et on était les premiers à les mettre dans nos sacs…
  • Les horaires sont complètement décalés. Ils mangent le midi après 14h et reprennent le travail à 16h jusqu’à 20h. Et du coup, ils passent à table à partir de 21h. Il faut donc faire attention quand on souhaite faire ses couses, visiter ou aller au restaurant.
  • Ils ont des ronds-points avec des feux rouges et il peut y avoir jusqu’à six voies sur ces mêmes ronds-points !
  • Il y a des routes séparées par des barrières qui vont dans le même sens. Parfois, ça se compte par dizaines et elles vont toutes dans le même sens. On a fini par se dire que c’est une région bordélique où ils ont ajouté des routes sans modifier les anciennes. 
  • Il y a des pistes cyclables à double file quasiment partout. C’est super pratique de se déplacer en deux roues !
  • Les déchets sont malheureusement partout au bord des routes et ça n’a l’air de gêner personne.

4/ Cuisine et saveurs

La région de Valencia est connue pour son riz d’Albufera, ses oranges et ses produits de la mer. Alors forcément, vous y dégusterez les meilleures paellas espagnoles, mais aussi d’autres plats à bases de riz :

  • Arroz al horno,
  • Fideuá

Hormis le riz, la région sert d’autres spécialités à goûter :

  • Le coca qui est une sorte de pain cuit en étant fourré à quelque chose de salé et qui se mange sur le pouce.
  • Le Olla Valenciana qui est un ragout de pois chiches.
  • La Horchata de chufa qui est une boisson sucrée indéfinissable mais qu’il faut goûter.
  • L’Agua de Valencia qui est un cocktail à base de Cava (champagne espagnol), de jus d’oranges de Valencia et de vin blanc espagnol.

Si vous voulez goûter de nouvelles saveurs, prenez un menu del dia (menu du jour). Vous aurez un plat complet pour quelques euros avec des produits régionaux !

5/ Notre road trip en vidéos (plusieurs parties)

6/ Budget journalier ?

Notre budget pour un road trip dans la région de Valencia en Espagne a été classé en six catégories :

  • Hébergement (campings, hôtels, airs de services payantes où dormir, parking payant pour dormir),
  • Nourriture (achat alimentaire, restaurants),
  • Achats (le gaz, la laundry, le plein d’eau payant, les achats liés aux aménagements intérieurs du camping-car),
  • Visites (les billets d’entrées pour visiter, les tours touristiques, les locations pour visiter),
  • Véhicules (l’essence, les réparations du véhicule, le parking).
  • Personnels : nos achats plaisirs, nos charges fixes mensuelles (assurances, abonnements), budget du chat, frais bancaires, charges professionnels / Ce budget est personnel et ne dépend que de notre situation privée. Je ne l’ai donc pas inséré dans ce tableau car il n’impactera pas votre propre budget voyage.
Hébergement
Nourriture
Achats (gaz, laundry, aménagement CC)
Visites
Véhicule (dont changement de pneus)
0€
524€
135€
12€
657€

Soit un total de 1 328€ sur 59 jours de road trip à Valencia en Espagne, soit 22,50€ pour deux personnes par jour.

Budget sans l’achat des pneus : 19€ pour deux personnes par jour.

Faire un road trip à Valencia en Espagne n’est pas onéreux. Ce qui coûte finalement le plus cher, c’est la nourriture et l’essence. Il est possible de voyager dans la région sans dépenser de l’argent pour dormir et visiter.

Ce qu’il faut aussi noter, c’est que dans notre budget nourriture, nous avons intégré les restaurants. Et on en a fait pas mal à raison de 1 à 2 par semaines coûtant chacun environ 25€ pour deux personnes. En faisant le calcul vous remarquerez que les courses en Espagne ne coûtent pas cher. On s’en sort pour deux personnes et par semaine à 40€. Le carburant coûte également moins cher qu’en France (environ 1,60€/L d’essence et 1,40€/L de gasoil).

J’espère que ce nouvel article concernant le road trip dans la région de Valencia en Espagne t’a plu ! N’hésite pas à nous laisser un commentaire si c’est le cas où à partager l’article pour nous aider à gagner en visibilité sur le web. Bon voyage en Espagne !

lesmanalas-pinterest-miss-manala
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.