Baños Romanos de la Hedionda

Visiter le meilleur de Ronda + 10 lieux surprenants en road trip

Après avoir quitté nos amis à la Cala de Mijas, on a rejoint les montagnes de la Sierra de las Nieves pour visiter la ville de Ronda. On avait noté quelques lieux à découvrir après Ronda, mais finalement on a énormément étoffé notre road trip en faisant beaucoup plus d’étapes que prévu et poussant nos explorations jusqu’à la Sierra de Grazalema. On aurait encore pu découvrir davantage, mais il nous est arrivé un petit pépin en cours de route que je vais vous détailler dans cet article et qui a finalement coupé notre envie de découvrir la Sierra Grazalema. N’hésitez pas à la fin de l’article à donner vos coups de coeur de cette région d’Andalousie ou d’autres lieux en Espagne !

1/ Visiter la ville de Ronda

Ronda est une ville magnifique perchée à 739 mètres d’altitude aux portes de la Sierra de las Nieves et de la Sierra de Grazalema. Le paysage est donc époustouflant. Mais si les touristes s’agglutinent dans ces ruelles ce n’est pas que pour sa position géographique.

Ronda est aussi l’une des villes blanches d’Andalousie peinte à la chaux et qui donne une allure particulière. Ses influences arabes, hispaniques et mauresques créent une ambiance particulière qui ont influencés depuis des centaines d’années des philosophes, poètes et autres artistes du monde entier. On note notamment les personnages illustres d’Orson Welles ou encore d’Ernest Hemingway. Ce dernier a même définit Ronda comme étant un “authentique décors romantique. 

Enfin, ce qui définit Ronda aujourd’hui, c’est cette gorge profonde El Tajo où traverse la rivière Guadalvín. Elle est impressionnante car elle coupe la ville en deux. On peut relier les deux côtés par des ponts par lesquels on aperçoit des terrasses en cascade aménagées le long de la gorge.

Anecdote sur Ronda : Madonna y a tourné son clip Take a Bow en 1995 et il y a même un documentaire en ligne sur le Backstage de son clip à Ronda !

Quoi voir à Ronda ?

Il y a forcément pleins de choses à voir à Ronda. Le mieux est d’utiliser l’application MapsMe pour préparer votre visite. Vous pouvez ajouter des signets qui vous aideront à localiser les points d’intérêts et d’y annoter vos commentaires. On utilise toujours cette application pour nos voyages. Elle s’utilise hors ligne et n’use donc aucun data.

Pour en revenir à Ronda, vous apprécierez la veille-ville perchée comme le nouveau Ronda plus dynamique. Lorsque nous y étions, nous avions démarré les visites très tôt pour éviter les foules. On a pris un petit déjeuner espagnol (café avec sandwichs bocadillos et churros) à une terrasse d’une churreria. Ensuite, on a rejoint la vieille-ville par le nouveau Ronda. On a pu prendre la mesure du dynamise loin des touristes. Puis, on a commencé par découvrir la vieille-ville en la longeant tout autour pour voir les points de vue, les ponts, les gorges et les vestiges du moyen-âge. On a enfin terminé nos découvertes de Ronda par l’intérieur en faisant un arrêt pour déguster des pâtisseries arabes dans une teteria

Petit déjeuner à Ronda dans une churreria
Churreria pour un desayuno à Ronda
Ronda en Andalousie
Sur les hauteurs de Ronda
Road trip Ronda, ville
Le Puente Nuevo de Ronda

Découvrir les points d'intérêts depuis l'extérieur

Points d’intérêts à observer dans l’ordre des visites en démarrant à l’Office de tourisme :

  • El Tojo 
  • Mirador de Ronda La Sevillana
  • Puento Nuevo de Ronda
  • El Tajo de Ronda
  • Mirador de Aldehuela
  • Mirador du Puente Nuevo de Ronda
  • Plaza Duquesa de Parcent et son Iglesia de Santa Maria la Mayor
  • Castillo del Laurel
  • Puerta de Almocábar
  • Murallas de la Cijara et Murallas Del Carmen 
  • Puerta de la Cijara
  • Murallas de Ronda
  • Palacio de Salvatierra
  • Puente Viejo
  • Jardines de Cuenca et le Mirador de Cuenca
La ville blanche de Ronda
La partie blanche du "Nouveau Ronda" au loin
Dans les rues de Ronda
Dans les rues du vieux Ronda

Lieux touristiques à visiter à Ronda

Vous pouvez ajouter quelques visites touristiques ou culturel à votre itinéraire parmi les lieux ci-dessus (dans l’ordre des visites) :

  • Centro del Interpretación del Puente Nuevo – Pl. España, s/n, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert du mardi au vendredi de 9h30 à 19h, les samedi et lundi de 10h à 14h et de 15h à 18h et le dimanche de 10h à 15h / 2,50€
  • Palacio de Congresos de Ronda – C. Armiñán, 1, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert du lundi au vendredi de 8h à 15h / 1€
  • Casa San Juan Bosco – C. Tenorio, 20, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert tous les jours de 10h à 20h / 2€
  • Mondragon Palace – Pl. Mondragón, s/n, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert du mardi au vendredi de 9h30 à 19h, les samedi et lundi de 10h à 14h et de 15h à 18h et le dimanche de 10h à 15h / 3,50€
  • Baños Árabes Yacimiento Archeológico – C. Molino de Alarcón, s/n, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert du mardi au vendredi de 9h30 à 19h, les samedi et lundi de 10h à 14h et de 15h à 18h et le dimanche de 10h à 15h / 4€
  • Casa del Rey Moro – C. Cta. de Santo Domingo, 9, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert tous les jours de 10h à 21h30 / 7€
  • Museo Lara – C. Armiñán, 29, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert tous les jours de 11h à 19h / 4€
  • Unicaja Joaquín Peinado Museum – Pl. del Gigante, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h et le samedi de 10h à 15h / 4€
  • Casa del Gigante – Pl. del Gigante, 1, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert du mardi au vendredi de 9h30 à 19h, les samedi et lundi de 10h à 14h et de 15h à 18h et le dimanche de 10h à 15h /2,50€
  • Museo de Ronda – C. Armiñán, 59, 29400 Ronda, Málaga, Espagne – ouvert du mardi au vendredi et le dimanche de 11h à 18h et le samedi de 11h à 19h / prix inconnu
Ronda, les figuiers
Figuier à Ronda
Manger dans une teteria à Ronda en Andalousie Espagne
Manger dans une teteria à Ronda

Dormir avec un véhicule aménagé à Ronda ?

Tout est vraiment super à Ronda. Le seul gros point négatif, c’est certainement où se garer pour la nuit. Il y a une air de camping-car payante que vous trouverez sur l’application Park4Night. Mais il y a également quelques autres lieux gratuits qui ne font pas vraiment rêver. Pour être à plat (car oui Ronda en valloné alors c’est pas facile de trouver des endroits plats) et être dans des lieux de passage (on n’aime pas isoler le camping-car en ville), on a choisi de dormir le long de la route en face du Lidl. C’est a trente minutes de marche des lieux d’intérêts, mais on y a bien dormi en plus de pouvoir utiliser leurs toilettes et faire des courses. 

2/ Road trip au départ de Ronda pour découvrir 10 lieux surprenants ?

Voilà vous avez terminé vos visites à Ronda. Mais finalement, ce serait bien dommage de faire demi-tour et de rejoindre à nouveau la côte. Je vous invite à faire un road trip d’une semaine dans les alentours de Ronda tant les lieux sont incroyables ! Je vous liste dans cet article 10 lieux surprenants à découvrir en road trip au départ de Ronda.

Pour en savoir + sur la Costa del Sol et Malaga : Lire l’article

1 - Setenil de las Bodegas

Setenil de las Bodegas est seulement à quelques minutes en voiture de Ronda. Vous allez adorer vous promener dans les ruelles escarpées du village qui ont été construites dans des gorges et dont la majorité des maisons sont semi-troglodytes ! On avait déjà vu des cuevas espagnoles à Guadix, Grenade ou Alhama de Grenada. Mais c’est la première fois qu’on voyait tout un village construit dans une gorge.

Pour garer votre véhicule aménagé en toute sécurité, on vous recommande un parking large et ombragé avant le pont (proche du rond-point) sur la route CA-9122.

Setenil de las Bodegas
Setenil de las Bodegas, rue sous la roche
Setenil de las Bodegas, village
Setenil de las Bodegas, le village vue depuis l'Église
Setenil de las Bodegas, road trip Ronda
Setenil de las Bodegas, Une rue sous la roche

Découvrir Guadix et ses 2500 grottes habitées : lire l’article

Setenil de las Bodegas, cuevas
Setenil de las Bodegas, cuevas

2 - Site archéologique d'Acinipo

À seulement quelques minutes en voiture après Setenil de las Bodegas se trouve un site archéologique étonnant, Acinipo. Il s’agit de vestiges romains situés à exactement 999m d’altitude. Mais son passé remonte au Néolithique puisqu’ont été découvertes des huttes circulaires protohistoriques.

Pour faire simple, le site historique a été cité dans des textes de Ptolémé et de Pline l’Ancien (pour ceux qui connaissent). Cela montre à quel point le lieu était célèbre. D’ailleurs, Acinipo était connu sous le nom de Ronda la Vieja ce qui indique également que c’était l’ancienne localisation du Ronda qu’on connait aujourd’hui. 

Sur place, 5 ruines à découvrir car le site est encore en fouilles. Mais le Théâtre romain est un vestige impressionnant qui vaut le détours car il est très bien conservé en plus de surplomber la plaine nichée entre la Sierra Grazalema et la Sierra de las Nieves.

Informations sur le site archéologique d’Acinipo : 

  • Pour y aller, quitter Setenil de la Bodegas à l’ouest par la route CA-4223, puis tourner en direction de Venta la Leche sur la MA-7402. Dépassez Venta la Leche sur plusieurs kilomètres, le site se trouvera sur votre droite 
  • Prix : gratuit
  • Horaires : ouvert du mecredi au dimanche de 9h à 14h30
  • Durée de la visite : 1h (avec panneaux explicatifs en anglais) tout au long du parcours circulaire)
  • Possibilité de dormir sur le parking du site qui est en macadam, mais c’est légèrement en pente. Avec des cales, ça passe.
  • Il y a des toilettes sur le site et des poubelles
  • Route étroite et vallonnée pour y accéder ,mais praticable avec un camping-car.
Site archéologique d'Acinipo, le théâtre romain
Site archéologique d'Acinipo, le théâtre romain avec en arrière plan la Sierra de las Nieves
Vue depuis le théâtre romain Acinipo
Vue sur la Sierra Grazalema depuis le théâtre romain du site archéologique d'Acinipo
Site archéologique d'Acinipo, Ronda
Site archéologique d'Acinipo

3 - Randonnées dans l'Arroyo de Bocaleones

Il y a une activité qu’on voulait absolument faire lorsque nous étions dans la région de Ronda, c’était la randonnée dans l’eau le long de l’Arroyo de Bocaleones. Malheureusement, il faut avoir une autorisation pour y accéder et on s’y est pris un peu trop tard pour l’obtenir à temps (je vous explique tout plus bas).

L’Arroyo de Bocaleones est une zone naturelle protégée proche du village de Zahara de la Sierra. Il est possible de faire une randonnée dont certains moments du parcours se font dans l’eau ! On avait déjà vécu cette expérience en Australie avec Karijini et on avait tellement hâte de pouvoir le revive en Espagne ! 

Mais comme dit précédemment, le lieu est protégé et ils évitent les masses de touristes chaque jour. Le meilleur moyen qu’ils aient trouvé, c’est de décourager les gens d’y aller avec une procédure longue et pénible pour obtenir une autorisation d’accès. 

On aurait quand même pu aller à Zahara de la Sierra car c’est tout de même très beau et en bordure d’un magnifique lac, l’Embalse de Zahara-el Gastor. Voici quelques lieux à découvrir sur place :

  • Tower of Tribute
  • Muralla Urbana de Zahara de la Sierra
  • Castillo de Zahara de la Sierra

Informations sur le site naturel d’Arroyo Bocaleones :

  • Le site se trouve à l’Ouest de Zahara de la Sierra. Je n’ai pas trouvé d’informations concernant où se garer pour démarrer les visites. Je vous invite à le demander en même tant que vous faites les démarches pour obtenir l’autorisation. / Témoignez en commentaire pour partager votre expérience et compléter cet article.
  • Prix : gratuit
  • Durée : 2h à 3h (d’après des témoignages)
  • Difficulté : moyenne (mais attention l’eau est très fraîche)
  • Faire sa demande d’autorisation sur le sentier aquatique d’Arroyo Bocaleones (mail) / J’avais envoyé un mail et ils m’ont répondu trois jours plus tard en semaine et en basse saison. Ils m’ont demandé de leurs donner nos dates et le sentier que nous souhaitions faire. / Ils recommandent de faire la demande minimum deux semaines avant la randonnée en basse saison. Je vous invite à le faire un mois avant si vous connaissez vos dates / Vous pouvez également demander l’autorisation directement à El Bosque, mais ils ne vous la donnent pas immédiatement non plus et les horaires sont un peu compliqués.
Zahara de la Sierra
Zahara de la Sierra / Photo Canva

4 - El Bosque et Grazalema

Après avoir longé la Sierra Grazalema, il est temps d’y entrer ! Votre première étape se fera à El Bosque. Je vous ai parlé de ce village juste avant car il est possible de faire sa demande directement pour faire le sentier aquatique de Bocaleones. Mais à El Bosque il y a également plusieurs départs de randonnées pour voir des cascades. C’est assez rare en Andalousie qui est une région très sèche en été. Alors ne les manquez pas !

Ensuite, roulez jusqu’à Grazalema ! Ce village blanc d’Andalousie est situé au coeur des montagnes du même nom. C’est le paradis pour les randonneurs ! Il y a notamment :

  • la Cueva de las Dos Puertas qui est une grotte surplombant les montagnes, 
  • le sommet Peñon Grande avec des vues incroyables sur la Sierra Grazalema
  • l’Embalse de Fresnillo
Grazalema proche Ronda
Village de Grazalema, dans la Sierra de Grazalema / Photo Canva

5 - Cueva de El Hundidero

Bon, ce lieu n’était pas du tout prévu dans notre road trip. Mais on a voulu passer par la vallée de Montejaque et on est passé devant des rochers si impressionnants qu’on s’y est arrêté pour randonner ! 

La randonnée menant à la Cueva de El Hundidero est impressionnante. Elle propose plusieurs points de vu vers le lac Embalse de Montejaque en passant par des passerelles menant au barrage. On peut y apercevoir des vautours et des aigles. C’est très joli. Ensuite, il faut descendre plusieurs centaines de marches d’escaliers (j’avais compter à l’époque pour me motiver à les remonter, mais j’ai oublié). C’est très très difficile s’il fait chaud. Prévoyez beaucoup d’eau. 

Une fois tout en bas, vous verrez une grotte immense où il est interdit d’entrer sans un guide. D’ailleurs une pancarte à l’entré vous dissuade car elle montre les photos de plusieurs personnes qui n’en sont jamais ressorties. Mais le lieu a quelque chose d’unique. On ressent des ondes spéciales qui glacent le sang. On entend des chauves souris, des hiboux et d’autres sons étranges et difficiles à déterminer. En bref, c’est flippant ! Et rien que pour ça, je vous invite à y aller !

Ce qui nous est arrivé à la Cueva de El Hundidero :

  • Pour vous dire à quel point le lieu est étrange, c’est que pour la première fois et après cinq ans sans accident, le drone de Steve s’est crashé. La manette s’est déconnectée de l’appareil et l’appareil a continué tout seul son exploration avant de chuter. Je pense que le lieu dégage de fortes ondes magnétiques (pour ceux qui y croient). Et si vous vous demandez si on a récupéré son drone, la réponse est non ! Il est resté introuvable alors qu’on avait sa localisation grâce au signal GPS. 

Pensez à vous recueillir sur ce crash aérien pour nous et ne faites pas voler vos drones ici !

Randonnée pour rejoindre la Cueva de El Hundidero
Randonnée pour rejoindre la Cueva de El Hundidero
Embalse de Montejaque
Embalse de Montejaque

En continuant votre route vous arriverez au village de Montejaque. N’hésitez pas à prendre de la hauteur depuis le cimetière pour découvrir tout en haut une plaine fleurie (au printemps), un hermitage et une vue magnifique sur le village blanc. En continuant un peu plus loin, vous aurez une vue sur Ronda

Randonnée sur les hauteurs de Montetjaque
Randonnée sur les hauteurs de Montetjaque

6 - Cueva de la Pileta

Un peu plus loin après Montejaque, se trouve la Cueva de la Pileta. Il s’agit d’une grotte préhistorique trouvée en 1905. On peut y voir des peintures rupestres datant d’il y a plus de 20 000 ans. Et forcément j’ai eu envie d’y aller ! Surtout que comparé aux grottes de Lascaux, il s’agit des vraies peintures et non pas de reconstitutions. 

Maintenant, le soucis c’est qu’il faut téléphoner pour réserver une visite car ce n’est pas ouvert au public et ce sont les propriétaires du terrain (paraît-il) qui font les visites. Car oui, bien que ce soit un bien cultuel et historique d’intérêt mondial, le lieu est privé. 

Du coup, on n’a pas visité la grotte car on ne le savait pas et on n’aurait de toute façon pas pu réserver au téléphone car on ne parle pas espagnol. La grotte était en train d’être visitée lorsqu’on nous sommes arrivés. Sinon, l’entrée est fermée à clef.

Informations pour visiter la Cueva de la Pileta :

  • Il faut téléphoner pour réserver une visite : +34 677 61 05 00
  • Les horaires de visites (uniquement sur réservation et pas d’accueil sur place) sont toute la semaine de 10h à 17h
  • Pour y accéder, après Montejaque roulez jusqu’à Banaoján et traversez ce village. Sur la route MA-8401, vous verrez un panneau sur la droite pour rejoindre le parking de la Cueva de la Pileta.
Cueva de la Pileta
Cueva de la Pileta
Vue depuis la Cueva de la Pileta
Vue depuis la Cueva de la Pileta

7 - Le village des Schtroumpf, Júzcar

Júzcar est encore un lieu incroyable qu’on peut trouver en Espagne. Il s’agit du seul village peint en Andalousie. Et il n’est pas peint dans n’importe quelles couleurs. Il est tout bleu ! La raison est assez simple, Sony Pictures a choisi ce village en 2011 pour faire la promotion du film des Schtroumpf ! Tous les habitants ont joué le jeu et on accepté de repeindre leurs maisons originairement en blanc. Cet évènement devait être temporaire, mais finalement, ça a tellement relancé l’économie locale à cause des touristes curieux, que le village continue à perpétuer cette tradition et à organiser des évènements sur le thème des Schtroumpf. 

Juzcár a d’ailleurs été le premier et seul village officiel des Schtroumpf du monde jusqu’en 2017 et ce n’est pas rien !

Par soucis de gabari, et parce qu’on ne savait pas où se garer, on a décidé de ne pas y aller. On se garde cette visite sous le coude pour un prochain road trip en Andalousie ou en Espagne. J’ai oublié de préciser qu’il est possible de visiter Juzcár avant Ronda également par une petite route. 

Informations concernant le road trip en direction de Juzcár :

  • Pour se rendre dans ce village bleu depuis la Cueva de la Pileta, prenez la direction d’Atajate. Depuis ce village, prenez la direction de Ronda par la route A-369 et tournez après quelques kilomètres en direction de Juzcár sur la MA-7307.
  • Sur la route, vous pouvez faire plusieurs arrêts : des miradors le long de la route et voir les dolmens de Encinas Borrachas
  • Il faudra faire demi-tour jusqu’à Atajate pour continuer le road trip.
Juzcár, le village des Schtroumpf
Juzcár, le village des Schtroumpf / Photo Canva

8 - Le village de Gaucín

On ne s’est pas arrêté à Gaucín car ce village n’était pas prévu au départ et qu’on devait rejoindre pour la journée les Banõs d’Hedionda. Du coup, quand on l’a traversé, je me suis tout de suite sentie frustrée. Car il est tellement beau ! Je me suis notée d’y aller la prochaine fois et d’y visiter les lieux et d’y faire les randonnées alentour. 

Depuis ce village, on a une vue à 360°C ! On peut y voir la Méditerranée, la Sierra Crestellina et la Serra Bermeja. Elle est même appelée le Balcon de la Serrania. Il y a plusieurs sites touristiques à découvrir :

  • Castillo del Águila – Cam. al Castillo, s/n, 29480 Gaucín, Málaga, Espagne – ouvert du mercredi au dimanche de 10h30 à 13h30 et de 18h à 20h / gratuit
  • Plusieurs miradors

À découvrir également au village d’à côté, El Colmenar, le Cañon de las Buitretas : une magnifique randonnée le long d’une eau turquoise (le Rio Guadiaro) traversant une gorge calcaire et où il est également possible d’y faire du canyoning ou simplement de se baigner.

Village de Gaucin proche de Ronda
Village de Gaucín

9 - Casares

Encore un village blanc andalou qui nous a beaucoup surpris sur notre route, Casares. On s’est simplement contenté de le voir de loin, mais je me suis promis de vous en parler car ce que j’ai trouvé sur internet donne vraiment envie d’y aller. 

Casares fait parti de la Costa del Sol dont je vous ai parlé la semaine dernière. Il est donc idéalement situé près de la Méditerranée, mais dans la Sierra Crestellina. Tout comme Gaucín, le village a son château en ruine à visiter. Il y a également pleins de jolis points de vu sur les environs et sur la mer. Si vous y êtes allé, partagez-nous en commentaire vos découvertes !

Casares
Casares / Photo Canva

10 - Baños Romanos de la Hedionda

On termine ce road trip au départ de Ronda par un lieu insolite où se baigner. Les Baños Romanos de la Hedionda sont d’anciens bains romains ,dont (paraît-il) Jules Cesar lui-même serait venu s’y baigner. Ils ont été réaménagé par les arabes, qui a donné l’architecture finale à l’édifice. On peut se baigner à l’intérieur des bains aménagés en empruntant un porche qui donne sur une petite cours avec deux accès dans une pièce semi-immergée d’eau thermale. Il est également possible de se baigner directement dans la rivière.

Le lieu est toujours autant populaire auprès des espagnols qui apprécient ces eaux sulfureuses et ferrugineuses idéales pour traiter les problèmes de peau.

Informations concernant les Baños de la Hedionda :

  • Pour y accéder depuis Casares, prenez la direction de Manilva par la route A-377, puis au rond-point menant à l’autoroute AP-7, tournez à gauche. La route est très pentue et elle n’a aucun marquage au sol. Mais n’ayez crainte, vous pouvez repartir dans l’autre direction. 
  • Pour vous garer, n’allez surtout pas au parking indiqué. Arrêtez-vous avant la rivière, juste sous l’autoroute. Le parking prévu pour les bains est en pente à +12% et il est entièrement en terre battue. Vous ne pourrez d’ailleurs pas faire demi-tour avec un gros véhicule aménagé.
  • Prix : gratuit
  • Température de l’eau : 24°C
Baños Romanos de la Hedionda, exterior
Baños Romanos de la Hedionda : les bains extérieurs
bains aménagés de la Hedionda
Baños Romanos de la Hedionda

Il est également possible de randonner depuis les bains. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait après nous être baignés. Le début de randonnée se fait au niveau de l’Ermitage. Vous verrez un panneau indicatif indiquant son entrée. Il s’agit de parcourir un canyon en longeant une rivière (presque asséchée) de la Utreta. Le lieu nous a beaucoup fait pensé à El Torcal près de Malaga. Cependant, il est interdit d’accès à certaines périodes de l’année à cause des nidifications. Toutes les informations sont notées au début du chemin. 

Canuto de la Utreta
Canuto de la Utreta
Canuto de la Utreta
Canuto de la Utreta, ça ressemble un peu à El Torcal

5/ Budget d'un road trip au départ de Ronda et jusqu'à Manilva

Notre budget pour la région de Ronda en Espagne a été classé en six catégories :

  • Hébergement (campings, hôtels, airs de services payantes où dormir, parking payant pour dormir),
  • Nourriture (achat alimentaire, restaurants),
  • Achats (le gaz, la laundry, le plein d’eau payant, les achats liés aux aménagements intérieurs du camping-car, internet espagnol),
  • Visites (les billets d’entrées pour visiter, les tours touristiques, les locations pour visiter),
  • Véhicules (l’essence, les réparations du véhicule, le parking).
  • Personnels : nos achats plaisirs, nos charges fixes mensuelles (assurances, abonnements), budget du chat, frais bancaires, charges professionnels / Ce budget est personnel et ne dépend que de notre situation privée. Je ne l’ai donc pas inséré dans ce tableau car il n’impactera pas votre propre budget voyage.
Hébergement Nourriture Achats Visites Véhicules
-
26€
12€
-
50€

Soit un total de 88€ sur  6 jours de road trip à Ronda, soit 15€ pour deux personnes par jour.

Notre budget ne tient pas compte des repas cuisinés dans le camping-car puisque nous faisons nos courses toutes les deux à trois semaines. 

Pour les visites, nous n’en avons fait aucune payantes.

Faire ce road trip depuis Ronda a vraiment  été un voyage extraordinaire. Il nous a montré encore une fois la diversité de l’Andalousie. On a énormément aimé chaque lieu découvert et on a également hâte de parcourir les sites que je vous ai partagé et que nous n’avons pas eu le temps de faire. Ronda est une destination idéale pour quinze jours de vacances. Il y a tant de choses diverses à faire sans se ruiner et tout en dormant dans les lieux en pleine nature ! L’Espagne nous surprend sans cesse par ses influences, ses paysages et sa gastronomie. C’est un pays fabuleux pour les fans d’Histoire ou les sportifs invétérés en quête de sensations fortes !

On est juste très déçus d’avoir perdu notre drone qu’on aimait tant ! Après autant d’années, c’est difficile de voyager sans. Mais je vous rassure tout de suite, Steve a déjà fait l’acquisition d’un nouveau drone. C’est qu’il en a besoin pour travailler ! 

J’espère que cet article vous a plu autant que j’ai pris plaisir à le rédiger ! Ronda et tous les lieux qui l’entourent sont impressionnants et méritent qu’on les découvre. Posez-moi vos questoins en commentaires ou partagez-moi vos aventures dans cette partie d’Andalousie !

La semaine prochaine, on changera de pays. Je vais vous parler de Gibraltar, un petit département anglais perdu en Espagne ! On se donne rendez-vous jeudi prochain pour le découvrir en image ! 

lesmanalas-pinterest-miss-manala
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.