lesmanalas-malacca15_orig
Réaliser et préparer un Tour du Monde,  Voyager en Asie,  Voyager en Malaisie,  Voyager en Sac à dos

Visiter Malacca en 2 jours

Après nos 2 ans à sillonner l’Australie (CF nos articles sur l’Australie), nous rêvions de retourner en Asie ! Nous avons décidé de commencer par un retour en Malaisie pour nous prélasser sur des îles paradisiaques… Mais avant d’arriver sur les îles, nous avons atterri à Kuala Lumpur où nous n’avons rien fait pendant deux jours ! Mais vraiment rien fait… sauf peut-être manger indien, chinois, malais… Et dormir ! Bref, une petite pause nécessaire entre un départ net de l’Australie et notre retour en Asie très dépaysant ! Après Kuala Lumpur, nous nous sommes rendus à Malacca car lors de notre précédent voyage, nous n’avions pas eu le temps d’y aller ! Cette ville est juste sublime et pleine de charmes ! On vous raconte dans cet article notre séjour à Malacca et à Kuala Lumpur, mais surtout comment visiter Malacca en deux jours !

Comment rejoindre Malacca depuis Kuala Lumpur ?

Pour commencer on vous invite à télécharger Google Maps. Il va être votre meilleur ami pendant vos voyages ! On ne l’utilisait pas lors de notre voyage en Asie il y a deux ans car il n’avait pas autant de fonctionnalités qu’aujourd’hui. Et on peut vous confirmer qu’aujourd’hui c’est l’outil à avoir avec sois ! Il va vous permettre de connaitre toutes les options possibles pour vous déplacer partout. Mais vraiment partout ! Il vous suffira de sélectionner l’icône transport en commun lors de votre recherche d’itinéraire entre votre point de départ et votre point d’arrivée. Et c’est ainsi que nous avons trouvé facilement le chemin pour nous amener à Malacca depuis Kuala Lumpur.

Pour faire simple, nous avons quitté notre hôtel à pieds pour nous rendre ensuite à la gare de train la plus proche (700m). Puis, nous avons changé de train une seule fois sur la même ligne pour rejoindre la gare routière de Bersepadu Selatan. Il nous a fallu simplement demandé quel comptoir vendait des tickets pour Malacca et nous avions rapidement nos billets en poche (10.5RM par personne). Le trajet a duré un peu plus d’une heure et demi, mais c’était hyper confortable ! On avait prévu un peu à boire et à manger. C’est toléré pendant le trajet.

En arrivant à la gare, nous n’étions pas dans la ville même. Vous remarquerez que beaucoup de conducteurs vous solliciteront pour un taxi. Mais ne le faites pas ! Il y a des bus de ville qui viennent régulièrement. Il faut prendre la ligne 17 (allez dans le hall des bus locaux) et payer son ticket en montant à l’intérieur du bus (1.5RM par personne). Ensuite, c’est comme n’importe où, vous n’aurez qu’à sonner pour descendre du bus.

Où dormir à Malacca ?

Il y a des hôtels pour tous les budgets à Malacca. C’est un peu comme dans chaque ville touristique. Plus vous êtes au centre ville et plus c’est cher. Et pour Malacca, une autre règle s’impose : plus vous êtes au bord de l’eau et plus les chambres seront chers.

Comme à notre habitude, nous n’avions pas réservé un hôtel en avance. Nous avions repéré sur internet ceux qui étaient dans notre budget (environ 15€ la nuit car ce sont les prix moyens en Malaisie pour une chambre double avec salle de bain privée). Malheureusement pour nous, nous pensions faire une affaire en faisant ainsi, mais finalement les prix étaient identiques sur place que sur internet, notamment avec la nouvelle taxe pour les étrangers à régler en espèce (10RM par nuit = 2.15€). De ce fait, nous avons pris une chambre basique, mais néanmoins confortable dans un quartier un peu reculé du centre, mais tout de même à 10mn à pieds du Dutch Square.
On a donc dormi au Yellow Hôtel dans une chambre standard pour 12€ la nuit.

En centre ville nous avons souvent vu des annonces pour des lits en dortoir à 15RM la nuit (4€). Donc il est possible de trouver des coins vraiment pas cher pour dormir. Mais pas sûr que vous puissiez les réserver à l’avance sur internet.

Que faire à Malacca ?

Le Dutch Square

La Dutch Square est sans nul doute le coin le plus connu de la ville. Il s’agit également du lieu le plus photographié de Malaisie ! C’est simple, cette place est tout en rouge et les monuments sont dans un style colonial néerlandais. Édifiés entre 1600 et 1700, les monuments ont un charme d’avant. C’est un lieu unique qui nous interroge véritablement sur notre localisation géographique… On n’a pas du tout l’impression d’être en Asie ! Ah si finalement ! Sur place, 90% des touristes sont asiatiques et les rickshaws envahissent les lieux (voir plus loin).

lesmanalas-malacca19_orig
La Christ Church
lesmanalas-malacca24_orig
L'horloge

Les ruelles et les magasins

Juste en vous promenant dans les ruelles, cela suffira à vous charmer. Les rues de Malacca sont mignonnes et toutes différentes. L’influence du passé coloniale provenant des portugaisnéerlandais et anglais fait que l’architecture est différente d’un quartier à l’autre. Ajoutez à cela les habitants provenant de Chine, d’Inde et les malais et vous découvrirez des ruelles très intéressantes !

En vous promenant vous allez certainement croiser la route de marchands ambulants vendant toute sorte de marchandises. C’est vers eux que vous ferez les meilleurs affaires !

Autre particularité de la ville que je me dois de vous parler, c’est le street-art. Il n’y en a pas autant qu’à Georges Town, mais vous pourrez néanmoins en découvrir un peu partout dans la ville. C’est toujours intéressant de découvrir les différentes peintures dissimulées.

lesmanalas-malacca21_orig
Dans une coursive des rues de Malacca
lesmanalas-malacca23_orig
Derrière le Dutch Square, le marché ambulant
lesmanalas-malacca22_orig
Un varan dans la ville
lesmanalas-malacca18_orig
Le street-art à Malacca

Se balader le long de la rivière Sungai Melaka

On avait décidé de rejoindre la villa Sentosa à pieds (lire plus loin dans l’article). Pour se faire, il n’y a qu’un moyen : longer l’amont de la rivière. Tout le long nous y avons découvert du street art, des bateaux, des malais souriant et prêts à faire la causette, des fleurs, des bâtiments colorés… Bref, cette ballade est sublime et permet de voir que la ville vivait autour de l’eau avant qu’elle ne se développe. Beaucoup de maisons sont à présent à l’abandon suite à la monté du tourisme, privilégiant le développement de la ville en son centre historique. Mais au bord de l’eau, il y a encore de bonnes adresses pour boire un verre, sortir le soir et manger un petit truc.
 
lesmanalas-malacca16_orig
En balade le long du fleuve
lesmanalas-malacca17_orig
Du street-art
lesmanalas-malacca9_orig
Entouré de fleurs le long du fleuve

Découvrir la rue animée Jonker Street

S’il y a une rue à ne pas manquer lorsque vous êtes à Malacca, c’est bien la Jonker Street. Il s’agit de la rue commerciale la plus animée de la ville. C’est simple, tout tourne autour d’elle. Bien qu’elle soit la plus populaire, par contre, ne vous attendez pas à y faire les meilleures affaires. Ici, c’est surtout l’abondance de marchandises, de nourritures, d’hôtels et de restaurants. Et les prix sont plus élevés que dans les rues attenantes.

lesmanalas-malacca5_orig
Dans la Jonker Street
lesmanalas-malacca4_orig
A la fin de la Jonker Street
lesmanalas-malacca6_orig
A l'entrée de la Jonker Street

Visiter les temples chinois

La population de Malacca est essentiellement composée de chinois. Il est donc normal de croiser plusieurs temples dans la ville. On en a visité deux : le Xianglin (modern en pierres), le Cheng Hoon Teng (en bois). Il y en a surement d’autres à découvrir.

lesmanalas-malacca12_orig
Cheng Hoon Teng

Visiter une mosquée

lesmanalas-malacca11_orig

Tout comme les temples, la ville est aussi musulman par rapport à son influence malaisienne. Vous pourrez donc en découvrir certaines ouvertes au public. Il y a la Kampung Kling Mosquee notamment.
Mais pensez à porter des vêtements règlementaires si vous souhaitez y pénétrer (jambes couvertes et bras couverts et foulards sur la tête pour les femmes). Pour notre part nous ne l’avons pas faite car Steve était en short et que je n’avais pas emporté de foulards. Il y a également la mosquée Strait qui est la plus belle ! Les voyageurs la surnomment le palais d’Aladin ! Il est posé sur l’océan et à ce qu’il parait, la vue est magnifique lors du coucher de soleil. Nous ne l’avons malheureusement pas découverte puisque nous étions bien trop loin à pieds du monument. Mais c’est sans nul doute un incontournable de Malacca !

Découvrir le Fort

On vous en parlé tout à l’heure ; la ville compte trois influences historiques : les portugais, les hollandais et les anglais. C’est justement à ce niveau là qu’une partie de la ville est fortement intéressante. 

La St Paul Church (anciennement appelée par les portugais Église de la mère de Dieu) est une ancienne église à ciel ouvert car en ruines. Elle a été érigée au sommet d’une colline par des portugais en 1521. Avant de devenir la propriété des hollandais en 1641. C’est en 1824, avec l’arrivée des anglais, que l’Eglise est utilisée comme arsenal et entrepôt à explosifs. Ce qui fait que son état s’est détérioré et qu’aujourd’hui le lieu est devenu un lieu de recueillement mais plus du tout de culte. Tout autour, il y a des traces de cette histoire colonial : des canons, des anciens murs de fortification, des portes, des sépultures,… C’est très intéressant de s’y rendre pour découvrir cette facette de la ville, en plus d’y découvrir une vue incroyable à 360°C

En descendant un peu plus bas, vous découvrirez d’autres monuments intéressant tels que des musées, des attractions touristiques, des bâtiments administratifs encore utilisés aujourd’hui, etc. Bref, il n’y a pas de visite de la ville sans un petit tour par là-bas

lesmanalas-malacca8_orig
St Paul Church
lesmanalas-malacca7_orig
La vue en haut de la colline

Faire un tour de rickshaw

Voila l’attraction préférée des touristes et je vous assure que ça n’a l’air de rien comme ça, mais ça fait rêver même les plus sceptiques… Imaginez un vélo tractant deux personnes dans un décors de bisounours pendant une heure sur une musique de leur choix… Eh bien c’est ce que propose les rickshaws ! Et je vous assure que ça à l’air génial ! Nous ne l’avons pas fait car le prix de 40RM nous a un peu refroidi (c’est le prix de deux repas). Mais avec le recul, je regrette déjà de ne pas avoir poussé la chansonnette à bord de ma Pokemon mobile !

Si vous souhaitez profiter à fond de cette expérience, on vous invite à en louer un avant le coucher du soleil pour vous emmener voir le palais d’Aladin sur l’océan, puis d’ensuite vous reconduire en ville. A la tombée de la nuit, ils s’illuminent de mille feu et mettent la musique à fond ! Expérience kitch à souhait garantie ! ah ah !

lesmanalas-malacca20_orig
Des rickshaws sur le Dutch Suare

Attraper des peluches

Ça n’a pas l’air dingue et pourtant… les malaisiens adorent jouer à ça ! Et on avait déjà testé l’expérience il y a deux ans lors de notre première visite dans le pays. Vous allez me dire que c’est la même chose qu’en France… eh bien non ! Bon déjà le prix est forcément moins cher, mais c’est surtout qu’il y en a partout et toute l’année ! Pas besoin d’attendre la foire pour en avoir. J’ajoute que lorsque nous y avions joué, nous n’avions mis que 3€ et nous avions gagné 5 peluches ! Donc je pense également que leurs machines sont loin d’être truquées…
 
lesmanalas-malacca10_orig
Des Pikachus qui n'attendent qu'à être attrapés !

Aller au Shore mall

On n’a jamais vu un centre commercial aussi désertique ! On ne sait pas si c’est parce qu’il semble neuf ou bien si c’est parce qu’il tarde à démarrer… Cependant, si vous vous rendez à la villa Sentosa à pieds via le fleuve, vous allez forcément le croiser. Allez y faire un tour pour vous rafraîchir (les boissons sont deux fois moins cher qu’à la Jonker Street !) et pour découvrir les parcs à thèmes. Si si… vous avez bien lu ! On n’y a pas été car bon, on n’est pas trop parc d’intérieur, mais ça peut être un bon tour si vous voyagez avec des enfants. Le Mall étant en travaux, il se peut qu’il y ait d’autres activités lorsque vous y serez. N’hésitez pas à nous en faire part en commentaire !
lesmanalas-malacca14_orig
L'Oceanarium de Malacca

Visiter la Villa Sentosa

Cette maison traditionnelle malaisienne Sentosa est une attraction fard. Cependant n’y allez pas le matin. puisque lorsque nous y étions, c’était malheureusement fermé… Vous pourrez y découvrir une maison/expo malaisienne ainsi que son jardin. La visite n’est apparemment pas très longue et l’entrée se fait sous donation.

lesmanalas-malacca13_orig
Villa Sentosa Malacca

Autres visites que nous n'avons pas faites

Nous n’avons pas eu le temps de tout faire, ni le budget. Mais on a dénombré un nombre incroyable de visites :
– un parc aquatique à thème le Wonderland theme park,
– un spectacle son et lumières avec danses traditionnelles qui se joue tous les soirs dans une salle de spectacle,
– le tour en bateau,
– les streets markets les weekends,
– les musées,
– le spectacle de pirates près du fort.

Si vous en connaissez d’autres, partagez les en commentaires

La nourriture malaisienne

Côté nourriture, on a mangé, mangé et encore mangé ! C’est simple, cette ville est multiculturelle donc on y mange de tout et tout le temps : indien, chinois, malaisien. On a donc goûté au fruits frais, au noix de coco, aux desserts malaisiens, à un hot pot (fondue chinoise), à un repas servi sur une feuille de bananier, des boissons, des thés, etc.
Bref, c’est également une facette mondialement connue de la ville : la gastronomie ! On a d’ailleurs découvert que nous avons loupé quelques mets spécifiques de là-bas… on n’a plus qu’à y retourner ! ah ah

lesmanalas-malacca1_orig
Un lunch indien sur feuille de bananier et sans couverts !
lesmanalas-malacca3_orig
Petit déjeuner chinois
lesmanalas-malacca2_orig
Dîner chinois : un hot pot (fondue chinoise)

Edit : Notre arrivée en Malaisie

Bon c’est bien beau de vous raconter ce qu’il y a à découvrir, mais avant tout ça, nous étions à Kuala Lumpur ! Et quelle aventure… Nous ne vous décrivons pas la ville car nous n’avons rien visité ! On vous renvoie à l’un de notre précédent article d’il y a deux ans (lire l’article). Notre objectif en arrivant à Kuala Lumpur et en y séjournant était simplement de se reposer. Car en effet, nous étions exténués ! Déjà d’une puisque j’avais travaillé depuis un mois et demi à Sydney et jusqu’à la veille, de deux, nous avions eu beaucoup de choses à faire pour clôturer nos deux ans de trip en Australie (on a eu l’impression de repartir en tour du Monde !) et qu’ensuite parce que nous avons très mal géré notre arrivée en Malaisie.
Je m’explique…

Nous avions réservé une chambre dans un hôtel. Cependant le check in n’était pas avant 14h et notre avion arrivait à 4h du matin… On ne pouvait pas avancer notre booking car il nous demandait de régler 40$… Hors de question ! Donc on a squatté l’aéroport pendant 10h !!! Ce fut très long… Bref, on connait l’aéroport par cœur si un jour vous avez une escale par là-bas… ah ah…. Mais non, sans vraiment blaguer, ce fut très long. C’est pourquoi deux nuits dans cet hôtel n’étaient pas du luxe. On en a profité aussi pour manger tout ce qui nous faisait envie. Car après deux ans d’Australie (lire nos précédents articles), on rêvait de s’empiffrer de nourriture épicée et de pain frais (que nous avons pallié avec des naans). On n’a donc rien fait d’autre que manger, boire, dormir.

Nous avons quitté après deux nuits notre hôtel frais et reposés pour attaquer…. enfin… notre voyage en Malaisie !

lesmanalas-kl2_orig
Notre arrivée à l'aéroport de Kuala Lumpur
lesmanalas-kl1_orig
Notre départ de Kuala Lumpur en direction de Malacca, le restaurateur nous a offert un dessert pour faire bonne route !

Notre second voyage en Malaisie en vidéo

Budget de 30€ par jour, respecté ou non ?

Locomotion Nourriture Hébergement Visites Achats
23€
52€
47€
10€
- €

SOIT UN TOTAL DE 132€ / SOIT 33€ PAR JOUR SUR 4 JOURS.

On a adoré notre séjour à Malacca. Après Kuala Lumpur, ce fut tellement mieux d’être loin des grattes ciels et de la pollution ! On a tellement aimé se balader dans les ruelles et se goinfrer de bons plats toute la journée… Nous recommandons cette étape dans votre voyage en Malaisie si vous aimez manger et si vous appréciez découvrir plusieurs cultures dans un même endroit. Vous ne pourrez surement pas tout découvrir en quelques jours. Privilégiez donc les points d’intérêts et demandez conseils aux locaux ! Il y a des célébrations toute l’année que ce soit pour les chinois, les indiens ou les malaisiens. Peut être que lorsque vous y serez vous préférerez participer à ses festivités plutôt que de payer un tour en bateau par exemple ! Pour notre part, ce fut fête religieuse chinoise avec défilé de dragons et feux d’artifices !

Et-vous comment s’est passé votre séjour à Malacca ?

Cet article m'a été utile
5/5
Cet article m'a été utile
Merci pour ton vote !
Vous avez aimez l'article ? Partagez-le !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *