Volontariat en Espagne, la demeure

Une garde de maison en volontariat en Espagne

Après avoir fait notre volontariat en Espagne chez Arthur et Philipp, nous avons démarré un road trip en Espagne de quelques jours. Puis, nous avons rejoint la maison de Colvin, dans une vallée de la région de Murcie. Nous devions l’aider au départ pour repeindre une dépendance et faire un peu de jardinage. Ce que nous ne savions pas, c’est que Colvin devait retourner chez Arthur et Philipp pour les aider moralement. Voici comment nous avons fait de la garde de maison et que nous sommes devenus petsitters pendant notre volontariat en HelpX. On vous raconte.

1/ Comment avons-nous trouvé notre volontariat ?

Dans notre précédent article nous vous expliquons comment nous trouvons nos volontariats sur internet. Je ne vais donc pas me répéter dans cet article et je vous invite à lire l’article correspondant pour en savoir plus en cliquant sur le bouton ci-dessous :
Faire du volontariat en Espagne, photo de famille
Photo de famille de gauche à droite : Maria, Philipp, Colvin, Arthur, Audrey et Steve au milieu

2/ Comment trouver des missions de garde de maison ?

Nous faisons de la garde de maison depuis 2017. Cependant, nous n’avons pas provoqué notre première mission. Elle est arrivée naturellement par les rencontres. Chose qui s’est également faite en Espagne. Bien évidemment, il est aussi possible de trouver des missions de garde via internet.

2.1 / Sur Internet

La première fois qu’on a utilisé internet pour faire de la garde maison, ce fut en Australie. Des amis en faisait une du côté de Cairns via des connaissances en vacances. Et on s’est dit qu’il devait forcément exister une plateforme internet qui recenserait les offres d’Australie. Et en effet, il y a en plusieurs. 

Pour notre part, nous avons utilisé le site internet aussiesitters qui nous a permis d’en faire cinq et on était souvent sollicité à l’autre bout du pays tant il y avait de la demande. J’avais déjà rédigé un article au sujet de la garde de maison. Je vous invite à le lire si c’est une expérience que vous souhaitez vivre. Vous trouverez toutes les informations dont vous aurez besoin pour démarrer l’aventure.

2.2 / Des rencontres

Si vous ne trouvez pas de garde de maison, pas de panique ! On en a  aussi fait sans passer par  une plateforme internet :

  • En Thaïlande dans une maison en ISAN grâce à un de nos follower,
  • À Bali dans une villa en rencontrant les hôtes lors d’une randonnée,
  • En Espagne par la force des choses car notre hôte de volontariat devait s’absenter (cet article),
  • Quelques opportunités qu’on n’a pas saisie via des connaissances en Australie  (Elisabeth qui devait partir en vacances, les parents à Kerri qui cherchaient des personnes pour s’occuper de leur chiens pendant leurs vacances, etc.) par manque de temps.

Vous l’aurez compris, votre voyage vous fera rencontrer pleins de personnes qui vont, peut-être vous offrir l’opportunité via le bouche à oreilles de garder une maison. Le tout, est de rester réceptif aux opportunités et de les saisir. Pour notre part, si nous ne parlions pas du fait que nous en avions fait, nos amis ne nous auraient jamais recommandés auprès des leurs et nous n’aurions jamais eu la chance de les aider en gardant leurs maisons.

Garde maison Thailande
24/06/2017 : Avec la famille de Ralf Riff où nous avons gardé sa maison en l'absence de son fils et de sa femme
Garde de maison à Ball en Asie
08/09/2017 - A nous la villa à Bali !

3/ Avant de rejoindre Colvin, ce que nous avons fait

Maintenant que vous savoir tout au sujet de la garde de maison et du volontariat, je vais vous parler de notre expérience chez Colvin, en Espagne. Après avoir quitté Arthur et Philipp, nous avions convenu avec Colvin de le rejoindre quelques jours plus tard chez lui, le temps de visiter quelques lieux sur notre route et de revoir des amis.

3.1 / Découverte de la ville d'Elche et un peu de boulot

Nous avions vécu deux semaines à quelques kilomètres de la ville d’Elche, donc naturellement, on a eu l’envie de la découvrir. Cette petite ville espagnole est connue pour sa jolie palmeraie. On en a déjà parlé dans un précédent article sur quoi voir lors d’un road trip en Espagne dans la région de Valencia en Espagne.

Road trip en Valencia Espagne, Elche Centre Historique
Le Centre Historique d'Elche

3.2 / Visite de la ville d'Orihuela

Après Elche, on a fait un arrêt à Orihuela, suite aux recommandations d’Arthur. Et je dois vous dire qu’on a adoré cette petite ville à la frontière de la région de Murcie ! C’était notre dernière étape dans la région et on a aimé sa position géographique, son architecture, ses commerces et l’ambiance. Pareil, j’en ai parlé dans un précédent article que je vous invite à lire si cette destination vous intéresse.
Road trip en Valencia Espagne, Orihuela vue
Orihuela vue depuis la montée pour rejoindre le château en ruines

3.3 / Retrouvailles avec des copains voyageurs

Et la fin de ce petit road trip en Espagne, nous a menés à nos amis voyageurs Maxense et Joy. On était heureux de les retrouver pour s’échanger nos différentes aventures depuis nos aux revoir à Vila Joiosa. Bon, le spot n’était pas dingue car il s’agissait du parking Ikea de Murcia où s’agglutinent des dizaines et des dizaines de voyageurs. Mais, il y avait les services à côté, c’était desservi, légal et plat. Et puis il faut dire, qu’on était là pour passer la soirée ensemble donc le lieu importait peu. D’ailleurs, on y est retourné plusieurs jours après notre volontariat. On vous en parlera dans un prochain article.
Bref, On a revu Joy et Maxense ici pour l’avant dernière fois. Car oui, on a encore une fois réussi à les revoir un peu plus tard dans notre voyage !
Avec Joy et Maxense
Avec Joy et Maxense

4/ Qui était notre hôte et où étions-nous ?

Bon ça y est, après avoir bourlinguer pendant plusieurs jours, notre Bubble nous a mené à la maison de Colvin dans les montagnes. Et pour le coup, je dois vous dire que c’était une sacrée aventure ! La route pour aller chez lui était pendue (des dénivelés de dingue !), parfois pas bétonnée et avec de gros nids de poule et surtout très étroite. Et en arrivant dans son domaine, on a été subjuguée ! 

4.1 / Une ancienne oliveraie dans la Vallée Ricote

Le lieu est juste incroyable. On était en hauteur d’une vallée peu passante et au pied de sommets magnifiques. De quoi nous donner l’envie de partir en exploration. Nous avons posé Bubble devant la dépendance qui nous était allouée pendant notre séjour. Donc en plus de vivre dans Bubble (par choix de vouloir rester chez nous), nous avions une petite maison avec cuisine, salle de bain et petit salon. 

La vue était donc à coupée le souffle, mais la végétation était vraiment surprenante aussi. Il y avait des centaines d’oliviers autours qui sont l’héritage du passé de ce lieu. Il y avait aussi des centaines de romarins et d’amandiers. J’ai donc entrepris quelques cueillettes (forcément !) et préparé mon premier pot d’olives maison (c’est encore en process car ça prend plusieurs semaines de macérations). 

Bref, on y était vraiment bien, bien qu’Internet était vraiment pourrie et que du coup, pour travailler c’était compliqué. 

Hormis ce petit désagrément, le lieu nous a permis de nous ressourcer au calme après notre dernier volontariat difficile. J’ai adoré faire mon yoga le matin devant cette vue et observer chaque coucher de soleil et chaque levé de lune. 

Pour Callie, se fut l’occasion de vivre sa vie de chat “comme à la maison”. Elle rentrait et sortait quand elle le souhaitait et elle a même tenue tête à Pocco et Paloma (un autre chien) quand ils lui ont grognée dessus ! On était tellement fiers d’elle !

Volontariat en Espagne, la propriété
L'oliveraie avec en premier plan la maison et en second plan la dépendance au fond
Garde de Maison chez Colvin, yoga devant la piscine
Yoga matinal devant la piscine et la vue incroyable sur la vallée
Garde de Maison chez Colvin, la dépendance
La dépendance de la propriété de Colvin, là où nous avons vécus deux semaines
Garde de Maison chez Colvin, Callie
Callie qui vit sa meilleure vie de chat

4.2 / Colvin, un expatrié anglais

On a connu Colvin via le site internet HelpX. On devait faire notre volontariat chez lui, mais finalement, il nous a recommandés à ces amis Arthur et Philipp car ils avaient davantage besoin d’aides. Et on a donc connu Colvin directement chez eux. Comme il avait dû s’absenter deux semaines en Angleterre pour son travail, il nous a demandés si nous souhaitions quand même venir l’aider chez lui quelques temps. On a bien entendu accepté car on avait entendu que là où il habitait c’était vraiment incroyable.  C’est donc comme ça qu’on a véritablement connu Colvin et qu’on a eu l’opportunité de venir chez lui l’aider.

Colvin est un expatrié anglais de la cinquantaine. Il est arrivé en Espagne il y a quelques années après avoir vécu sept ans en Normandie où il tenait un gite. Mais il voulait plus de soleils et il souhaitait profiter des extérieurs. Il a trouvé cette oliveraie presque en ruine et a entrepris des travaux colossaux pour en faire cet havre de paix incroyable. Il souhaitait en faire un lieus retraite spirituel pour du yoga ou de la médecine douce. Mais finalement, avec la Covid, il s’est vu isolée dans sa montagne pendant des mois et il a changé d’idée.

Il se rend compte qu’il ne souhaite pas rester isoler ainsi et s’occuper d’un aussi grand domaine seul. Il souhaite à présent finir les travaux et revendre pour se rapprocher de ses amis à Elche et entreprendre, plus tard, un voyage en bateau.

Volontariat en Espagne, Colvin et Pocco
Colvin et Pocco

5/ Qu'avons-nous fait chez Colvin et combien de temps sommes-nous restés ?

Eh bien au départ, nous pensions que nous serions avec Colvin pendant toute la durée de notre volontariat. Mais finalement, Colvin souhaitait aider Arthur et Philipp. Il nous a donc quitté dès le premier jour en nous proposant de faire de la garde de sa maison pendant quatre jours. On vous explique.

5.1 / Garder la maison et Pocco

Donc oui, nous avons démarré notre volontariat seuls, avec une petite maison et un nouveau compagnon, Pocco (son chien que nous connaissions déjà). Pendant quatre jours nous avons gardé la propriété, mais pas que. On en a profité pour faire un peu de ménages, rattraper nos retards dans nos boulots respectifs et nous reposer des dernières semaines éprouvantes. 

Et lorsque Colvin est revenu, nous ne savions pas qu’il allait repartir trois jours après à nouveau pour passer le weekend chez des amis et faire un crochet chez Arthur et Philipp. Nous avons donc à nouveau gardé la maison, mais cette fois-ci, sans Pocco qui était parti avec lui. À son retour, il était accompagné de Philipp qui était venu nous voir avant qu’on ne parte et pour se reposer un peu dans ce lieu paisible. On était super content de cette surprise !

On a vraiment eu l’impression que Colvin souhaitait nous faire profiter de sa propriété incroyable. Un peu comme un “merci de vous être occupés de mes amis pendant mon absence en Angleterre” et un “merci de m’aider à faire les travaux pour me permettre de revendre au plus vite”. 

C’était une belle expérience. Bien que nous n’ayons pas passé beaucoup de temps avec Colvin, on a aussi apprécié nous poser deux semaines dans un endroit aussi relaxant au milieu de la nature.

Garde de Maison chez Colvin, Maison
Maison de Colvin a milieu des oliviers

5.2 / Repeindre la Casita

Parmi les travaux que nous avons fait, le plus gros a été de repeindre la dépendance. Il nous aura fallu plusieurs jours pour venir à bout de toute la surface et pour poser les deux couches (voire trois à certains endroits). Le résultat est assez joli je trouve. Le blanc modernise la casita et lui donne ce petit aspect espagnol qu’on retrouve en Andalousie. 
Steve a également retiré un câble internet qui ne fonctionnait plus et qui était relié à la maison principale. Un petit travail facile mais long au vu la hauteur du câble et sa longueur. 
Volontariat en Espagne, dépendance, avant
La dépendance avant la peinture
Volontariat en Espagne, peinture de la dépendance, après
La dépendance après la peinture

5.3 / S'occuper du jardin

Enfin, on a débroussailler tout autour de la casita. Ou du moins, Steve a débroussaillé et j’ai fait des tas (chacun son job ! ah ah !). Après nettoyage des extérieurs, on peut dire que le résultat était plus que satisfaisant !
Faire du volontariat en Espagne, Steve qui débroussaille
Steve qui débroussaille

5.4 / Quelques visites dans la Vallée Ricote

Forcément, on a pris le temps de découvrir les environs à pieds, mais aussi en vélos. Il y a de jolies couleurs roses à la période où nous étions (février/mars). Les pêchers et les amandiers fleurissent et c’est magnifique ! IL y a également des champs de citrons qui donnent des couleurs jaunes lorsqu’on se ballade. C’est vraiment très beau ! Les montagnes appellent à randonner. On y a souvent été pour un coucher de soleil ou pour tout simplement prendre de la hauteur et découvrir la vallée.

Une journée, nous avons décidé de descendre tout en bas à vélos pour visiter la ville de Blanca et son lac. C’était magnifique, mais le retour fut très difficile ! C’est plus de vingt kilomètres sur 300m de dénivelés qu’il fallait remonter en pleins soleil. Mais sincèrement, le fait qu’on ait dû souvent s’arrêter (car je crachais mes poumons) nous ont finalement permis de prendre le temps de voir des paysages aux couleurs indescriptibles !

Faire du volontariat et Garde de Maison chez Colvin, randonnée
Randonnée du soir sur un sommet
Garde de Maison chez Colvin, randonnée Sunset
En attente du coucher du soleil sur un sommet
Garde de Maison chez Colvin, ballade dans les sommets
Ballade sur les sommets
Garde de Maison chez Colvin, Blanca
Ville magnifique de Blanca
Volontariat en Espagne, velo
À vélos au milieu des amandiers en fleurs
Garde de Maison chez Colvin
On remonte difficilement la vallée après vingt kilomètres de descente

5.5 / Quelques travaux sur Bubble

On est parti en road trip en Espagne avant d’avoir pu finaliser les travaux sur notre camping-car. Colvin avait une machine à coudre. J’en ai donc profité pour refaire quelques rideaux du camping-car. Steve a, quant à lui, entrepris de refaire les joints de la cellule qui étaient poreux. Parfois ça a du bon d’être posés pour prendre soin de sa maison roulante !

Garde de Maison chez Colvin, couture
En mode, couture pour refaire des rideaux du camping-car
Garde de Maison chez Colvin, joint
Steve qui fait les joints du camping-car qui sont poreux

6/ Notre expérience de garde de maison en vidéo

7/ Budget d'un volontariat en HelpX ?

On a absolument rien dépensé pendant notre séjour chez Colvin. Il nous a laissé de la nourriture dans le frigo et dans les placards et nous avons également vidé nos réserves. Les soirs où il était là, on mangeait avec lui chaque soir, où il nous cuisinait de délicieux plats.
 
Pour info, l’abonnement HelpX coûte 25€ pour deux ans. 
Hébergement Nourriture Achats (gaz, laundry, aménagement CC) Visites Véhicule (dont changement de pneus)
0€
0€
0€
0€
0€

Soit un total de 0€ sur 14 jours de volontariat en Espagne chez Colvin.

On est vraiment heureux d’avoir vécu cette nouvelle expérience de volontariat en Espagne. Le lieu était incroyable et c’était un peu la continuité de notre premier volontariat. De plus, nous souhaitions vraiment garder une maison en Espagne pour pouvoir nous poser sans contraintes de jobs supplémentaires et découvrir les lieux sans avoir sans cesse à bouger en road trip en Espagne avec notre Bubble. On est donc heureux d’avoir eu l’opportunité de le vivre.
Faire un volontariat ne coûte jamais plus que du temps. Et parfois, il faut le prendre pour vivre pleinement de nouvelles aventures.

J’espère que ce nouvel article concernant le volontariat en Espagne t’a plu ! N’hésites pas à me poser tes questions en commentaire. La prochaine fois, je te partagerai notre road trip en Espagne en Murcie. J’espère que tu sera là pour la lire !

lesmanalas-pinterest-miss-manala
Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.